11/19
fren
Partager
  • twitter share button

Septembre 2019

Sortelha, Serra de Opa, centre du Portugal. Une Halte. septembre 2019. Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine @plumevoyage © Françoise SPIEKERMEIER
 

Par Françoise SPIEKERMEIER

Voyage au centre du Portugal

Entre le Douro et le Taje, une poignée de villages ont été bâtis au Moyen Age comme des forteresses, sur des promontoires, avec vue sur l’assaillant, l’Espagne. Cette région du centre du Portugal, c’est la Serra da Estrela, une chaine montagneuse boisée abritant le plus vaste Parc Naturel du pays. De sommets en sommets, de villages en villages, on découvre un univers agreste, des paysages inattendus. Une halte dans une filature de laine traditionnelle, la visite d’un jardin baroque, et l’on se pose le soir dans un hôtel de toute beauté, la Casa de San Lourenço, pour scruter l’horizon, ne rien faire, cultiver l’art de l’indulgence.

l'Hôtel La Casa de São Lourenço. Une Halte. septembre 2019. Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine @plumevoyage © Françoise SPIEKERMEIER

Qui penserait au centre du Portugal comme destination suprême de détente pour se recharger en bonnes énergies terriennes ? Le bain de nature commence ici, au coeur du Portugal, dans un hôtel stratégiquement placé sur une crête, un peu comme ces villages fortifiés environnants que l’on explore au gré des vallées: la Casa de São Lourenço. Cet hôtel icônique de la région, inauguré en 1948, est réputé pour avoir l’une des vues les plus intéressantes de tout le pays, sur la Serra da Estrela, Manteigas et le Vale Glaciar ou « Vallée glacière ». A la suite de Maria Keil, une célèbre designer portugaise du XXème siècle ayant conçu les intérieurs et le mobilier, 70 ans plus tard, une nouvelle vie a été rendue au lieu, le tournant vers la beauté du paysage. Confié à des designers portugais, le confort d’un spa de montagne a été rajouté, avec une piscine intérieure et extérieure pour respirer l’air pur de l’altitude et la beauté des cimes environnantes. Dans le hammam, les arômes d’huile de bouleau, de romarin et de genévrier nous rappellent que nous sommes dans la Serra da Estrela. La table du restaurant panoramique fait honneur aux produits locaux: de pures merveilles. Et confortablement calé dans un fauteuil de velours, l’on sirote un porto en admirant le soleil couchant, dans la sagesse et la tranquillité.

la Serra da Estrela, centre du Portugal. Une Halte. septembre 2019. Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine @plumevoyage © Françoise SPIEKERMEIER

Au petit jour, promenade sur le plateau herbeux à la rencontre des bergers, Augusto ou Manuel, menant leurs troupeaux de brebis: le pays se révèle un peu plus, au fil d’une conversation tissée au gré des grelots des bêtes et des jappements de chiens. La curiosité aidant, il suffit d’emboiter le pas au troupeau, dévaler la pente jusqu’au au bourg de Manteigas, où la vie s’écoule tranquillement, le long de la rivière.

filature de laine Burel Mountain Originals, centre du Portugal. Une Halte. septembre 2019. Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine @plumevoyage © Françoise SPIEKERMEIER

Le Centre du Portugal est la combinaison parfaite de la tradition et de la modernité, du patrimoine et de l’innovation, du passé et du futur.
 Le temps consacré à un mode de vie durable a permis de préserver et valoriser de beaux recoins avec âme. Pour exemple, la filature de laine de Manteigas, devenue Burel Mountain Originals. La filature créée au siècle dernier, mais tombée à l’abandon, avait conservé ses vieilles machines et toute la chaine mécanisée de traitement de la laine, du cardage à la filature, jusqu’au tissage. Découverte en 2010 par deux explorateurs de montagnes, João Tomás et Isabel Costa, sensibles au patrimoine et à l’héritage de ce lieu, ils ont accompli la restauration de l’usine, devenue Burel Factory, l’usine de Burel Mountain Originals. Ajoutant le design au tissu de laine traditionnel hérité de l’industrie lainière locale, ils ont créé un produit innovant et contemporain décliné dans l’habillement, les accessoires ou la décoration. La laine de Manteigas est désormais exportée dans le monde entier!

Belmonte, centre du Portugal. Une Halte. septembre 2019. Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine @plumevoyage © Françoise SPIEKERMEIER

A un jet de pierre de Manteigas, le village de Belmonte 
est le berceau de la famille de Pedro Alvares Cabral, le « découvreur  » du Brésil, qui avait transformé le château massif en une résidence seigneuriale. La fortification qui subsiste encore aujourd’hui est formée par la tour « menagem » et un amphithéâtre moderne en plein air, entièrement intégré dans l’ensemble des murailles. Ce village est également un haut lieu du judaïsme actif au Portugal puisque y réside la plus importante diaspora du Portugal après Lisbonne et Porto. Un groupe de familles a gardé en secret sa religion pendant cinq siècles, transmettant oralement la religion, alors qu’on leur faisait porter le statut de « nouveaux chrétiens ». Ce n’est qu’en 1987 que le premier rabbin venu d’Israël pour « vérifié la légende », les a « découvert », permettant la reconnaissance de leur communauté en 1989.

ville fortifiée de Sortelha, centre du Portugal. Une Halte. septembre 2019. Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine @plumevoyage © Françoise SPIEKERMEIER

La route serpente sur les contreforts de la Serra de Opa. Elle se faufile entre d’impressionnants blocs granitiques pour déboucher devant la ville fortifiée de Sortelha. Une fois passé la porte, une auberge invite à faire ripaille de gibier et terrines du terroir: chez D. Sancho, le menu semble ne pas avoir bougé depuis des siècles! Incrustée dans un massif rocheux, Sortelha conserve son cachet médiéval. Les maisons blotties au pied de l’imposant château, épousent les courbes du terrain. Sa position escarpée permettait de repousser les attaques des ennemis. Aujourd’hui, les petites maisons sont fermées, plus de poules ni de cochons dans les venelles investies par les fantômes qui se réincarnent à l’occasion des fêtes médiévales! A l’extérieur des remparts, des tombes creusées dans la roche témoignent d’une présence humaine remontant au néolithique. En quittant le site, un coup d’oeil au Baiser Eternel, deux amoureux pétrifiés dans le granit servant de socle au château-fort… Il sont tranquilles pour s’aimer.

Vila Jardim Santar, centre du Portugal. Une Halte. septembre 2019. Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine @plumevoyage © Françoise SPIEKERMEIER

En route vers une région de vins, au sud de la Serra da Estrella, fief de l’appellation de DAO, découvrir les vins de Casa Santar, reconnus et appréciés dans le monde entier. Parmi les cinq producteurs de vins du village de Santar, deux tirent leur épingle du jeu: Vila Jardim Santar et Global Wines qui développent leur production en parallèle à l’oeno-tourisme.

la Casa Vasconselos, Santar, centre du Portugal. Une Halte. septembre 2019. Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine @plumevoyage © Françoise SPIEKERMEIER

La maison familiale Vasconsellos e Souza est à l’origine d’un vaste projet de développement touristique haut de gamme du village, en association avec les autorités locales. Le village est le théâtre d’un projet intégrant le vignoble en conversion bio, un hôtel de luxe, et la restauration des maisons historiques comme décor de ce monde parfait où les visiteurs se glisseront dans la douceur de vivre portugaise: Santar Vila Jardim. La demeure historique de la famille Vasconselos, avec ses jardins de roses et de buis, ses haies de citronniers et ses fontaines décorées d’azulejos, forme le coeur de l’attraction basée sur l’approche des savoir-faire locaux: cours de confiture, de culture potagère, d’oenologie…. De l’autre coté de la rue, face à l’entrée principale du « château », la cave ouverte au public commercialise les vins de la Vila Jardim Santar, depuis le premier millésime sorti en 2013 à base de Touriga National, le cépage roi du terroir.

En haut du village, dans une ancienne ferme seigneuriale bordant la place centrale, un restaurant gastronomique accueille le visiteur pour une dégustation de vins au cours d’un repas. Global Wines, entreprise portugaise à rayonnement international, fondée en 1990 par Joachim Coimbra, présente dans 40 pays, exploite 37 hectares de vignes et vinifie ses vins de l’appellation Casa Santar dans les antiques caves de la Casa Vasconselos.

Dans les ruelles et au fond des maisons repeuplées, les 1500 habitants de Santar attendent de pouvoir aussi tirer leur épingle du jeu face à la spectaculaire réinterprétation de leur cadre de vie traditionnel.

www.centerofportugal.com



NOS ADRESSES

Hôtel Casa de Sao Lourenço www.casadesaolourenco.pt

Burel Mountain Originals Factory, à Manteigas
 www.burelfactory.com

Auberge D. SANCHO à Sorthela

Santar Vila Jardim à Santar (Région de Beira) www.santarvilajardim.com

Le guide parlant français et les transferts : MADOMIS à Coimbra www.madomistours.pt

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page