11/20
fren
Partager
  • twitter share button

Décembre 2017

Galerie PIERRE YVES CAER. PLUME VOYAGE @plumevoyagemagazine © DR

UNE HALTE à la galerie de Pierre Yves Caer

Par Françoise Spiekermeier

Au 7 de la rue Notre-Dame de Nazareth, dans le Marais, vient d’ouvrir la première galerie à Paris dédiée exclusivement à l’art contemporain japonais. Dans cet écrin lumineux, les oeuvres toutes aussi inventives et élégantes d’un artiste à l’autre, déploient tout leur potentiel à travers le regard de Pierre-Yves Caër, ancien commissaire aux comptes d’un grand cabinet d’audit financier, collectionneur de toujours, devenu galeriste inspiré.

  • Pierre-Yves Caër a le sens du détail, le goût pour la précision, et a exercé ses talents dans la finance pendant de nombreuses années.

    Mais c'est dans son attrait pour l'art qu'il se reconnait le mieux, dans sa capacité à émouvoir, à faire réfléchir, à émerveiller, à apaiser.

    Il collectionne des oeuvres depuis l’adolescence. « Pour ma collection personnelle, dit-il, le potentiel de valorisation d’une oeuvre n’a aucune importance. D’ailleurs, les bien matériels m’importent peu. Mais qu’il s’agisse de peintures ou de photographie, je ne me suis jamais débarrassé d’une seule oeuvre d’art que j’ai acquise. Je suis toujours ravi de retrouver les pièces qui composent ma collection personnelle. Ce sont toujours des coups de coeur qui ont guidé mes choix ».

  • Lorsqu'il arrive au Japon en 2009 pour une mission de cinq ans, il recherche des oeuvres d'art pour son nouvel appartement avant même d'acheter du mobilier.

    C'est là qu'il va découvrir l'art contemporain nippon, un art fortement influencé par les traditions artistiques séculaires, cultivant la recherche de l'harmonie et de l'élégance, maîtrisant parfaitement les techniques anciennes tout en les réinventant perpétuellement.

    De retour en France en 2014, face à l’absence d’un lieu qui leur soit dédié, il décide, fort de sa connaissance du marché de l’art japonais, d’élargir la visibilité des artistes contemporains Japonais en France et en Europe.

  • La galerie, ouverte en octobre 2017, présente des œuvres d’artistes nés et travaillant au Japon ou bien d’artistes occidentaux imprégnés de culture japonaise, reconnus ou émergents, dans l'art figuratif ou abstrait, travaillant des techniques diverses et sur des supports variés : peinture, dessin, photographie, sculpture, céramique, textile.

    Leur point commun, une grande maturité dans la maîtrise de leur technique quelque soit leur âge, l'originalité de leur démarche, et la qualité d'exécution :

    « ils vont toujours faire quelque chose pour que ce soit parfait » remarque Pierre-Yves Caër.

  • Il présente actuellement sa deuxième exposition:

    après une ouverture très remarquée avec le travail de Yuki Onodera, photographe qui tire elle-même ses images en inventant souvent de nouveaux procédés, très présente dans les musées du monde entier, c'est au tour de la peintre Chisato Tanaka pour sa première exposition individuelle en Europe: "De l'ombre naît la lumière".

    Née en 1980 à Fukuoka où elle a installé son atelier, Chisato Tanaka a été distinguée au Japon pour la qualité et l’originalité de ses toiles où des personnages de sa propre mythologie, villes ou ports semblent flotter dans le vide, sur fond noir. « Je l’ai découverte en 2009. Elle travaille beaucoup sur le visage, sur les yeux, sur la façon dont les personnages nous regardent et nous interrogent. Ce sont des regards intérieurs, des yeux cernés qui expriment une dureté ou une bienveillance. Tous ces personnages sortent de son imagination ».

  • Après Chisato Tanaka, Pierre-Yves Caër Gallery présentera Hiroyuki Nakajima, qui utilise les techniques traditionnelles de la calligraphie sur toile,

    et réalisera une performance lors du vernissage du 30 janvier, comme il aime le faire en utilisant la symbolique des idéogrammes, et le fit par exemple en 2006 au Festival d’Avignon.

  • "Beaucoup d'artistes japonais ont du mal à vivre de leur art s'ils restent au Japon.

    Ils s'ouvrent sur l'Asie mais méritent de s'ouvrir au reste du monde" conclue le galeriste qui représente actuellement moins d'une dizaine d'artistes parmi lesquels Shinya Nakazato, Yuki Onodera, Hiroyuki Nakajima, Yuri Nara, Mark Vassalo, Wataru Yamkami, Ryoichi Yamazaki et Chisato Tanaka.

    Pierre-Yves Caër Gallery 7, rue Notre-Dame de Nazareth, 75003 Paris www.pierreyvescaer.com

    Exposition de Chisato Tanaka, « De l’ombre naît la lumière », du 30 novembre 2017 au 13 janvier 2018.


  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page