10/21
fren
Partager
  • twitter share button

Avril 2020

Le confinement selon Sophie El Mestiri. Plume Voyage Magazine © DR
 

Plume Voyage

Le voyage immobile de Sophie El Mestiri

Amoureuse des mots, de la vie, aux sens en éveil de l’audacieux et de l’inattendu, et toujours à l’écoute de ses amis, Sophie El Mestiri partage ses coups de coeur avec Plume voyage depuis quelques années. Artiste, ses collages poétiques sont autant de poésie délicatement égrainée. Responsable de la communication des boutiques et des ateliers d’art des musées nationaux – Grand Palais, elle conjugue quotidiennement le beau et l’histoire de l’art.


1 – Photo de confinement

Mon bureau at home qui recueille mon énergie

2 – Quels sont vos rendez-vous quotidiens depuis le confinement qui vous font du bien ?

JL’écriture et la création sous toutes ses formes qui me recentrent sur l’essentiel.
Les rdv à la maison avec moi même, mon chéri et mon chat. Via les réseaux, les rdv quotidiens avec mon fils et mes amis.

3 – Un livre que vous n’avez pas lâché ?

Celui que je lis en ce moment : Londres de Virginia Woolf qui dévoile l’essayiste prolifique qu’elle était au-delà de la romancière de génie que j’admire pour son sens aigu du contemporain et son regard humaniste.

4 – Votre dernier repas au restaurant : c’était quand, où et qu’avez-vous dégusté ?

L’auberge bressane en février dernier pour l’anniversaire de mon fils.

5 – Dans quel hôtel  rêveriez-vous d’être, là maintenant ? 

Dans la majestueusement demeure victorienne The Fife Arms, Braemar en Écosse. J’aime infiniment l’éclectisme britannique.

6- Que faites-vous depuis le confinement que vous ne faisiez pas avant ?

J’ai impulsé sur WhatsApp un groupe AEP -Amitié En Partage- qui regroupe mes amis que j’ai choisi de faire communiquer, « cohabiter », entre eux. Certains se connaissent, d’autres se découvrent. Je ne voulais savoir personne seule dans ce moment tourmenté douloureux.

7 – La série ou le film que vous conseillez ? 

J’aime les films dans le noir des salles de cinéma. Alors, chez moi, je suis une « sérievorde » redoutable. Je dévore thrillers danois et suédois, haletants et pleins d’humanité, comme Dos au mur et Mammon. Mais aussi des séries policières britanniques teintées d’humour so british qui offrent une belle place à la campagne anglaise.

8 – Quelle est la première chose que vous ferez quand le confinement prendra fin ?

Serrer mon fils dans mes bras et contacter les amis du groupe AEP pour notre grand pique-nique promis.

9 – Un voeu ? 

Une prise de conscience au bout de ma rue et mondiale sur ce monde qui va trop vite et finit par nous rendre ce que nous lui donnons.

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page