12/20
fren
Partager
  • twitter share button

Mars 2018

Maison Empereur à Marseille, le temple des objets vintages. PLUMEVOYAGE @plumevoyagemagazine © Françoise Spiekermeier

MAISON EMPEREUR,
LE TEMPLE DU VINTAGE

Textes et images par Françoise Spiekermeier

Caverne d’Ali Baba, grotte magique, manège enchanté! Tout près du Vieux Port à Marseille, depuis 1827, la Maison Empereur collectionne tous les outils et objets quotidiens de l’époque, pour le plaisir des yeux et du coeur. Rayon droguerie, rayon arts ménagers, rayon jouets… l’introuvable référence ou la marque qu’on croyait disparue est à portée de main.

  • Chez l'Empereur, les objets du temps passé sont à l'honneur et reprennent un coup de jeune.

    Disposés avec amour sur les étagères par les vendeurs en blouse bleue, ils représentent l'attachement aux origines, à un certain savoir-faire du temps passé que l'on se réapproprie au présent, non sans tendresse en refaisant les gestes simples qu'impose l'outil.

  • Au rayon jouets, l'un des mieux achalandé qui soit, Yoann, dispose les articles sur les présentoirs, accroche un petit avion en papier au plafond, arrange le salon miniature de la maison de poupée.

    Son rayon est un voyage dans le temps et les grands-mères se mélangent souvent aux gamins pour y choisir un article.

     » Elles ont les larmes aux yeux! Les vieilles dames viennent s’offrir la maison de poupée dont elles rêvaient gamines, et reviennent tous les mois s’acheter une pièce pour la meubler. « 

  • L'introuvable est ici:" le bon point, la carte de France en plastique, les modèles réduits de voiture, les masques de carnaval en papier, les jeux de carte de 7 familles, et le best seller: la fusée pétard."

    Sur le parquet qui craque, les adultes replongent en enfance et les enfants oublient leur tablette pour redécouvrir les jeux judicieux d'avant.

  • On compte pas moins de 50 000 références, toutes passées au crible du choix de Laurence Renaux, l'héritière de cet Empire des Arts Ménagers.

    Elle n'a que faire de la mode et conserve les même fournisseurs que ses parents avant elle, et les sept générations de quincailliers qui l'ont précédée,

    des hommes et des femmes aux visages présents à travers les portraits qui décorent les murs dans des passages du magasin, entre le rayon quincaillerie et le rayon pâtisserie, ou encore sur la carte de visite du magasin qui leur rend hommage.

  • Rue des Récolettes, entre les devantures du magasin, une banale porte d'immeuble conduit au deuxième étage, à la chambre d'hôtes ouverte à l'été 2017.

    Plus qu'une chambre, il s'agit d'un appartement meublé comme au début de l'électricité, éclairé aux ampoules à filament ou à la bougie.

    Le savon est un bloc de Savon de Marseille, la cuisine est équipée d’un fourneau à bois, mais un placard cache une machine à café bien d’aujourd’hui! Là encore, Laurence Renaux se cache derrière chaque détail du décor. Elle a imaginé la scénographie, la vitrine de souvenirs, le dépouillement pas si loin du waby-sabi d’ailleurs. Une expérience de la vie « vintage », la vie d’avant, l’espace d’une nuit, avec les rumeurs foisonnantes remontant de la Cannebière toute proche.

  • Maison Empereur

    Quincaillerie, Droguerie, Coutellerie, Arts Culinaires

    4 rue des Récolettes, 13001 Marseille
    Ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h sans interruption
    www.empereur.fr

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page