05/20
fren
Partager
  • twitter share button

Janvier 2020

Alexandra Abramczyk créatrice de bijoux. janvier 2020. Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine @plumevoyage © DR

Par Sandra Serpero

Les bijoux évasion d’Alexandra Abramczyk

Inspirée par ses voyages, la multitude et la richesse de ses origines, la créatrice Alexandra Abramczyk a fondé il y a 4 ans sa marque de bijoux éponyme. Après avoir vécu à Madrid, en Argentine, à Paris, elle a jeté l’ancre à Tel Aviv avec son mari et ses 4 enfants. De passage à Paris, rencontre à l’hôtel Bachaumont avec une femme pétillante, radieuse qui communique une énergie folle.

 

Collection India. Les bijoux évasion d’Alexandra Abramczyk. janvier 2020. Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine @plumevoyage © DR
« Misso Roma », « LA30 », « Sahara », « India » : vos collections de bijoux rendent hommage aux cultures et aux voyages ?
Oui, ce sont mes principales sources d’inspiration. La richesse infinie des traditions du Japon, les tissus colorés des Incas, l’élégance italienne, le désert et le sable chaud du Moyen Orient, la spiritualité, les couleurs et l’énergie de l’Inde, un pays qui m’obsède. De ces découvertes et ces voyages, sont nées mes collections de bijoux.

 

Vos bijoux ont-ils une vocation ?
Traverser le temps, transmettre un lien, être une source de lumière, faire du bien. Ils sont porteurs de rêves, charnels et féminins.

 

Secret Glass. Les bijoux évasion d’Alexandra Abramczyk. janvier 2020. Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine @plumevoyage © DR
Vos origines sont aussi un véritable tour du monde !
En effet ! Ma mère est d’origine antillaise et indienne. Mon père, argentin et allemand. Et toute une partie de ma famille est italienne. Mon père vit à Londres depuis très longtemps et petite j’y allais un week-end sur deux. J’ai grandi à Paris avec ma mère, personnage fantasque qui faisait la fête du matin au soir et portait plein de bijoux : c’était mon idole.

 

Vos principaux traits de caractère ?
Hypersensible, gourmande et solaire.

 

Collection LA 30. Les bijoux évasion d’Alexandra Abramczyk. janvier 2020. Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine @plumevoyage © DR
Comment voyagez-vous ?
Toujours avec un pull, je suis frileuse. Et aussi des boules Quies et un masque pour dormir paisiblement dans l’avion.

 

Globe trotteuse ou voyageuse immobile ?
Je suis assurément les deux, j’ai besoin de rêver et de m’évader.

 

Collection Milan. Les bijoux évasion d’Alexandra Abramczyk. janvier 2020. Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine @plumevoyage © DR
Un indispensable ?
Mon mari, c’est un homme merveilleux.

 

Que rapportez-vous de vos voyages ?
Des assiettes, des tissus, des idées de décoration et beaucoup d’inspiration.

 

Collection Milan. Les bijoux évasion d’Alexandra Abramczyk. janvier 2020. Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine @plumevoyage © DRVotre premier souvenir de voyage ?
J’ai commencé à voyager très jeune avec mes parents mais mon souvenir le plus émouvant c’est quand je suis parti à Ibiza avec ma meilleure amie. Nous avions loué une maison et c’est là j’ai ressenti pour la première fois une intense sensation de liberté : j’avais 21 ans.

 

Collection Misso Roma bijoux d’Alexandra Abramczyk. janvier 2020. Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine @plumevoyage © DR
Votre trois destinations fétiches ?
Bali, l’Argentine, l’Inde, trois lieux magiques.

 

Collection Pérou. Les bijoux évasion d’Alexandra Abramczyk. janvier 2020. Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine @plumevoyage © DR
Vous vivez à Tel Aviv depuis 4 ans, parlez-nous de cette ville ?
Je voulais absolument vivre là-bas et j’ai convaincu mon mari qu’on s’y installe. J’adore cette ville, ses habitants et son énergie. Je me sens au paradis à Tel Aviv. Les israéliens sont dans l’essentiel, ils sont généreux et bienveillants.

 

Quelles sont vos adresses préférées à Tel Aviv ?
Pour manger : le restaurant Port Sa’id, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, l’été, l’hiver, c’est tellement bon.
Un hôtel : Elmina Hôtel Jaffa pour sa sublime décoration
Un spa : Lilka spa dans le quartier de Neve Tzedek
Un musée : le musée d’Art moderne de Tel Aviv et Yad Vachem à Jérusalem.
Le concept store Scorcher pour sa sélection pointue de prêt-à-porter.

COLLIER ZODIAC DRAGON OR ROSE. Les bijoux évasion d’Alexandra Abramczyk. janvier 2020. Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine @plumevoyage © DR

www.alexandraabramczyk.com


  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page