09/22
fren
Partager
  • twitter share button
Précédent
Suivant

Paris : Jardin Yakuza by Olivier, une terrasse secrète au coeur des Grands Boulevards

Un jardin zen et un restaurant gastronomique d’inspiration japonaise, c’est dans cet écrin végétal qu’ Olivier da Costa, a installé sa première adresse parisienne. Le chef portugais, dont la renommée est internationale avec 14 restaurants au Portugal, en Thaïlande, au Brésil décline maintenant son concept gastro-trendy, en France, au cœur de Paris, au sein de l’hôtel 5 étoiles Maison Albar Hotels-Le Vendôme. 

Jardin Yakusa by Olivier au sein de Maison Albar Hotels-Le Vendôme

Dernière ligne droite pour profiter de l’été indien, la terrasse du Yakuza est à découvrir au coeur de du quartier de l’Opéra.
Discrète, presque secrète, il faut d’abord pousser la porte de cet ancien cabaret datant de 1880, monter les escaliers de l’hôtel Maison Albar Hotels-Le Vendôme et montrer patte blanche au lion qui trône près du bar, avant d’accéder à l’écrin végétal japonisant au sein de l’hôtel 5 étoiles. Composé d’érables et autres arbustes graphiques, de lanternes japonaise et d’une sculpture de cheval plus vraie que nature, la terrasse borde le restaurant Yakuza.
Après le succès d’une première collaboration entre Maison Albar Hotels-Monumental Palace et le chef portugais Olivia da Costa à Porto, c’est à Paris que la collaboration continue.

Après Porto, Paris

A la suite de Yakuza Porto, Yakuza Paris dévoile le concept du chef qui offre une expérience culinaire unique, basée sur une cuisine japonaise aux influences méditerranéennes. Quand le Japon rencontre le Portugal, cela donne un menu fusion avec des tapas, des sahimi, des sushi aux saveurs méditerranéennes, des tacos « Sakana » pimenté au poisson, le Gunkan de Kobe, l’un des plats signature, fait de foie gras, de boeuf Wagyu, de confit d’oignon et teriyaki ou encore des chips de maïs, guacamole, makis de saumon cuit avec du cream cheese et teriyaki. Les plateaux multicolores de sashimi de rouget, maquereau, de bar, de thon, de sériole, de dorade sont composés en fonction des arrivages comme  les carpaccio. Ce soir là c’est un carpaccio de sériole sauce ponzu soja et citron, avec des truffes fraîches et une salade avec une vinaigrette au miel, compris dans le menu Omakase, le choix du chef, le tout arrosé de la cuvée Céline, le champagne de Maison Albar créé par la Maison Joseph Perrier ou un cocktail au gin de la Maison KI NO BI.

Quand gastronomie rime avec trendy

Dj set, bar à cocktails, gastronomie exotique et beautiful people, composent l’alchimie de ce lieu trendy comme le chef  sait créer à l’image de ses autres lieux au Portugal, au Brésil, en Thaïlande. Olivier da Costa et Maison Albar font revivre l’ambiance festive de l’ancien cabaret le Lion d’Or haut lieu de fêtes, incontournable de l’aristocratie au 19ème siècle.
Baigné à la sauce gastro depuis tout petit avec un père détenteur de la première étoile au Guide Michelin, au Portugal, le chef devient un serial entrepreneur avec 14 restaurants à succès, à son actif.

Un voyage au coeur du quartier de l’Opéra

Situé au sein de l’hôtel, ouvert le 14 février 2020, la décoration du restaurant a été confié à l’architecte de Maison Albar Hotels, Fabien Roque, faite d’alcôves cosy et décoré d’oeuvres street art et photos géantes au mur, accueilli par un guerrier Yakusa, grandeur nature tandis que l’ensemble de l’hôtel et ses 60 chambres font référence à l’ancien cabaret et se déclinent dans des tons cendrés, de touches d’or, de têtes de lion et mosaïques d’époque. Un mélange de genres et d’inspirations venues des quatre coins du monde qui offre un voyage à part entière, au cœur du quartier de l’Opéra.

@yakusa_byolivierparis
@maisonsalbarhotels_vendome


  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page