12/18
fren
Partager
  • twitter share button

octobre 2017

Les Coups de coeur de PLUME VOYAGE

.

Découvrez les coups de coeur des journalistes de Plume Voyage. C’est nouveau, ça nous a plu!
D’abord les « J’aime, j’aime, j’aime ! » de Sandra Serpero… qui nous présente les Dog Beds de Savoir Beds, super classe, l’Institut Suédois à Paris qui s’est refait une beauté, le bistrot italien Epoca aux manettes du jeune chef Denny Imbroisi, nous propose un voyage olfactif entre l’Orient et la Sicile avec l’élégante Velvet Collection et deux nouveaux accords ambrés, de Dolce & Gabbana, ses derniers coups de coeur pour la crème main signée Chanel et la collection de bijoux colorés Ritratto qui célèbre les 50 ans de la maison Pomellato …
Puis ceux d’Adine Fichot-Marion… Elle nous chouchoute avec le soin Diamant Rose du Shangri La Paris, nous fait boire un verre sur la terrasse de l’Hôtel National des Arts et Métiers, pendant qu’il est encore temps, découvrir le bar café du Fitzgerald dans le 7ème arrondissement.

  • Les Dogbed de Savoir Beds : quelle classe !

    Out coussins et paniers en osier pour nos amis les chiens. Le design arrive à leurs pattes avec des lits design ultra luxueux confectionnés par l’orfèvre de la literie britannique.

    Conforts, les « dogbeds » sont fabriqués à la main selon les mêmes techniques artisanales utilisées pour les autres lits de la maison.

    En version Tartan, Chic ou Cosy, chaque modèle se pare des plus beaux tissus et matériaux. Ah l’élégance anglaise !
    Savoir Beds, 164 rue du Faubourg Saint Honoré, Paris 8e. T. 01 44 43 83 65.

  • A l’institut Suédois nous irons !

    Fruit d’une histoire d’amour entre un Suédois et la France, l’Institut suédois est, depuis 1971, l’unique centre culturel que possède la Suède à l’étranger. 

    Après plusieurs mois de fermeture pour travaux, ce petit bout de Scandinavie planté en plein cœur de Paris, a enfin réouvert ses portes ! Le voilà tout beau, tout neuf avec sa belle cour, son mur végétal, sa façade éclairée, ses espaces repensés avec ça et là des touches de design et son joli café qui a poussé les murs pour s’agrandir. Et pour célébrer cette réouverture, Swedish Design Moves Paris présente un aperçu de la scène design suédoise actuelle avec l’exposition Next Level Craft qui réunit jusqu’au 7 janvier, 30 artistes ultra créatifs. Smart !
    L’institut Suédois, 11 rue Payenne, Paris 3e. T. : 01 44 78 80 20. Ouvert du mardi au jeudi de 14h à 20h et du vendredi au dimanche de 12h à 18h.

  • Dolce & Gabbana : ambre précieux.

    Point de rencontre entre l’Orient et la Sicile, la très élégante Velvet Collection qui met à l’honneur depuis ses premiers opus les matières nobles de la haute parfumerie, revient en grâce avec deux jus infiniment sensuels.

    Après Tender Oud et Desert Oud, Dolce & Gabbana poursuit son voyage avec deux interprétations modernes de l’accord ambré. D’abord, le féminin Amber Skin de Christophe Raynaud qui combine des ingrédients de la méditerranée (bergamote, lavande, fleur de mauve…) aux baumes doux des contrées arabes. Et une version masculine, Amber Sun signée Franck Voelkl qui éclaire la puissance de l’ambre par un mélange saisissant d’ingrédients solaires faisant se rencontrer Ylang ylang, bois de santal, vanille, patchouli et oud. Des parfums comme des volutes qui dessinent des tonalités solaires, veloutées et fumées. Le tout est à haut pouvoir addictif.
    Dolce & Gabbana, eau de parfum Velvet Amber Sun et Velvet Amber Skin, disponible en exclusivité aux Galeries Lafayette Haussmann – 443,07 € les 150 ml.

  • Si luxe : la crème main signée Chanel.

    Quand la plus parisienne des maisons réinvente la crème beauté des mains, elle en fait le plus irrésistible des produits.

    Elégante et nomade avec sa forme de galet ergonomique, cette crème ingénieuse capture une poche intérieure rétractable qui permet de libérer la juste quantité de produit. Ajoutez, une formule cousue main mélangeant cire de rose de mai, Iris Pallida, glycérine, beurre de karité et acide hyaluronique. Et côté texture, de la légèreté et du fondant mais rien de gras. Soit la classe absolue pour la top des crèmes main.
    La crème main de Chanel, 49 € – 50 ml – www.chanel.com

  • Sophie Calle : Beau doublé Monsieur le Marquis !

    Elle a le talent de toujours nous surprendre et de nous interroger, et cette fois encore elle ne nous a pas déçu !

    On l’avait laissée en 2003 au Centre Pompidou qui lui avait consacré une rétrospective, on la retrouve en cette rentrée 2017 au Musée de la Chasse et de la Nature. Occupant de toute sa singularité les murs intimes de ce musée, Sophie Calle nous offre une exposition qui gomme les frontières et se départie du genre : à la croisée de la photographie, de la littérature, de la performance et de la confession autobiographique et sous forme de dialogue avec son amie artiste et invitée, Serena Carone. Intense.
    Jusqu’au 11 février, Musée de la Chasse et de la Nature, 62 rue des Archives, Paris 3e. T. : 01 53 01 92 40.

  • Epoca : le bistrot italien chic et charme. Direction la rive gauche pour découvrir la seconde adresse du jeune chef Denny Imbroisi déjà aux commandes d’Ida dans le 15ème. Chez Epoca, il y a tout ce qu’on aime ! Déjà la déco, signée Emilie Bonaventure qui a pensé ce nouveau lieu vibrant

    dans un beau panaché de tonalités ocre, moutarde et bronze. Plongé dans un esprit Art Déco, l’espace déploie en grâce mosaïque au sol, banquettes en velours, détails en laiton, luminaires vintage et tables en bois laqué noir.

    Et dans les assiettes ? Des recettes traditionnelles italiennes, généreuses et rassurantes comme les carcioffi alla Giuda, entrée signature à ne pas laisser filer, à faire suivre d’un plat de gnocchi alla Sorrentina bordés d’une sauce aux tomates confites et de mozzarella fondante. Et s’il reste un peu de place, le tiramisu est dément !

    Epoca, 17 rue Oudinot, Paris 7e. T. : 01 43 06 88 88)

  • Happy 50 ans Pomellato !

    Pour célébrer son 50ème anniversaire, la maison Pomellato fondée à Milan en 1967, nous fait le plaisir d’une collection exclusive et haute en couleurs de 50 pièces.

    Rassemblant 40 bagues et 10 pendentifs, la collection ‘’Ritratto’’ en pierres dures, se décline en trois gammes chromatiques allant des rouges-roses aux bleus-gris en passant par les verts. A la façon d’un tableau, chaque bijou exprime de façon unique la beauté des pierres et leurs teintes. Le tout écrit un nouveau code esthétique qui nous donne envie de revoir sur le champ notre hotte liste de Noël !
    Collection Ritratto de Pomellato – www.pomellato.com

  • Fan de Watson ! Hommage au «photographe des photographes», Albert Watson,

    l’un des photographes les plus révérés au monde. Cette édition collector tirée à 1000 exemplaires numérotés et signés, présente une vue d’ensemble de sa carrière,

    et l’éblouissant éventail de sujets, d’objets, de personnes et de lieux qu’il a croisés en chemin. Depuis son portrait d’Alfred Hitchcock pour le Harper’s Bazaar de Noël 1973, qui le rendit célèbre, jusqu’à celui de Kanye West en 2016, chaque photo exhale un mélange intense de puissance, de tension et de poésie. Au fil des pages, son style texturé et graphique est habilement mit en lumière et brille par delà les genres, les époques et les sujets. Remarquable.
    Edition collector Albert Watson. Kaos. Editions Taschen, relié sous coffret luxe, intérieur fausse fourrure de chimpanzé, 408 pages – 1250 €.

  • Le soin Rose Diamant au Shangri La Paris

    Histoire de perdre 10 ans en deux heures et de retrouver un teint parfait on file au Shangri La

    se poser dans l’une des cabines du magnifique spa CHI. La marque de beauté naturelle The Organic Pharmacy y pratique le soin du visage Liftant Rose Diamant, un nouveau soin innovant anti-âge spécialement créé pour l’hôtel. Son but ? raffermir et illuminer la peau grâce au massage avec la crème à la rose, à base d’acide hyaluronique et de poussières de diamant qui pénètre instantanément la peau. Le soin de 90 minutes commence par un massage du dos de 20 minutes puis un nettoyage en profondeur et une triple exfoliation du visage, du cou et du décolleté. Un massage des mains et des pieds, pendant la pose du gommage, termine en beauté ce soin énergisant. En profiter pour faire quelques longueurs dans la fabuleuse piscine du spa éclairée de lumière naturelle. 10, avenue d’Iéna, 75116. Plus d’informations au 01 53 67 19 78

  • L‘hôtel National des Arts et Métiers : le must ! Incontestablement the place to be cet automne. Après un démarrage sur les chapeaux de roue cet été, le National confirme sa position de leader dans le petit monde parisien. Imaginez deux immeubles haussmaniens réunis dans ce désormais très hype coin de Paris :

    à la croisée des quartiers Montorgueil et du Haut Marais, non loin du Sentier. Et leur architecture d’intérieur confiée à Raphael Navot, diplômé de la « Design Academy » de Eindhoven aux Pays-Bas. Ce dernier aime associer méthodes artisanales et savoir-faire contemporain, il a notamment réalisé le Club Silencio à Paris, avec David Lynch. Ici il a pris le pari de mixer le caractère historique de ces immeubles à un design innovant, gardant aussi l’escalier d’un immeuble et ses classiques boiseries. Ainsi il a utilisé et sublimé de nombreux matériaux bruts comme la pierre de Paris taillée dans le lobby,

    des enduits naturels dans les couloirs, des tubes de cuivre oxydé sur les murs de la Cicchetteria… Le résultat ? un hôtel de 70 chambres aux superficies variables, abritant deux restaurants, un bar ultra hype et surtout un rooftop fabuleux. Dès le lobby on aime les plantes, « l’effet transparence » provoqué par la verrière qui coiffe l’ensemble et qui est coulissante et les baies vitrées qui le séparent du restaurant National.

    Installez vous en vitesse à la Cicchetteria National pour déguster quelques cicchetti, ces tapas à l’italienne ou en cas d’appétit conséquent on se régale de la carte italienne du Ristorante qui met en avant vitello tonnato, linguine aux scampi, tagliatelle toscana … Bref du bon, du vrai ! Quant au rooftop, s’il n’en reste qu’un cela devrait être celui-là ! Il promet un coup d’œil super sur Beaubourg en premier plan et les monuments de Paris….
    243, rue Saint Martin 75003 Paris. Réservations : tél. : 01 81 66 47 00 et sur www.hotelnational.paris. Par Adine Fichôt-Marion

  • Le fond de teint décliné en de multiples couleurs.

    Bien joué Rihanna ! Elle a crée Fenty Beauty, une marque « qui parle à toutes les femmes »,

    traduisez il y a des teintes pour toutes les carnations. Son idée  : « Le maquillage est fait pour s’amuser et ne doit pas être mis par obligation, ni donner l’impression d’être un uniforme ». Le plus : ces sticks d’une élégante sobriété, habillés de beige, sont aimantés les uns aux autres, pratique et amusant ! On les trouve chez Sephora qui ne cesse d’innover encore et toujours !

  • Le Fitzgerald : un bistrot chic et un bar caché.

    Dans le très sage 7è arrondissement de Paris, le Fitzgerald, réserve une surprise… Derrière le restaurant à l’allure très élégante avec ses murs bleus, son parquet qui voisine avec des carreaux de ciment, ses petites tables de marbre, se cache un bar aux allures de speakeasy ! Il suffit de pousser une porte pour découvrir un salon très feutré, aux murs habillés de papiers peints, coiffé d’un haut plafond à caissons.

    On s’y délecte de cocktails parmi lesquels le Fitzgerald et le Zelda Martini jouent les stars. Le tout accompagné de fingerfood bien sentis. Pas question pour autant de zapper l’excellente cuisine du chef Pierre-Thomas Clément. Ce dernier joue une partition très actuelle avec des plats à partager tels que la burratta ou la palette ibérique. Mention très bien au carpaccio de bar et guacamole et au tataki de bœuf sans oublier d’excellentes linguine aux gambas mâtinées de lait de coco.
    54, bd. de la Tour-Maubourg, Paris,
    tél. : 01 45 50 38 63

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page