10/19
fren
Partager
  • twitter share button
Novembre 2013
C’est Maintenant

  • « Wendell Castle, sculpteur de mobilier » à la Carpenters Workshop Gallery, Paris.

    Très peu exposé en France, l’artiste américain crée des compositions hybrides qui ne ressemblent, a priori, à rien.

    Constituées d’un assemblage de gros blocs dont la construction varie chaque fois dans l’espace, leur fonction est déguisée, avant que l’on identifie un siège, un banc, une table.

    Noires ou blanches, polies jusqu’à sembler laquées, simples et monolithiques, très en rondeur, les pièces de mobilier de Wendell Castle ont un côté primitif tout en étant d’une grande virtuosité technique. Figure emblématique du mouvement American Arts & Crafts de l’après-guerre, cette exposition présente ses œuvres récentes.
    Jusqu’au 1er février 2014.
    www.carpentersworkshopgallery.com

  • « Viviane Sassen, In and Out of Fashion » à la Scottish National Portrait Gallery, Edimbourg.

    L’artiste d’origines néerlandaises est une des figures les plus intrigantes de la photo de mode. Ses images flamboyantes, inventives et souvent surréalistes créent un univers particulier.

    Son travail pour des créateurs de renom, tels que Stella McCartney ou Missoni, ses collaborations avec les magazines les plus prestigieux lui permettent d’exprimer un talent particulier

    et de témoigner d’un imaginaire original. Cette exposition est la première rétrospective qui lui soit consacrée en Ecosse.
    Jusqu’au 9 février 2014
    www.nationalgalleries.org

  • « Roman d’une garde-robe » au musée Carnavalet, Paris.

    Imaginez que vous entrez chez la première vendeuse d’une grande maison de couture du début du XXe siècle et que vous découvrez tout ce qui a pu faire « le chic d’une Parisienne de la Belle Epoque aux années 1930 »…

    Tel est le propos de cette très belle exposition qui révèle, pour la première fois, des robes griffées Chéruit, Worth, Lanvin, des chaussures du soir, des chapeaux, des bandeaux du soir, des bijoux…

    La collection d’Alice Alleaume, première vendeuse de la maison Chéruit place Vendôme, témoigne des goûts de la Parisienne avide de mode. Un voyage dans le temps charmant.
    Jusqu’au 16 mars 2014
    www.carnavalet.paris.fr

  • « A triple tour, collection Pinault » à la Conciergerie, Paris.

    Première présentation à Paris d’un important ensemble d’œuvres de la collection Pinault, cette exposition est axée sur l’enfermement, cadre oblige.

    Les œuvres, jamais présentées dans le cadre d’une exposition pour la plupart, renvoient à toutes les formes de l’enfermement, qu’il soit pénal, politique, psychologique et mental, voire affectif.

    Qu’elles abordent ce sujet de façon grave ou avec humour, elles témoignent de la capacité des artistes à réagir et à prendre parti. Un versant de la création contemporaine à laquelle le collectionneur passionné qu’est François Pinault est tout particulièrement attentif.
    Jusqu’au 6 janvier 2014
    www.conciergerie.monuments-nationaux.fr

  • « América Latina 1960-2013 » à la Fondation Cartier, Paris.

    En coproduction avec le Museo Amparo de Puebla, au Mexique, la Fondation Cartier offre une perspective nouvelle sur la photographie

    latino-américaine de 1960 à nos jours, à travers le prisme de la relation entre texte et image photographique. Rassemblant plus

    de soixante-dix artistes de onze pays différents, « América Latina » révèle la grande diversité des pratiques photographiques en présentant aussi bien le travail de photographes que des œuvres d’artistes contemporains. Véritable plongée dans l’histoire du sous-continent latino-américain, cette exposition invité à (re)découvrir des artistes majeurs rarement présentés en Europe.
    Du 19 novembre 2013 au 6 avril 2014
    www.fondation.cartier.com

  • « J’aime les créateurs by Viviane-Lucie » à la Résidence de l’Air, Strasbourg.

    Mi concept-store, mi-galerie d’art, « J’aime les créateurs » décline à la fois sur un espace virtuel sur le web et en plein centre de Strasbourg une exposition temporaire.

    Dix-sept créateurs, artistes et designers issus d’une sélection de six artistes du fond permanent et de onze invités,

    y présenteront leurs dernières créations. Art, mode et design se mélangent ainsi dans un concept intimiste et éclectique imaginé par Viviane-Lucie. Une occasion unique de rencontres privilégiées au cours des deux journées d’exposition.
    Les 15 et 16 novembre. Dans le cadre de « Strasbourg Capitale de Noël », l’exposition continue et  le show-room est ouvert exceptionnellement tous les samedis du 16 novembre au 21 décembre de 11h à 19h.
    www.jaimelescreateurs.com

  • « Corps de l’Inde » au Palais des Beaux-Arts, Bruxelles.

    Yoga, ayurveda ou kamasutra, la manière dont la civilisation indienne aborde le corps est l’une des plus fascinantes qui soit.

    Cette exposition propose un voyage inoubliable de la mort à la renaissance, des forces maitrisant le destin au pouvoir de l’action humaine,

    du désir et de la séduction à la conquête du corps parfait par le biais de l’ascétisme. Des chefs d’œuvre de l’art indien – dont certains jamais exposés -, issus de temps anciens, de musées provinciaux oubliés, de collections royales et du musée nationale de l’Inde compose de panorama fascinant.
    Jusqu’au 5 janvier 2014
    www.bozar.be

  • « Thomas Schütte » à la Fondation Beyeler, Bâle.

    La forme humaine et ses différents modes d’expression sont au cœur de cette exposition, consacrée au travail de Thomas Schütter.

    Présentées dans les salles et dans le parc du musée, les œuvres produites au cours des trente dernières années dressent une géographie artistique unique de l’œuvre du sculpteur.

    Femmes expressives d’acier et d’aluminium, grands esprits en bronze, personnages miniatures en pâte à modeler ressemblant à des poupées, têtes et figures plus grandes que nature en céramique, bois et verre, tendres portraits à l’aquarelle… Le travail de Schütte témoigne d’un goût radical pour l’expérimentation et se dérobe à toute catégorisation, faisant de lui l’un des artistes les plus fascinants et les plus novateurs de notre temps.
    Jusqu’au 2 février 2014
    www.fondationbeyeler.ch

  • « Jorn & Pollock, Revolutionary Roads »

    au Louisiana Museum of Modern Art, Humlebaek.

    Le Danois Asger Jorn et l’Américain Jackson Pollock ont-ils partagé des techniques artistiques ?

    C’est à cette question que l’exposition apporte une réponse au travers d’une sélection de 135 œuvres.Même s’ils ne se sont jamais rencontrés, les deux artistes ont, chacun à sa manière, révolutionné la peinture pendant et après la Seconde guerre mondiale. « Revolutionary Roads » se concentre sur la période 1943-1963, pendant laquelle Jorn et Pollock ont défini un nouveau style de peinture abstraite. Même s’il est parfois difficile d’attribuer une œuvre à l’un ou l’autre, leur art est loin d’être identique mais offre des versions différentes des routes que la révolution picturale peut prendre.
    Du 15 novembre au 23 février 2014
    www.louisiana.dk

  • « Picasso céramiste et la Méditerranée » à la Cité de la céramique, Sèvres.

    De la rencontre d’un couple de céramistes, Suzanne et Georges Ramé, à Vallauris, vont naître près de 4000 œuvres de Picasso entre 1946 à 1971.

    Au sein de l’atelier Madoura, environ 600 créations originales ont été réalisées selon deux principes

    : certaines œuvres ont été reproduites exactement par les artisans de l’atelier, en quelques exemplaires réalisés à la main. D’autres pièces ont été éditées en tirage plus important. L’atelier Madoura a fermé en 2008, mais Alain Ramié, fils de Suzanne, a confié à la Cité de la céramique l’ensemble des matrices, plâtres, poinçons et pièces techniques ayant servi à la conception de ce corpus. Pour cette exposition, plus de 150 œuvres sont présentées, dont certaines inédites issues de collections privées et publiques. Cette rétrospective de l’œuvre céramique de Picasso évoque le lien fort entre l’artiste et la Méditerranée, ses formes et ses couleurs offrent une vision de sa propre création du monde.
    Du 20 novembre au 19 mai 2014
    www.sevresciteceramique.fr

  • « The Hidden World, Jim Shaw / Didactic Art Collection »

    à la Chalet Society, Paris. L’artiste californien Jim Shaw,

    auteur depuis plus de quarante ans d’incroyables peintures, dessins, vidéos, installations et performances, est également un collectionneur invétéré.

    Constamment à la recherche d’objets de cultes populaires, de bandes dessinées, de musiques rocks, de films de série B et de peintures du dimanche trouvées dans les brocantes et sur Internet, il présente ici ses archives, complétées par des prêts exceptionnels d’autres collections. L’exposition propose ainsi une véritable plongée dans un univers foisonnant et illuminé composé de peintures, sculptures, livres, disques et autres illustrations à vocation pédagogique qui recyclent les mythes et les croyances de l’Amérique et d’ailleurs. Conçu comme une communauté d’artistes, la Chalet Society est un nouveau projet visant une réflexion sur l’institution artistique contemporaine.
    Jusqu’au 29 décembre
    www.chaletsociety.fr

  • Scènes Roumaines à L'Espace Culturel Louis Vuitton-Paris.

    Réunissant artistes marquants d'après guerre de Bucarest

    et figures émergentes de la jeune génération de Cluj, l’Espace Culturel Louis Vuitton

    continue d’explorer la scène artistique contemporaine d’un pays étranger depuis son ouverture en 2006. A travers des images comme symbole de la résistance à l’oppression de la dictature d’hier, des dessins-témoignages, des photos ou des oeuvres oniriques, hyperréalistes, ou encore des paysages abstraits, des scènes contemporaines de la vie quotidienne roumaine à l’apparente banalité, les artistes comme Geta Bratescu, figure majeure de l’art roumain ou Serban Savu de la nouvelle génération, confirment l’existence d’un vivier habité par une véritable force créatrice , remarquée à Berlin, Londres et New York. Jusqu’au 12 janvier 2014. 60, rue Bassano 75008 Paris. www.louisvuitton.com/espaceculturel

  • Rolex annonce la nomination de sept nouveaux mentors.

    C’est à Venise que Rolex a révélé le nom des sept artistes qui seront, chacun dans sa discipline, les mentors du cycle 7 du programme Rolex Mentors & Protégés.

    Ont ainsi été nommés Olafur Eliasson (arts visuels), Alejandro Gonzalez Inarritu (cinéma), Michael Ondaatje (littérature),

    Alexei Ratmansky (danse), Kaija Saariaho (musique), Jennifer Tipton (scène) et Peter Zumthor (architecture). Ces sept mentors passeront au moins six semaines avec leurs protégés, jeunes artistes du monde entier, qui recevront 25000 francs suisses pour financer leur participation au programme. Depuis son lancement en 2002, le programme Rolex de mentorat artistique a permis de bâtir une communauté qui met en relations les artistes.
    www.rolexmentorprotege.com

  • "Imaginary Club" par Oliver Sieber à la galerie TH13, à Berne.

    La Fondation d’entreprise Hermès accompagne, dans sa galerie TH13, le travail d’Oliver Siver qui explore la contre-culture de groupes sociaux à travers des photos.

    Des jeunes, pour la plupart, qui fréquentent des clubs où se produisent des formations musicales au style affirmé. Oliver Sieber part à la rencontre de ces véritables tribus urbaines en construisant un travail photographique original qui mêle différents styles : du studio à une forme de nature morte,

    en passant par un journal. Des studios d’enregistrement « amateurs » aux portes des salles de concert, il construit image après image un univers complexe, déroutant où l’attestation de singularité cohabite avec l’instinct grégaire. Du 1er novembre 2013 jusqu’au 23 février 2014
    www.fondationdentreprisehermes.org

  • « Etincelles » à la Villa Emerige, Paris.

    Une exposition originale, réalisée en partenariat avec l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, présente les œuvres réalisées par les patients participant aux ateliers artistiques ou thérapeutiques des hôpitaux.

    Avec cette présentation des œuvres de plus de 130 artistes, une première pour l’AP-HP qui a accepté d’ouvrir ses archives, « Etincelles » de la créativité des patients qui expriment pour certains pour la première fois à un âge avancé leur envie de peindre ou de sculpter. Parfois naïves, souvent très expressives, toujours témoins d’une volonté de la part des patients de donner le meilleur, les œuvres présentées sont autant d’étincelles de talents, de lumières venues éclairer le quotidien des malades.
    Jusqu’au 27 novembre
    www.villaemerige.com

  • Arik Levy à la Maison Champs Elysées, Paris.

    L’artiste et designer israélien Arik Levy pose ses œuvres à la Maison Champs Elysées, à découvrir au détour d’une alcôve, d’un cabinet de curiosités ou de la terrasse du restaurant.

    Connu pour ses projets dans le domaine du design industriel, mais aussi pour ses installations et ses sculptures, Arik Levy explore les matières et l’environnement pour témoigner de son impulsion créative. Au fil des ans, il a développé une liberté de penser, de naviguer aux confins de la création, de se déplacer dans des univers différents avec une seule intention : disséquer la forme, faire exister l’indicible, l’invisible pour ouvrir des dialogues autour de la nature, de la science et de la création.
    Jusqu’au 24 juin 2014
    www.lamaisonchampselysees.com


  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page