Mot-clé : voyage immobile

Plume Voyage, le luxe d’un voyage léger et immobile. Durant cette période de confinement inédite, la rubrique voyage immobile au départ onirique et poétique est devenue pratique et inspirant à travers des portraits, des interviews, des journaux de confinements. Comment transformer un confinement en voyage intérieur créatif.

juin 2020
Recette du cake aux marrons d’Angelina © DR @plumevoyage, Plume Voyage Magazine

Voyage immobile : Recette du cake aux marrons d’Angelina

Finesse et gourmandise s’invite chez vous avec cette recette du chef Christophe Appert de chez Angelina. Conjuguant l’ingrédient star de la maison, les marrons, ce cake fera le bonheur des goûters et autres instants réconfortants.

Lire la suite
mai 2020
Antoine Vignault du studio OAK, One of a Kind . DR. Plume Voyage Magazine @plumevoyage #plumevoyage

Un voyageur en déconfinement : Antoine Vignault du studio OAK, One of a Kind

Lorsque comme Antoine Vignault, on est à la fois designer et galeriste, deux mois de confinements sont forcément propices à la reflexion et la création. A la tête de son propre studio de design nomade Oak Studio, il crée en 2014 Oak Gallery pour prolonger ses rencontres avec des créateurs et des artisans d’art à travers de nouveaux projets. Sa devise, il la tient d’Aristote : « Le rôle de l’art est d’incarner l’essence secrète des choses, sans copier leur apparence. »

Lire la suite

Recette : Coquillettes au saumon fumé et œufs de saumon selon le chef Guy Martin

Voyage immobile… Depuis le début du confinement, Guy Martin, chef multi-étoilé, entre autres aux manettes du Grand Véfour, partage tous les jours une recette sur son compte Instagram. Même si ce dernier est rentré dans cette véritable institution nichée au coeur du Palais-Royal en 1991, il en est l’heureux propriétaire depuis 2011.

Lire la suite
mai 2020
Le confinement selon Yvan de Society Room © DR @plumevoyage, Plume Voyage Magazine

Le confinement selon Yvan Benbanaste de Society Room

Yvan Benbanaste parcourt Paris à pieds depuis toujours mais depuis le confinement il fait encore plus de kilomètres dans la capitale pour courir de l’atelier de confection parisien, au show-room de Society Room, la marque de vêtement de tailleur semi mesure qu’il a créée avec son associé Fabrice Pinchart Deny. Depuis le début du confinement ils ont confié la fabrication de masques écran en popeline de tissu à leur atelier, pour ceux qui étaient dans le besoin et éviter aussi le chômage technique de leur atelier pour ensuite participer à l’effort solidaire en reversant 10% de leur bénéfice à #protegetonsoignant. Ils ont dans la foulée créé leur boutique en ligne (leur sublimes chemises sont désormais disponibles sur commande) et développé d’autres masques plus techniques en suivant les conseils du CSF Mode et Luxe (Comité Stratégique des filières de la Mode et du Luxe). Entretien par téléphone d’un gentleman tailleur.

Lire la suite

Diptyque lance un nouveau flacon nomade

Pensé comme un accessoire précieux, ce cylindre noir élégant et graphique se glisse à l’envi dans un sac à main, la poche d’un manteau ou dans une trousse de toilette pour se parfumer en toutes circonstances.

Lire la suite

Voyage immobile : Recette du cake aux marrons d’Angelina

Finesse et gourmandise s’invite chez vous avec cette recette du chef Christophe Appert de chez Angelina. Conjuguant l’ingrédient star de la maison, les marrons, ce cake fera le bonheur des goûters et autres instants réconfortants.

Lire la suite
mai 2020
Le confinement selon Stéphane Carrade @ Plume Voyage magazine © Stéphane Carrade

Le confinement selon Stéphane Carrade

Stéphane Carrade, le chef étoilé du Skiff Club, le restaurant de l’hôtel Ha(a)ïtza au Pyla s’est prêté au jeu de l’interview confinement mais à sa façon! Il nous a envoyé ses réponses, manuscrites! Et nous avons décidé de publier ses pages écrites à la main. Il répond aux questions de son écriture déliée et généreuse, comme sa cuisine. Le chef, originaire du Bearn, connu pour sa convivialité et ses plats généreux, propose une carte inspirée de ses souvenirs personnels. Il traduit cet héritage familial transmis par sa grand mère depuis son plus jeune âge avec des plats créatifs faits de produits de saison, issus du terroir et une approche visionnaire de la gastronomie qui lui a permis de décrocher sa deuxième étoile cette année. Bravo chef!

Lire la suite
avril 2020
Le confinement selon Pierre Sauvage @Plume Voyage magazine © Morgan Palun

Le confinement selon Pierre Sauvage

Pierre Sauvage peut prétendre à beaucoup de qualificatifs. Esthète, déterminé, inventif, ce dernier aime avant tout ce qu’il fait et a concrétisé son rêve : reprendre la maison Casa Lopez. Depuis 2014, son œil perfectionniste et son goût créatif hisse la marque au sommet de l’art de vivre à la française. Non ostentatoire, c’est aujourd’hui une signature lifestyle à part entière, colorée et vivante. Et comme rien ne l’arrête, il a signé une nouvelle boutique de 150 m2 en face de la boutique historique du 27, boulevard Raspail du 7ème arrondissement de Paris, il publiera en septembre, son second livre aux éditions Flammarion, intitulé « Be my guest » et signera un pop-up store cet été avec Édith Mézard sur le thème du « Jardin à Lumières ». Bravo!

Lire la suite
avril 2020
Le confinement selon Marie Christophe @Plume Voyage magazine © Marie Christophe

Le confinement selon Marie Christophe

Brindille élégante et élancée, Marie Christophe crée des oeuvres délicates et arachnéennes. Comme un dessin, le fil de fer qui est sa manière première, déroule au trait noir un imaginaire d’une précision déroutante, et d’une poésie singulière. L’artiste, sculpteur le plie, le tord, l’assemble et le pince pour lui donner vie, lui inventer des histoires fantastiques. Elle pare cette simple matière, tel un vêtement précieux, de cristaux ou de perles de céramique pour créer des oiseaux-lampes, des suspensions, clin d’oeil aux lustres vénitiens, des zèbres grandeur nature, une applique fleur de muguet sertie de perles blanches pour le 1er mai. Ses pièces uniques, à la frontière entre l’art contemporain et les Arts Décoratifs dévoilent toujours une touche d’humour, occupent l’espace, s’imposent avec légèreté et finesse. Remarquée à ses débuts en 1997 par la réalisation de sculptures équestres géantes pour la boutique Hermès de Los Angeles, son travail interpelle et séduit un large public, de Paris à Tokyo. Une exposition de ses dernières réalisations, prévue initialement en mai à New-York à la Galerie Creel and Gow, verra le jour en septembre ou en octobre. En attendant, elle se confie à Plume Voyage durant cette période inédite.

Lire la suite
avril 2020
Le confinement selon Vannina Vesperini @Plume Voyage Magazine © Vannina Vesperini

Le confinement selon Vannina Vesperini

Vannina Vesperini c’est la fée de la soie, la reine des dessous chics qui rendent les femmes sexy.
D’abord la fée a pensé à celle qui porte ses nuisettes, ses bloomers , ses caracos (best sellers dont elle a la propriété, toujours copiés jamais égalés!) et autre ensemble affriolants, pour la rendre belle.

Lire la suite
avril 2020
Le confinement selon Agnès Guiot propriétaire de l’hôtel Yndo et de la Cabane Yndo @Plume Voyage Magazine © DR

Le confinement selon Agnès Guiot propriétaire de l’hôtel Yndo et de la Cabane Yndo

Entrepreneuse et décoratrice d’intérieur, Agnès Guiot déjà propriétaire de l’hôtel 5 étoiles Yndo planté en plein cœur du centre de ville de Bordeaux, a fait voyager son talent en inaugurant un nouvel établissement au Cap Ferret.

Lire la suite

Les objets comme voyages intérieurs

Il est surprenant ce moment suspendu. Propice à la création, ce confinement nous contraint à nous recentrer sur nous-mêmes, sur nos besoins essentiels, sur nos relations indispensables.

Lire la suite
avril 2020
Le confinement selon Valéria Sanchez/ Atelier Cos @Plume Voyage Magazine © Valéria Sanchez

Voyage immobile : Le confinement selon Valéria Sanchez, architecte d’Atelier Cos

Voici une photo de notre terrasse et jardin. La plante de magnolia et hortensia à gauche, ma fille Marie Jeanne au fond, notre hamac (superbe pour faire la sieste avec plein des coussins) et la table ronde en bois qui est l’extension naturelle de notre cuisine quand il fait beau….

Lire la suite

Le confinement selon Sophie Techoueyres

Originaire d’Arcachon, Sophie Téchoueyres amoureuse de sa région a rejoint son mari William Téchoueyres qui dirige les hôtels La Co(o)rniche et Ha(a)ïtza, imaginés par Philippe Starck. Créative et esthète, elle met en avant ses coups de cœur mode, bijoux et accessoires dans une boutique installé dans les lobbys des l’hôtels.

Lire la suite
avril 2020
Le confinement selon Mathias Kiss @Plume Voyage Magazine © Mathias Kiss

Le confinement selon Mathias Kiss

L’artiste-plasticien Mathias Kiss ne se résume pas en quelques lignes. Un brin provoquant, le personnage comme ses sculptures ou installations iconoclastes ne laissent pas indifférents. Véritable électron libre, et après avoir acquis maîtrise et savoir-faire pendant quinze ans auprès des Compagnons du Devoir, il se délecte à bousculer les codes du classicisme.

Lire la suite
1 2 3 10