Menu
09/18
fren
Partager
  • twitter share button

12 juillet 2013

Vue des toits de Brooklyn, New York- C Marie Le Fort

Made in Brooklyn

Marie le Fort et Evane Haziza-Bonnamour

Brooklyn, le quartier branché de NY s’illustre peu à peu comme un creuset créatif

et rompt drastiquement avec les codes archi-consuméristes de Manhattan et de l’Amérique au sens large,à l’image de Portland, qui s’affiche comme la capitale branchée des Etats-Unis. En fait, tout se passe comme si, ces dernières années, le « Made in Brooklyn » était devenu une marque de fabrique prisée Le quartier se réinvente aussi jour après jour pour vivre près de la nature. Petit tour d’horizon des marques, produits « coup de cœur » et lieux inventifs qui célèbrent le beau, le bon, le bio, la simplicité.

  • Les papiers colorés et graphiques des Mast Brothers

    A commencer par les tablettes de chocolat fondues, au cœur de Brooklyn, par les très médiatiques Mast Brothers : emballées dans des papiers colorés, elles sont non seulement des leçons de graphisme mais revisitent également des fèves et saveurs cacaotées inédites – amande et fleur de sel ; cranberry ; Brooklyn Blend ; pure origine de Papouasie Nouvelle Guinée… il y en a pour tous les goûts.
    www.mastbrothers.com

  • Les pickles McCLures mis en bouteille à Brooklyn

    Toujours confectionnées ou mis en bouteille à Brooklyn, la collection de bocaux de pickles McCLures semblent tout droit sortis d’un garde-manger d’après-guerre.
    www.mcclurespickles.com

  • Les sirops de Morris Kitchen

    Tandis que les sirops d’érables de Morris Kitchen, conditionnés dans des bouteilles brunies, s’emblent s’échapper à leur tour de vieilles officines.
    www.morriskitchen.com

  • Radish, traiteur bio imaginée par Adrienne Wong

    L’identité graphique de l’enseigne-traiteur bio Radish illustre à merveille la philosophie des deux fondatrices d’Amy Marks et Laura DeRemer: celle de travailler uniquement avec des producteurs locaux, de revenir aux racines mêmes de l’agriculture, de cuisiner des légumes de saison. Pour cela, rien de tel qu’une luxuriante botte de radis feuillis, dessinés au trait comme dans les anciens herbiers. Parfaitement tendance au cœur de Williamsburg.
    www.radishnyc.com

  • Hôtel rétro-Brooklyn, le Wythe

    Une approche purement rétro-Brooklyn que l’on retrouve, en miroir, dans l’identité du nouvel hôtel Wythe ou un renard tout droit sorti d’un conte pour enfants s’invite sur les menu et logos du restaurant Reynard.

  • Papiers-peints dessinés par Dan Funderburgh

    Qui plus est, les papiers-peints dessinés par Dan Funderburgh – qui se découvrent comme une fresque d’époque monochrome représentant la vie industrielle à Brooklyn – furent imprimés au cadre par Flavor Paper,

  • Art Déco

    tandis que de vieux aérogrammes et papier à lettres d’inspiration Art Déco finissent de composer cette panoplie rétro.
    www.wythehotel.com

  • Le bar Archilles Heel

    Porté par le succès de Marlow & Sons, le restaurateur Andrew Tarlow récidive, à Brooklyn toujours, avec Achilles Heel (Le Talon d’Achille), un bar inspiré par l’esprit des docks fin XIXe. Dans ce repère intemporel avec son bar en bois vernissé acajou et ses épais parquets cirés, on commande un cocktail à base de rhum, ou un verre de vin biodynamique, que l’accompagne, en fil de la journée, de croissants artisanaux ou scones maison, de pâté, rillettes ou sardines sans oublier une traditionnelle soupe épaisse de coquillages (Chowder). De quoi repartir avec le pied marin !
    180 West Street, Brooklyn
    www.achillesheelnyc.com

  • Four & Twenty Blackbirds / Sweet, une histoire de famille.

    Depuis les années 80 la famille Elsens, originaire du Dakota du Sud crée ses tartes maison. Aujourd’hui installée à Brooklyn, les deux sœurs ont repris l’affaire en main. Dans une vieille maison en brique au sol en bois d’origine et au papier peint d’époque repeint, elles fabriquent dans la cuisine ouverte une dizaine de variétés de tartes sucrés et salées selon les recettes de leur grand-mère. Il faut choisir entre celle au caramel au beurre salé, aux fraises et balsamique, au chocolat noir, crème et avoine… pour ensuite les manger sur place ou les emporter entière à la maison. La boutique propose aussi du pain fait maison selon une recette originale aux œufs et aussi des petits déjeuners maison. Tous les ingrédients utilisés sont bio et viennent des marchés locaux et des fermes voisines.
    439 3rd Ave Brooklyn, NY 11215, États-Unis
    www.birdsblack.com

  • Annie Novak @ the Eagle street rooftop farm

    Vue imprenable depuis le toit de cette ferme, sur la ville de New York, juste en face. C’est à Brooklyn que la première ferme urbaine américaine a été commercialisé. De multiples variétés de légumes y poussent et près de 80 000 abeilles y ont élus domicile. Le ferme est devenue rentable grâce à l’aide des voisins, de la communauté et grâce à Annie Novak qui rassemble les personnes à travers leur amour de la nourriture. Elle conseille les voisins pour leur propre plantation écologique sur leur toit, les aide à conserver les cultures aux chaud en hiver et au frais en été.
    44 Eagle St New York, NY 11222, États-Unis
    www.rooftopfarms.org

  • Brooklyn farm

    Construite en 2010, à Long Island, la Brooklyn Farm est devenue aujourd’hui l’une des plus grosses fermes urbaines. Elle cultives des légumes, des fruits, des fleurs mais aussi des abeilles et des poules. Les récoltes sont vendues dans les marchés voisins comme celui de Roberta’s à Bushwick tous les dimanche après-midi. Un ingénieux système de protection en bambou protège les cultures contre le vent. Des activités sont proposées pendant l’été aux enfants pour les sensibiliser à la culture. Un programme de développement d’autres fermes urbaines à NYC a été mis en place.
    37-18 Northern Blvd New York, NY 11101, États-Unis
    www.brooklyngrangefarm.com

  • Sunday suppers, une idée de Karen Mordechai autour de la table

    Karen Mordechai, photographe culinaire, a créé cette organisation il y a un an dans un loft de Brooklyn avec vue sur Manahattan. Elle propose des cours de cuisine de quinze personnes, donnés par des chefs locaux. Les cours se poursuivent par des diners. Les aliments sont organiques, bio, frais et achetés au marché voisin. Une expériences culinaire.
    www.sunday-suppers.com

  • Fox Fodder Farm, un studio floral

    Studio floral et paysagiste basé à Brooklyn. Son nom vient d’une ferme de Rockland au Delaware, où Taylor, la propriétaire a grandi. Elle s’est associé avec The Sporting Project-une organisation newyorkaise basée à Paris qui développe les échanges entre NY et Paris à travers la nourriture, l’art et le bien-être pour des évènements entre Paris et NYC. Une démarche globale qui mêle l’art, les scénographies, dans le respect de la nature.
    www.foxfodderfarm.com www.thesportingproject.com


  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page