12/20
fren
Partager
  • twitter share button

Avril 2020

Agnès Guiot sur le banc devant sa cabane Yndo au Cap Ferret @Plume Voyage Magazine © DR
 

Par Sandra Serpero

Le confinement selon Agnès Guiot

Entrepreneuse et décoratrice d’intérieur, Agnès Guiot déjà propriétaire de l’hôtel 5 étoiles Yndo planté en plein cœur du centre de ville de Bordeaux, a fait voyager son talent en inaugurant un nouvel établissement au Cap Ferret. Posée sur le port ostréicole de Piraillan, la Cabane Yndo est un refuge à part proposant une parenthèse hors du temps. L’atmosphère de la Cabane Yndo pensée façon cabane de pêcheurs cosy et design, reprend les codes chers à Agnès Guiot qui mélange savamment matières, couleurs et objets chinés. En attendant de pouvoir rejoindre ce lieu qu’elle affectionne tout particulièrement, elle nous confie son quotidien en confinement.



1 – Où êtes-vous confinée et avec qui ?

Je suis dans mon hôtel à Bordeaux avec ma mère et ma fille.


2 – Quels sont vos rendez-vous quotidiens depuis le confinement qui vous font du bien ?

Je fais le marché et je vais chez les commerçants du quartier qui mettent en avant les producteurs locaux.


3 – Un livre que vous n’avez pas lâché ?

Je n’ai pas eu la disponibilité d’esprit pour me plonger dans la lecture, j’ai hélas trop de préoccupations et de stress pour organiser la vie d’après à l’hôtel. 



4 – Votre dernier repas au restaurant : c’était quand, où et qu’avez-vous dégusté ?

Vendredi 13 mars, un dîner improvisé avec des amis chez mon ancien associé, Pascal Ondarts au Royalty à Biarritz. Ce soir-là, des bouteilles de champagne et des grands crus de Bordeaux ont accompagné de magnifiques côtes de bœuf. On a refait le monde et ri jusque tard dans la nuit sans imaginer ces lendemains tragiques…


5 – Dans quel hôtel  rêveriez-vous d’être, là maintenant ? 

 

Je rêverais d’être dans ma cabane au Cap Ferret…



6- Que faites-vous depuis le confinement que vous ne faisiez pas avant ?

Je fais une heure de Yoga et de Pilates avec ma prof Agustina.


7 – La série ou le film que vous conseillez ? 

« Au bout des doigts » de Ludovic Bernard avec Jules Benchetrit, Lambert Wilson et Christine Scott Thomas : un film qui fait du bien, on a envie de croire en cette histoire même si elle est se rapproche plus du conte de fée. Puis, il y a la musique qui nous transporte tout au long du film.


8 – Quelle est la première chose que vous ferez quand le confinement prendra fin ?

Je vais aller voir si les fleurs ont poussé autour de la Cabane Yndo et déguster des huîtres avec un verre de vin blanc sur le bord du bassin.


9 – Un voeu ? 

Que le monde politique revoit sa copie et accorde les budgets nécessaires à la santé et que l’humanité entière repense ses priorités. Notre planète est si fragile…

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page