11/18
fren
Partager
  • twitter share button

Mai 2011

Jaime Hayon,
entre fantaisie et élégance

Jaime Hayon, entre fantaisie et élégance

Marie Le Fort et Béatrice Delamotte

Inattendu, fantasque l’espagnol Jaime Hayon fait partie de cette génération de trentenaires qui révolutionne le design. Devenu célèbre en 2006 avec sa collection théâtrale Showtime, bourrée de références historiques, le jeune homme n’en était pas à son premier coup d’essai. Fondateur et directeur artistique du département design de Fabrica à vingt-deux ans, il quitte l’Italie cinq ans plus tard. Depuis, il a su imposer son style dans les nombreuses collaborations avec les principaux éditeurs : Gaia & Gino, Baccarat, Metalarte, Cecotti, Moooi, Established & Sons, Moroso, BD Barcelona ou, dernièrement, Fritz Hansen, Sé Collection, et Bisazza. Ses objets, toujours fonctionnels, deviennent instantanément familiers.

En dix ans, il a su devenir le chef de file d’un style européen flamboyant, humoristique et confirme son talent, sa créativité innée. Un non conformisme revendiqué qui se retrouve aussi dans ses vêtements. Loin d’être effrayé par la couleur ou le feu des projecteurs, il affirme sa différence, son originalité, son sens de la dérision. Alice Rawsthorn, critique design de l’International Herald Tribune, suit Jaime Hayon depuis ses débuts. « Il appartient au groupe de designers européens qui ont fait leur nom sur de petits riens avec un langage pétillant, très visuel. Dans notre monde post-industriel, il devient de plus en plus difficile de réinventer les objets. Jaime Hayon y parvient toujours, avec une infinie diversité de points de vue. » Aujourd’hui, à trente-six ans, Jaime Hayon semble quelque peu s’assagir.

Lors du dernier London Design Festival, il dévoilait une collection complète de mobilier pour l’éditeur Sé, avec de belles patines et des couleurs subtiles, presque fanées. Cette année à Milan, sa nouvelle collection pour l’éditeur espagnol, fait la part belle à l’artisanat et aux beaux matériaux. La collection s’inspire cette fois-ci de son étude des instruments de musique et des insectes.Sa dernière création pour Baccarat présentée au Palazzo Morando est une lampe discrète, Candy Light. Et pour sa première collaboration avec l’éditeur danois Fritz Hansen, il crée le canapé Favn, comme un costume trois pièces, issu d’une collection de prêt-à-porter, disponible en dix versions différentes. Tandis que pour le lancement de Bisazza Bagno, première édition de mobilier de salle de bains de la marque italienne aux petits carreaux, il a imaginé une collection inspirée du « glamour des années 1930 avec une touche scandinave et des formes féminines ». Expérience, calme et maturité.

www.hayonstudio.com

 

Jaime Hayon, entre fantaisie et éléganceJaime Hayon, entre fantaisie et éléganceJaime Hayon, entre fantaisie et éléganceJaime Hayon, entre fantaisie et éléganceJaime Hayon, entre fantaisie et éléganceJaime Hayon, entre fantaisie et éléganceJaime Hayon, entre fantaisie et élégance

Jaime Hayon, entre fantaisie et éléganceJaime Hayon, entre fantaisie et élégance

 


  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page