01/22
fren
Partager
  • twitter share button

29 Mai 2015

Viña Vik, Chili © DR

Viña Vik

Par Clara Le Fort

Plume Voyage
Bienvenue !

Après 10 ans d’accès gratuit, Plume Voyage propose désormais un abonnement, nécessaire à la continuité de sa publication.

Merci de votre soutien !
Plume Voyage, le luxe d’un voyage léger

NOS ABONNEMENTS


Adhésion au mois

7.00€ par mois.
L'adhésion expire après un mois. Vous pouvez choisir de vous abonner pour un an.
En vous abonnant, vous bénéficieriez aussi de 20% de reduction sur les objets de voyages Capsule de Plume.

Abonnement annuel

77.00€ par année.
L'adhésion expire après un an. En vous abonnant, vous bénéficierez de 20% de réduction sur les articles créés par Plume Voyage sur notre boutique Capsule de Plume !
  • Voiles de titane

    C’est un oiseau de titane accroché à la colline. Inspiré par les voiles argentées de Frank O. Gehry à Bilbao et les sculptures de Richard Serra, l’architecte Marcelo Daglio a imaginé une vaste résidence contemporaine en promontoire : à ses pieds, 6 collines et 4500 hectares de vignobles composent un paysage mi-aride, mi-toscan. Au loin, la cordillère des Andes borde le paysage.

  • Vik Retreats

    Quatrième hôtel de la famille Vik – du nom d’Alex et Carrie Vik, riches entrepreneurs internationaux établis entre New York et la Norvège – Viña Vik est leur première adresse chilienne, les trois autres hôtels étant dispersés autour de José Ignacio, considéré comme le St Tropez uruguayen.

  • Influence japonaise

    Plus qu’un hôtel, Viña Vik est une maison de collectionneur. Distribués autour d’un plan central, deux couloirs en béton brut rappellent l’architecture japonaise de Tadao Ando. Face à face, deux grands espaces vitrés (le living room et la salle de restaurant) encadrent un patio central : là, des parterres de pétunias et massifs de buis encerclent deux bonsaïs japonais. Au cœur de l’hôtel, lumière et ciel offrent une respiration au contact de la toiture irisée.

  • Collection particulière

    Première pièce à l’entrée, le living room est agencé autour de quatre ensembles de canapés vintage dans des styles modernistes ou contemporains, sobres ou colorés. Deux fauteuils Moroso Amoroso dessinés par Javier Mariscal 1995 ajoutent une touche graphique en noir et blanc. En toile de fond, un immense dytique d’Anselm Kiefer extrait de la série “Secret Life of Plants”, de qualité muséale, assoie le décor avec une stature inégalée ; sur le mur opposé, une toile expressive du célèbre peintre chilien Roberto Matta lui donne la réplique avec autant d’assurance. Dans l’espace attenant, une toile de Sami Benmayor, peintre chilien contemporain, fait écho à une bibliothèque réalisée sur mesure en marqueterie : les différentes essences de bois composent un dessin géométrique abstrait.

  • Chambres à part

    De part et d’autres du bâtiment, deux allées de chambres sont l’occasion d’exposer, plus amont, peintres et artistes internationaux. Chaque chambre a sa personnalité : un carré Hermès en guise de tête de lit ou des photos de mode placardées dans la salle de bain, les couleurs pastel du peintre Cristian Abelli ou la présence d’azulejos disparates dans la pièce d’eau, les influences sont riches, inattendues et hautement créatives.

  • Chais hors-pair

    Dessiné par l’architecte Smiljan Radic, auteur du dernier pavillon de la Serpentine Gallery à Londres, le chai (Winery) se dissimule entre les vignes comme une simple ligne blanche. Passé une enceinte en béton brut, un plan d’eau piqué de blocs de pierre se découvre comme une installation artistique à ciel ouvert. On y déambule comme dans un musée, bientôt rattrapé par le caractère organique des entrailles du chai, où des milliers de fûts en chêne français s’accumulent. Encore jeunes, des grands crus y vieillissent à l’abri du soleil chilien. C’est le temps d’une dégustation.

    www.vikhotels.com/fr/


  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page