01/22
fren
Partager
  • twitter share button

04 Mars 2016

Le city break parisien de Laurence Gounel pour Plume Voyage

A l’occasion de la sortie de son guide parisien pour l’hôtel Shangri La à Paris, la journaliste lifestyle et notre fidèle collaboratrice, Laurence Gounel nous propose son city break de la capitale.

Plume Voyage
Bienvenue !

Après 10 ans d’accès gratuit, Plume Voyage propose désormais un abonnement, nécessaire à la continuité de sa publication.

Merci de votre soutien !
Plume Voyage, le luxe d’un voyage léger

NOS ABONNEMENTS


Adhésion au mois

7.00€ par mois.
L'adhésion expire après un mois. Vous pouvez choisir de vous abonner pour un an.
En vous abonnant, vous bénéficieriez aussi de 20% de reduction sur les objets de voyages Capsule de Plume.

Abonnement annuel

77.00€ par année.
L'adhésion expire après un an. En vous abonnant, vous bénéficierez de 20% de réduction sur les articles créés par Plume Voyage sur notre boutique Capsule de Plume !
  • Depuis combien de temps êtes-vous parisienne ?

    Je suis née dans le 15e arrondissement et aujourd’hui encore, je ne me vois pas habiter ailleurs qu’à Paris… La capitale est définitivement ma ville de cœur.

  • Quelle genre de parisienne êtes-vous?

    Pressée évidemment (après quoi court-on dans cette ville, au juste ?), mais contemplative presque chaque jour. A moins de devoir traverser la capitale, j’essaie d’aller de rendez-vous en rendez-vous à pieds. Trotter dans la ville, c’est toujours une occasion de réfléchir à bon escient… Et dès qu’il fait beau : je choisis un quartier à « creuser » en guise de ballade dominicale.

  • Quels sont les lieux qui représentent, selon vous, Paris ?

    Les bords de Seine, les bistrots, le Place Dauphine… Il y a de multiples
    « cartes postales » possibles, il ne faut pas s’arrêter aux clichés et aux monuments. Certains moments surtout, incarnent Paris
    : le café au comptoir le matin, les jours de livraisons dans certaines rues commerçantes, les apéros-terrasse au premier rayon de soleil…

  • Comment est née cette collaboration avec le Shangri-La Hotel, Paris ?

    J’avais depuis longtemps l’idée de concevoir un guide un peu différent des guides académiques et de ceux qui, à l’inverse, se focalisent exclusivement sur les adresses. Je voyage beaucoup et je regrette de ne jamais trouver le sésame idéal qui remplacerait «l’ami local » pour me prendre par la main et me faire découvrir sa ville telle qu’il l’aime, avec un vrai parti pris. J’en ai parlé au Shangri-La, Paris qui a été immédiatement séduit à l’idée de pouvoir « offrir » à ses clients un bel objet, qui livrerait une vision personnalisée de la ville.

  • Livrez-nous un endroit secret ?

    … Il ne le serait plus. Mais un lieu « secret » ce peut être une terrasse d’amis ou de connaissances chez qui vous arrivez et vous découvrez alors un point de vue insolite ou extraordinaire qui, une fois de plus, vous pousse à rester émerveillé. La vue sur les toits de Paris m’émeut toujours.

  • Un endroit magique?

    Il est à tout le monde, c’est l’heure à laquelle on s’y trouve qui le moment unique : en haut des marches du Sacré-Coeur, au petit matin et si possible un jour de semaine… On a l’impression d’avoir Paris à ses pieds pour soi tout seul. Tout paraît possible.

  • Meilleur petit-déj ?

    Clez Claus, rue Jean-jacques Rousseau. Voilà typiquement une adresse parisienne, repère des amateurs de petit-dej.

  • Un lieu pour déjeuner ?

    Tout dépend du jour, de la saison… Mais j’aime l’ambiance canaille des bistrots : Astier pour la grande tradition
    (le soufflé !), le Pantruche parce que c’est toujours bien senti…

  • Avant-dîner ?

    Au bar du Shangri-La Hotel, Paris. Pas par connivence, mais vraiment parce que j’aime ici le travail de Pierre-Yves Rochon qui s’est inspiré d’une tente napoléonienne pour créer un lieu intimiste et raffiné. Précisément, je trouve ce bar très « parisien ». Et parce que les cocktails et le service sont à la hauteur.

  • Un dîner ?

    Brasserie, bistrot, étoilé… ça dépend du contexte ou de l’humeur mais ce qui compte, c’est la sincérité qu’il y a derrière tout ça. On le sent tout de suite ! A Paris, nous sommes gâtés, quelque soit le budget. J’aime les jeunes chefs qui, comme David Toutain ou Akrame Benallal font bouger les codes, et le meilleur de la bistronomie, avec Bronco, le Baratin, Le Mordant… Sans compter tous les petits bars à vins et caves à manger. En cela, je suis une vraie parisienne, je ne peux pas m’empêcher de tout « tester ».

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page