05/20
fren
Partager
  • twitter share button

Mai 2020

Voyage Immobile en Irlande © DR @plumevoyage, Plume Voyage Magazine
 

Par Capucine Plume

Voyage immobile en Irlande

Installez vous confortablement dans votre canapé, une tasse de thé fumant (of course!) à proximité.
Plume Voyage vous propose une balade sans bouger. Avant qu’on ne puisse s’échapper loin et où l’on veut, l’office du tourisme irlandais nous offre une sélection de photos et de commentaires super bien écrit pour vous faire découvrir l’Irlande d’hier et d’aujourd’hui, ses paysages mythiques, l’âme de ses villes… Vous allez découvrir la palette de nuances de verts qui composent ses courbes vallonnées, ses côtes escarpées balayées par le vent, l’ énergie et le charme particulier de ses villes, ses traditions séculaires, son artisanat à travers ces photos choisies par couleur. Vous êtes prêts. Direction le pays des Pas de Géants.



Voyage Immobile en Irlande © DR @plumevoyage, Plume Voyage Magazine


VERT COMME…
… ses plaines, ses jardins et ses sommets. S’il ne fallait en retenir qu’une seule, ce serait celle-ci : le vert comme la couleur représentant l’essence même de l’île d’Irlande, également appelée l’île d’émeraude pour son camaïeu d’étendues vertes infinies. Symboles de liberté et d’espoir, ces mille nuances de verts sont au sommum de leur splendeur dans les sompteux jardins qui ponctuent l’île, sur les terrains de golf, dans les plaines et les sommets. Comme dans les montagnes de Mourne, massif montagneux granitique situé dans le comté de Down en Irlande du Nord, qui attire les amateurs de randonnée et d’escalade. Mais aussi de golf, puisqu’elles abritent notamment le célèbre Royal County Down Golf Club, un parcours de 18 trous situé au cœur de la réserve naturelle de Murlough.



Voyage Immobile en Irlande © DR @plumevoyage, Plume Voyage Magazine


BLANC COMME…
…la laine douce et précieuse des moutons irlandais, qui paissent librement le long des pentes douces ou des falaises surplombant la mer. Les moutons irlandais sont presque aussi nombreux que les habitants de toute l’île ! Sur un territoire aux traditions farouchement préservées, le traitement de la laine est l’une des plus anciennes formes de l’artisanat, et il est possible de visiter des ateliers qui produisent encore à la main, bonnets, écharpes, couvertures raffinées et beaux tricots dans lesquels s’emmitoufler en hiver – comme le célèbre pull d’Aran en maille torsadée, un indispensable de la garde-robe qui fait régulièrement la une des podiums depuis 1958.



Voyage Immobile en Irlande © DR @plumevoyage, Plume Voyage Magazine


ROSE VIF
…l’intensité des couchers de soleil qui mettent le feu au ciel et illuminent des fragments d’histoire, comme l’imposant Rocher de Cashel. Egalement appelé Rocher de St Patrick, saint patron de l’île d’Irlande qui évangélisa ce territoire au Ve siècle, ce monument se trouve dans le comté de Tipperary, au cœur des Terres Ancestrales de l’est irlandais, une région reconnue pour son patrimoine historique, ses secrets et ses légendes. La promenade qui mène au Rocher de Cashel offre des vues spectaculaires évoluant de façon poétique au fil des heures et des saisons.



Voyage Immobile en Irlande © DR @plumevoyage, Plume Voyage Magazine


BLEU TENDRE COMME…
… le ciel. L’air incroyablement pur de l’Irlande intensifie la force de sa couleur, la rend vivante, lumineuse et certains jours, il semble que l’on pourrait presque le toucher. Une sensation qui atteint son paroxysme le long de la bien nommée « Sky Road », un circuit serpentant le long de routes sinueuses du Connemara, qui surplombe un panorama magnifiquement sauvage. Après la splendide baie de Clifden, la route monte sur les hauteurs des montagnes et sillonne au travers de la bruyère, offrant une vue à couper le souffle sur l’océan et une foule de petites îles ponctuant l’horizon.



Voyage Immobile en Irlande © DR @plumevoyage, Plume Voyage Magazine


ORANGE COMME…
… l’éclat du soleil qui, à son lever et à son coucher, redessine le paysage avec son disque de feu, donnant l’impression qu’il sort directement d’un rocher ou coupe la surface de la mer. Comme lorsqu’il se cache derrière Valentia Island, une île à l’extrême ouest de l’île, reliée au continent par un pont et qui abrite les exubérants jardins subtropicaux de Glanleam House, un petit miracle rendu possible par le doux microclimat irlandais.



Voyage Immobile en Irlande © DR @plumevoyage, Plume Voyage Magazine


BLEU PROFOND COMME…
… les eaux de l’Atlantique, dans lesquelles plongent les îles d’Aran, au large du Connemara, à 48 km du littoral du comté de Galway. En traversant la mer d’un bleu intense pour les rejoindre, vous aurez l’impression d’entrer dans une autre dimension. Célèbres pour leur patrimoine, leurs tricots, leur culture gaélique, leurs jolis cottages de chaume et leurs paysages à la beauté saisissante et souvent rude, ces îles attirent depuis des millénaires les poètes, les artistes, les rêveurs et les aventuriers désireux de s’immerger dans leur ambiance 100% « Irlande traditionnelle. »



Voyage Immobile en Irlande © DR @plumevoyage, Plume Voyage Magazine


ARC EN CIEL COMME…
… la multitude de façades vives formant un kaléidoscope qui rend heureux au premier coup d’œil, exprimant mieux qu’avec des mots la chaleur des villages irlandais. Comme Dingle, adorable cité balnéaire sur la côte sud, dans le comté du Kerry. Dans les rues colorées, les fenêtres des pubs déversent les notes entraînantes des sessions musicales typiquement irlandaises, ainsi que le fumet des plats préparés avec les excellents produits issus de la terre et de la mer, comme les fromages artisanaux et les poissons tout juste pêchés.



Voyage Immobile en Irlande © DR @plumevoyage, Plume Voyage Magazine


DORE COMME…
… comme la couleur du manteau qui, à certains moments de l’année, semble envelopper les tourbières de Roundstone Bog, dans le Connemara. Ce lieu, qui fait partie des sites d’extraction de tourbe les plus importants du pays, pourvoit les Irlandais en petites bûchettes au parfum reconnaissable entre mille, qui leur servent à se chauffer ou encore à distiller certains de leurs whiskeys. Ce paysage vaut le détour pour son aspect quasi lunaire en automne et en hiver, qui lui donne des airs de joyau doré rayonnant des éclats de pierres bleues brillantes : ses petits étangs.



Pour prolonger le voyage, plongez-vous dans l’un de ces livres et naviguez en Irlande au rythme de vos émotions…

« Normal People » de Sally Rooney :
Le deuxième roman de Sally Rooney plonge les lecteurs dans les coulisses de la vie étudiante à Trinity College Dublin, et les font voyager à Sligo, ville native des acteurs principaux, perchée sur le Wild Atlantic Way, la côte ouest irlandaise. Ce roman d’apprentissage qui suit Marianne et Connell vient d’être adapté en série par la BBC et Hulu.

« Muse » de Joseph O’Connor :
Elle était pauvre, irrévérencieuse, sensuelle, très belle et rebelle à toute autorité, sauf à celle du génie et de l’amour. Elle s’appelait Molly Allgood, elle fut une comédienne célèbre et elle eut pour amant l’un des plus fameux dramaturges irlandais, John Millington Synge. C’était en 1907. Elle avait dix-neuf ans, il en avait trente-sept. Il fut son Pygmalion, elle sa muse. Ils vécurent une passion sans borne. De tous les romans de Joseph O’ Connor, Muse est sûrement le plus grand, en tout cas le plus intense.


« L’histoire de Chicago May » de Nuala O’Faolain
Nuala O’Faolain s’empare du destin d’une jeune Irlandaise pauvre qui, en 1890, s’est enfuie de chez elle pour devenir une criminelle célèbre en Amérique sous le nom de « Chicago May ». L’amour, le crime et un destin exceptionnel de femme au tournant du XXème siècle : tous les ingrédients du romanesque sont réunis. Tour à tour braqueuse, prostituée, arnaqueuse, voleuse et danseuse de revue musicale, May avait une beauté magnétique qui tournait la tête des hommes…


  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page