08/21
fren
Partager
  • twitter share button

Voyage à la montagne : neige et soleil à Crans Montana en Suisse

Un somptueux versant des Alpes exposé plein Sud.  Un panorama inouï à couper le souffle sur une guirlande de sommets allant du Mont-Blanc, en passant par le Weisshorn et le Cervin. Un taux d’ensoleillement exceptionnel, le parfum des alpages, des bons fromages, l’air pur pour guérir des maux du bas-monde : le site de Crans-Montana avait tout pour séduire la jet-set internationale. Tout, ou presque, a commencé en 1907, le jour où un club de skieurs anglais y a inventé la discipline de la descente. Aujourd’hui, le domaine skiable  totalise 140 km de pistes. Les artistes de street-art transforment les blocs de béton en objet d’art sur les pistes jusqu’au centre de la station. Ambiance cosmopolite chic et décontractée. Style de vie urbain au cœur de la montagne: tel est le cocktail détonnant de Crans-Montana dont la belle réputation mérite un séjour.

Voyage à la montagne : ski à Crans Montana, en Suisse. © Françoise Spiekermeier DR Plume Voyage, le luxe d'un voyage léger, le guide de vos voyages

Pour une jet-set amoureuse de la montagne

Un grand chalet en rondins de bois posé en bas de la piste, dissimulé dans sa pinède de mélèzes. Ses volets verts s’ouvrent derrières les stalactites glacées dégoulinant du toit. C’est un chalet comme on en rêve. On peut y venir en chaussant les peaux de phoques, avec, dans son sac-à-dos, parmi les provisions, une bouteille de Petite Arvine, le bon cépage blanc du Valais, ou bien après avoir emprunté le télésiège et chaussé les skis pour une descente en carving. C’est un coin douillet à l’écart des vicissitudes du monde. Un refuge, en somme, situé à deux minutes à pied du téléphérique qui, gratuitement, vous emmène au départ des pistes, mille mètres plus haut. Ce chalet-là précisément, Roger Moore, passionné de ski, l’a adoré et y vécut jusqu’à la fin de sa vie. James Bond avait acquis ce chalet vingt ans après le tournage de « Rien que pour vos yeux », sorti en 1981. Depuis cette résidence, il se rendait fréquemment à Gstaad retrouver ses amis de l’Eagle Club, le cercle des célébrités appréciant particulièrement la montagne.
Voyage à la montagne : ski à Crans Montana, en Suisse. © Françoise Spiekermeier DR Plume Voyage, le luxe d'un voyage léger, le guide de vos voyages

Des pistes enneigées, à l’écart du reste du monde

S’il y a des lieux qui, malgré leur célébrité, vous donnent le sentiment d’être à l’écart du monde, cela pourrait bien être ici, à Crans-Montana. Pourtant parfaitement accessible par le funiculaire la reliant à Sierre, en creu de vallée, ou par la route grimpant jusqu’à son plateau horizontal, la station qui réunit en réalité trois communes, demeure un secret bien partagé par ses initiés. Les sourires, les bonjours, la cordialité sont de mise, comme à l’intérieur d’une grande famille !

L’implantation des résidences sur ce versant exposé plein sud fait face à une somptueuse collection de pics alpins avec une vue imprenable : dès l’aube, les premiers rayons du soleil font miroiter les faces rocheuses sommitales. L’on se croit « seul au monde » à admirer ces monstres de beauté naturelle. Avec un tel spectacle, on vit plus intensément la nature.

Voyage à la montagne : ski à Crans Montana, en Suisse. © Françoise Spiekermeier DR Plume Voyage, le luxe d'un voyage léger, le guide de vos voyages

Crans Montana, là où est né le ski de descente.

A Crans-Montana, les cabanes alpines s’accrochent aux pentes, entre 1500 et 3000 mètres d’altitude. Ces constructions ont souvent accueilli les pionniers du ski dans les Alpes, leur permettant de se lancer dans l’invention des sports d’hiver, à une époque où les skis étaient des « lattes » de bois, le skieur utilisant alors un unique bâton en guise de frein et de gouvernail ! Genre gondolier à Venise, un bonnet de laine en guise de canotier !!

Crans-Montana a fêté en 2011 le centenaire de l’invention du ski de descente, la discipline reine en ski de compétition, toutefois tardivement reconnue par la Fédération Internationale de Ski et le Comité International Olympique, entre 1924 et 1936, bien après le ski de fond et de saut.

Tout a commencé le 7 janvier 1911 : l’alpiniste et écrivain anglais Arnold Lunn,  organise à Crans-Montana avec son « ski-club », une première dans l’histoire du ski : un schuss depuis la cabane du Wildstrubel (2791m) jusqu’au pied de la station. Il fallut monter la veille à pied pendant de six heures et demie, puis passer la  nuit dans la cabane avant le départ du lendemain matin. Sur les trois participants classés, le vainqueur, l’Anglais Cecil Hopkins, dévala la piste en soixante et une minutes chrono. Il reçut son trophée « The Roberts of Kandahar Challenge Cup » des mains de Lord Roberts, un général anglais qui, en 1880, libéra une garnison britannique prisonnière à Kandahar, en Afghanistan. Amusant : ce trophée liait à jamais cette catégorie sportive à un haut fait de guerre ! Mais plus que tout, l’évènement inscrivit le Cirque Blanc et le Haut-Plateau Valaisan dans l’histoire des Sports des Neiges. Depuis cette date, on ne compte plus les Super G, les slaloms géants, les épreuves et finales de Coupes du Monde de ski alpin accueillis à Crans-Montana.

Voyage à la montagne : ski à Crans Montana, en Suisse. © Françoise Spiekermeier DR Plume Voyage, le luxe d'un voyage léger, le guide de vos voyages

Une station, précurseur de l’architecture moderne en montagne

Si nombre de stations suisses se sont créées autour d’un village, le Haut-Plateau de Crans-Montana s’est développé sur les pâturages, sans aucune habitation permanente jusqu’à la construction du premier hôtel, l’Hôtel du Parc, en 1892. Très vite, l’ensoleillement exceptionnel du site attire la construction de sanatoriums et d’établissements de cure dans un style architectural moderne. Dans les années 1920 et 1930, l’architecte Markus Burgener apporte sa pierre à l’édifice en construisant une série d’hôtels selon les principes d’architecture du Bauhaus, école allemande dont l’une des figures, Mies Van der Rohe, a séjourné dans la station. Grâce à leur implantation judicieuse, ces constructions délimitent encore aujourd’hui la zone piétonne et commerciale de Crans. Au fil des années 50 et 70 nait une nouvelle architecture en montagne, avec des constructions audacieuses comme la tour Super-Crans ou l’imposante résidence Les Mischabels, emblème de l’architecture urbaine dans les Alpes : peu d’emprise au sol, verticalité urbaine, large place au béton armé.

Voyage à la montagne : ski à Crans Montana, en Suisse. © Françoise Spiekermeier DR Plume Voyage, le luxe d'un voyage léger, le guide de vos voyages

Fenêtre avec vue

L’idée de ces constructions est d’offrir un lien visuel optimisé avec la nature. Une expérience immersive totale, un lien fort avec les sommets enneigés. A ce titre, l’hôtel Crans Ambassador imaginé par l’architecte Pierre Gervais, est devenu un emblème de la station. Pour Pierre Gervais, « Il était primordial de ne rien faire qui puisse empêcher ou entraver la relation de l’’hôte avec le paysage ». Digne héritier du Bauhaus, il symbolise les montagnes dans un style urbain, avec une façade caractéristique imitant la skyline des pics enneigés environnants sur lesquels les hôtes jouissent d’une vue sans obstacle. L’hôtel 5 étoiles « ski au pieds » fait également le focus sur le bien-être.  Faisant face aux sommets Alpins, les 56 chambres et suites, le Bar Lounge, les restaurants et le SPA avec piscine offrent un panorama unique dominant le Haut-Plateau et un cadre contemporain profondément chaleureux. Le lobby de dimension modeste s’ouvre sur une terrasse extérieure offrant un panorama alpin à 180°. Les hôtes assis à l’air frais, au chaud sous les plaids, réchauffent leurs mains autour d’un brasero central. A l’intérieur, côté bar et salle de restaurant, la décoration élégante dominée par le bois, la roche et les harmonies ambrées, crée un écrin confortable pour une clientèle polyglotte : italien, anglais, allemand, français, russe… une vraie Tour de Babel des neiges ! L’art contemporain s’invite à travers des œuvres originales telles une série de panneaux solaires recyclés, exposés en partenariat avec le Vision Art Festival.
Voyage à la montagne : ski à Crans Montana, en Suisse. © Françoise Spiekermeier DR Plume Voyage, le luxe d'un voyage léger, le guide de vos voyages

Street art au sommet

A Crans-Montana se déroule une rencontre inédite entre l’art et la nature. Et plus particulièrement entre le street-art et la haute altitude dans un décor d’une beauté à couper le souffle, au milieu du panorama des légendaires 4000 des Alpes. Tout a commencé en 2015, lors de la première édition du Vision Art Festival. L’idée de son créateur, Grégory Pages : créer un musée d’altitude de plein air entre 1500 et 3000 m d’altitude. Un musée qui a pour espace les murs gris des parkings au cœur de la station, mais aussi ceux des bâtiments des remontées mécaniques, au sommet de celle-ci. En six éditions, plus de 50 artistes d’art Urbain ont créé des œuvres extraordinaires, éclaboussant de couleurs les pistes et le décor montagnard, été comme hiver. On les découvre à pied, à ski, en toute saison. L’office de tourisme de la station organise des tours guidés pour les découvrir. « Taking Urban art to New Heights », Porter l’art Urbain au sommet, tel est l’objectif de son créateur : mission réussie, tant le festival a acquis en peu de temps une renommée internationale. C’est aussi le titre d’un livre de 240 pages, disponible via le site du festival.  Rendez-vous en été, le dernier week-end de juillet pour rencontrer les nouveaux artistes invités et partager leurs aventures picturales!

https://www.crans-montana.ch/Montana/offer/detail/TDS00020012719751950?&lang=fr&globalReset=1

Nota Bene: au moment de notre reportage, les restaurants etaient fermés en application des mesures sanitaires anti-COVID. Face à l’evolution de celles-ci, dans le cadre de la préparation de votre voyage, nous vous invitons a consulter préalablement les informations des autorités fédérales et cantonales suisses en suivant ces deux liens:
 
 
Voyage à la montagne : ski à Crans Montana, en Suisse. © Françoise Spiekermeier DR Plume Voyage, le luxe d'un voyage léger, le guide de vos voyages

Dormir en haut des pistes

Enfin, au top du top, on peut aussi « dormir à la cabane » des Violettes. A 2208 mètres d’altitude, la nuit devient idyllique dans cette cabane de montagne en pierres située en bordure de piste. Accessible à skis ou à pied depuis le télécabine, elle offre la possibilité de vous restaurer dans la pure tradition valaisanne, avec une fondue et des charcuteries du Valais. Rustique, son « hostellerie » est composée d’un dortoir, de lits gigognes, soit d’une vingtaine de couchages au total et de deux salles de bains. Membre du Club Alpin Suisse, il s’agit d’un refuge pour randonneurs et skieurs qui n’hésitent pas à chausser les peaux de phoques. D’ailleurs, en période de COVID et de sécurité sanitaire, les tables sont réservées aux plus courageux… aux « peaux de phoque » ! Hommage à l’esprit sportif ancré dans l’histoire de Crans-Montana.

Voyage à la montagne : ski à Crans Montana, en Suisse. © Françoise Spiekermeier DR Plume Voyage, le luxe d'un voyage léger, le guide de vos voyages

Hôtel de luxe façon refuge

Cent-six mètres plus bas, une ancienne gare d’arrivée de téléphérique désaffectée a, elle, été transformée en hôtel-restaurant, avec la volonté d’y conserver l’esprit refuge. C’est le Chetzeron, un hôtel de luxe d’apparence austère, tout en pierres et très cubique, à la décoration intérieure très dépouillée. Racheté par Sami Lamaa, fils d’un hôtelier de la vallée, ce nouveau propriétaire visionnaire a voulu reproduire le feeling qu’on a quand on entre dans un refuge de 20m2 sur une surface de 5000 M2. Les fenêtres donnent sur un panorama qui rappelle une peinture. Un tableau sur le mur ne saurait jamais être aussi beau. Quelle vue superbe ! Où que l’on regarde, l’arc majestueux des sommets enneigés, coiffés de nuages blancs, se déploie à 360°. La beauté du spectacle est à couper le souffle.  Quand on se lance dans les pentes blanches, impossible de ne pas ressentir en profondeur l’énergie positive renvoyée par le paysage exceptionnel qui se déploie tout autour de vous. Crans-Montana, c’est ça : un site naturel exceptionnel pour faire un plein d’énergie vitale !
Voyage à la montagne : ski à Crans Montana, en Suisse. © Françoise Spiekermeier DR Plume Voyage, le luxe d'un voyage léger, le guide de vos voyages

Carnet de voyage

En train, depuis Genève jusqu’à la gare de Sierre puis emprunter le Funiculaire jusqu’à Crans -Montana. https://www.crans-montana.ch/fr/funiculaire/ Sur place :  Les remontées mécaniques sont ouvertes 365 jours / an, l’accès est gratuit pour les enfants de moins de 9 ans et ils appliquent des tarifs dynamiques qui peuvent être très intéressants selon la période du séjour : https://mycma.ltibooking.com/ Vision art festival : https://visionartfestival.com/ envoyer un email à contact pour commander le livre « TAKING URBAN ART TO NEW HEIGHTS » En été, le paiement de la taxe de séjour donne droit à une carte avantage offrant des prestations gratuites de la mi-juin à la fin octobre : https://www.crans-montana.ch/fr/explorercard/ Thomas Crauwels photographe pour introduire les sommets alpins dans vos intérieurs : https://thomascrauwels.ch/photos-montagne/alpes-valaisannes/crans-montana/) – chez TAILLENS : à Crans chocolaterie artisanale et salon de thé depuis 1943 louer ses skis, snowboard ou bike : à Montana chez BESTWEAR, www.bestwear.ch – une fondue chez Mayen qui propose également une vaste carte des vins du Valais dont la fameuse Petite Arvine       http://mayen.ch/ – activités sportives et aventures : bike, rafting, accrobranche, parapente, ski :        www.adrenatur.ch Sur les pistes : -Cabane des Violettes : chalet du CAS et restaurant http://www.cabanedesviolettes.ch/ -Hôtel Crans Ambassador. Forfaits golf et forfaits ski : https://cransambassador.ch/fr/hotel-destination/hotel -booker un moniteur de ski de l’École de Ski Suisse (ESS) à Crans-Montana : www.esscrans-montana.ch Hôtel Chezteron https://chetzeron.ch/ Site de l’office du tourisme de Crans-Montana : https://www.crans-montana.ch/ Informations ski: https://www.crans-montana.ch/fr/activites/ski?hiver Nota Bene: au moment de notre reportage, les restaurants etaient fermés en application des mesures sanitaires anti-COVID. Face à l’evolution de celles-ci, dans le cadre de la préparation de votre voyage, nous vous invitons a consulter préalablement les informations des autorités fédérales et cantonales suisses en suivant ces deux liens: https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/aktuelle-ausbrueche-epidemien/novel-cov/empfehlungen-fuer-reisende/quarantaene-einreisende.html https://www.eda.admin.ch/countries/france/fr/home/representations/ambassade-a-paris.html
Voyage à la montagne : ski à Crans Montana, en Suisse. © Françoise Spiekermeier DR Plume Voyage, le luxe d'un voyage léger, le guide de vos voyages

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page