10/20
fren
Partager
  • twitter share button

Mai 2020

Nicolas Vlaemynck, Coiffeur à Paris © DR @plumevoyage, Plume Voyage Magazine
 

Par Sandra Serpero

Nicolas Vlaemynck : La coiffure, une histoire d’amour

Formé chez Dessange, Nicolas Vlaemynck a arpenté les studios télé, les tapis rouge et les défilés, enchaîné les shows avec l’Oréal, Wella et Davines, avant de s’installer à demeure en 2016 dans son salon parisien éponyme. Hissé dans les étages d’un bel immeuble haussmannien proche de la Madeleine, son salon de coiffure se déploie dans un appartement aux beaux atours et à la décoration soignée, offrant à une clientèle exigeante confort et intimité. Après plusieurs semaines de fermeture dues à la crise sanitaire, Nicolas Vlaemynck rouvre les portes de son écrin dans les plus strictes règles d’hygiène afin d’assurer une sécurité maximale à ses clientes qui trépignent de s’abandonner entre ses mains expertes. Entretien.



Nicolas, vous avez déjà une offre très intime dans votre salon puisque vous êtes seul aux commandes : qu’est-ce que cette crise sanitaire va changer dans votre routine quotidienne ?

Je respecte déjà à l’année des règles d’hygiène très strictes dans mon salon mais la crise sanitaire m’oblige en effet à repenser certains points pour que mes clientes se sentent en sécurité et que je puisse travailler en toute sérénité. Pour cela, j’ai commandé des peignoirs et des serviettes à usage unique et disposé des flacons de gel hydroalcoolique aux quatre coins de mon salon. J’ai également réorganisé mon planning pour consacrer du temps entre chaque cliente au nettoyage complet du salon. Enfin, je m’astreins au port du masque et oblige ma clientèle à la même contrainte pour que nous puissions être complétement sécures.


Selon vous, quelles seront les envies des femmes après cette période de confinement qui s’ouvre sur l’été ?

Je pense qu’après cette période de confinement beaucoup de femmes auront envie de changer de tête comme pour signer un recommencement et marquer un nouveau départ. Les beaux jours donnent des envies de coupes légères et fluides pour des cheveux qui se recoiffent facilement et aussi des colorations plus claires et plus lumineuses. Les tonalités de blond devraient plus que jamais remporter la mise !


Quelle marque utilisez-vous principalement dans votre salon ?

« Végétalement Provence » est ma marque favorite. Elle est devenue en quelques années une référence dans la cosmétique végétale professionnelle car elle offre une vision holistique de la beauté que je partage. J’y suis très attaché car déjà c’est une marque française qui fabrique l’intégralité de ses produits dans le sud de la France, qu’elle est 100% végétale et bio et qu’elle utilise les huiles essentielles dont l’influences n’est plus à prouver. C’est une véritable happy thérapie avec des soins performants et éthiques qui en prime sentent très bons.


Quel soin conseillez-vous pour redonner de la souplesse à nos crinières un peu tristes après ce confinement ?

Le soin exclusif à la kératine végétal qui réhydrate en profondeur le cheveu et qui fait l’unanimité chez les femmes. Les cheveux sont gainés, brillants et souples et c’est un soin pérenne qui perdure plus de trois semaines.


Un message à faire passer ?

Je me réjouis de rouvrir mon salon et de pouvoir à nouveau accueillir mes clientes. Et à toutes celles qui ne me connaissent pas encore, venez me voir, je prendrai soin de vous.


Salon de coiffure Nicolas Vlaemynck,
40 rue des Mathurins, Paris 8ème.
Tél. : 01 84 18 21 73.
www.nicolas-vlaemynck.fr

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page