06/20
fren
Partager
  • twitter share button

Avril 2020

Le confinement selon Stella Cadente et Florian Claudel @Plume Voyage Magazine © Stella Cadente et Florian Claudel
 

Par Aurélie des Robert

Le confinement selon Stella Cadente et Florian Claudel

Elle a fait ses armes chez Claude Montana, puis Cacharel et Corinne Cobson, créé des bijoux pour Karl Lagerfeld, Dior  et Swarovski, habillée le chanteur Christophe à la ville comme à la scène. Stella Cadente ou Stanislassia Klein est une vraie fée créative de celle qui manie les couleurs comme personne, enchante encore plus le quotidien des femmes en fondant sa marque en 1991. Elle croise sur son chemin le photographe de mode, Florian Claudel, avec qui elle monte en 2007, le Studio Stella Cadente. Cette touche-à-tout étend désormais son univers rock et onirique. Direction artistique, décoration et architecture d’intérieure sont ses nouveaux domaines de création. Basés tous les deux à Casablanca depuis 5 ans, les projets s’enchaînent. Pas moins de 10 l’année dernière et au moins 10 en cours! Enfin avant le confinement… À titre personnel, ils développent aussi leur travail photographique sous le nom Stella & Claudel, en multipliant les expositions. Stella est vraiment une « étoile ! Portraits croisés.



1 – Photo de confinement

Stella : Mon salon car je m’y sens bien pour travailler, au milieu de mon univers et des objets de la marque.

Florian : Mon bureau, véritable ruche créative, autour des moodboards très inspirants et autres qui concernent l’avenir de nos projets.


2 – Quels sont vos rendez-vous quotidiens depuis le confinement qui vous font du bien ?

Stella : Chaque soir, je fais du vélo immobile… Sur ma terrasse en écoutant en poadcast la biographie d’un artiste que j’admire, comme Initials S.G. ou encore le Goût de M ou France Culture À voix nue. C’est très inspirant.

Florian : J’appelle mes proches en Face Time.


3 – Un livre que vous n’avez pas lâché ?

Stella : « La Cache » de Christophe Boltanski, une autre idée du confinement, bien plus dur, et qui remet les choses à leur place, car il s’agit de la Seconde Guerre Mondiale.

Florian : Les « Mémoires de guerre » de général de Gaulle.


4 – Votre dernier repas au restaurant : c’était quand, où et qu’avez-vous dégusté ?

Stella et Florian : C’était le 14 mars, dans un de mes/nos restaurants préféré à Casablanca, un bistronomique japonais délicieux et très sophistiqué, Iloli, en compagnie de nos amis et propriétaires des lieux Noëlle et son chef de mari, Masta.


5 – Dans quel hôtel  rêveriez-vous d’être, là maintenant ?

Stella et Florian : « The Fife Arms » à Braemar en Écosse, pour son côté vieille Angleterre si dépaysant.


6- Que faites-vous depuis le confinement que vous ne faisiez pas avant ?

Stella : Du pain, des brioches, des tissages de perles de cristal sur des oranges à la giroflée, des objets recouverts de feuilles d’or…

Florian : Du jardinage !


7 – La série ou le film que vous conseillez ?

Stella : « The Crown » et « Victoria », pour les costumes et l’ambiance. Et les films d’Alfred Hitchcock, pour le suspense et le retour aux sources.

Florian : « Le Bureau des Légendes ».


8 – Quelle est la première chose que vous ferez quand le confinement prendra fin ?

Stella : Serrer très forts mes enfants dans mes bras…

Florian : J’irais voir la mer …


9 – Un voeu ? 

Stella : Que toutes les bonnes résolutions prises pendant le confinement durent toujours.

Florian : Que ce type de pandémie n’arrive jamais plus !

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page