06/20
fren
Partager
  • twitter share button

Avril 2020

 Le confinement selon Karine et Frédéric Aguiard de Coutume Studio. Plume Voyage Magazine © DR
 

Par Sandra Serpero

Le confinement selon Karine et Frédéric Aguiard de Coutume Studio

Adepte du beau et de l’élégance, le duo bordelais Karine et Frédéric Aguiard couple à la ville, est à la tête du Cabinet de création et de design Coutume Studio. Esthètes dans l’âme, inspirés et inspirants, ces décorateurs créatifs ont pris depuis quelques mois leur quartier à Bordeaux dans une jolie maison bourgeoise. Un lieu hybride qui leur ressemble, mi-boutique, mi-galerie, mi-showroom abritant une large sélection de pièces uniques d’artistes, d’objets et mobiliers contemporains impeccablement mis en scène. Karine et Frédéric Aguiard livrent pour Plume Voyage les contours de leur quotidien en plein confinement et leurs rendez-vous feel-good.



1 – Selfie dans mon appartement

Photo, matin J27 du confinement !…
Selfie pris dans le salon, on s’y installe après chaque petit déjeuner, pour consulter nos mails, compte Instagram, etc…ou tout simplement pour faire un peu de lecture.


2 – Quels sont vos rendez-vous quotidiens depuis le confinement qui vous font du bien ?

Nous commençons notre journée par quelques petites séances de Pilates/Yoga/Stretching que l’on visionne en replay sur Canal+. Puis, on enchaine en fin de matinée, par la consultation de nos mails, travail sur nos projets de décoration (ceux en cours), et recherche ou découverte de nouvelles pièces, nouveaux créateurs a exposer au showroomn.
L’après midi est plutôt consacré à la « création » …. Nous avons installé le temps du confinement, un « atelier » sous notre préau; nous y passons la majeure partie de nos après-midi , à bricoler, dessiner, peindre, modeler ou coller….
En fin d’après midi, nous retrouvons nos proches (via skype ou zoom), autour d’un verre ou d’un café…
Puis, le soir venu, au lieu de « grignoter un bout » comme à notre habitude, nous prenons le temps de préparer et cuisiner à deux, un bon diner ! .


3 – Un livre que vous n’avez pas lâché ?

« Beautiful People » de Alicia Drake (Saint Laurent, Lagerfeld : splendeurs et misères de la mode). Le portrait croisé des deux frères ennemis de la mode!, aussi charismatiques qu’énigmatiques.
Et en parallèle, nous avons descendu de notre bibliothèque, nos anciens DOMUS (magazines consacrés au Design et à l’Architecture), ils sont re-devenu nos livres de chevet !.


4 – Votre dernier repas au restaurant : c’était quand, où et qu’avez-vous dégusté ?

 

Une semaine avant le confinement, nous étions à Anvers, nous avons déjeuner au restaurant August, (dans un ancien monastère rénové par l’architecte belge Vincent Van Duysen. Nous avons mangé un Lieu jaune et crevettes grises au chou-fleur et estragon, accompagné d’un cheesecake à la carotte, fleur de sureau et glace au yaourt.


5 – Dans quel hôtel  rêveriez-vous d’être, là maintenant ? 

 

Au Coqui-Coqui de Coba, au cœur de la jungle verdoyante du Yucatan au Mexique. Une cachette exclusive unique en son genre, sortie de la jungle comme un mirage oublié….
Ou… au Casa Malca installé sur les rives de Tulum (tjrs au Mexique), dans l’ancienne demeure de Pablo Escobar. Un lieu devenu hôtel de luxe, décoré avec des œuvres d’art, et mobilier vintage….. temple du « relax » !.


6- Que faites-vous depuis le confinement que vous ne faisiez pas avant ?

 

On pratique le « SLOW » !…on prend le temps de…


7 – La série ou le film que vous conseillez ? 

 

Sans hésitation !, le film KOĞUŞTAKI MUCIZE, du réalisateur Turque Mehmet Ada Öztekin que nous avons visionné semaine dernière sur Netflix. L’histoire d’un père avec un handicap mental, séparé de sa fille, il doit prouver son innocence lorsqu’il est arrêté pour le meurtre d’une enfant.
Un film poignant !!.


8 – Quelle est la première chose que vous ferez quand le confinement prendra fin ?

 

Organiser une soirée « garden party » géante avec tous les gens qu’on aime !!….barbecue, musique, drinks…


9 – Un voeu ? 

 

Le « changement » ! :… une nouvelle économie, un changement de culture qui donne raison à l’écologie ! que ce confinement donne envie aux gens de mieux vivre !, mieux manger, mieux consommer.
Que cette crise sanitaire nous rapproche des « autres », de la nature, de l’essence des choses…..
Une nouvelle économie !.

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page