06/19
fren
Partager
  • twitter share button

Mars 2019

Hôtel Les Bords de Mer, Marseille. Une Halte. mars 2019. Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine @plumevoyage © F. SPIEKERMEIER

LES BORDS DE MER

Reportage Françoise SPIEKERMEIER Photos F. SPIEKERMEIER et DR

Les chauffeurs de taxi marseillais s’en souviennent. Ils en parlent avec des trémolos dans la voix. « Avant, il s’appelait le Richelieu. C’était un hôtel des années 30, une belle adresse devenue un peu désuette. Il y avait aussi un restaurant, l’Eden Roc, qui servait une magnifique bouillabaisse. Son emplacement est extraordinaire!! ». En effet, à peine franchi le pas de la porte d’entrée vitrée à ouverture automatique du flambant neuf hôtel Les Bords de Mer, la vue s’ouvre sur la Méditerranée, panoramique à 360°: l’archipel du Frioul, le légendaire château d’If, la plage des Catalans en contrebas sur la droite, et une vue imprenable sur le mythique bâtiment du Cercle des Nageurs de Marseille fondé en 1921 avec sa piscine olympique. Passé de deux étoiles (de mer!) à 4 étoiles, suite aux travaux de transformation engagés par l’architecte marseillais Yvann Pluksva, sa silhouette Art Déco s’est vue insuffler un look clean, élégant et luxueux de simplicité.

Un plongeon dans la mer.
Un bain de typicité locale. Une maison de famille à Marseille, sur la Corniche. Une chambre avec vue en totale immersion dans la couleur bleue. Dix-neuf chambres, dix-neuf « cabines » de paquebot, avec des baies à la place des hublots, pour un voyage immobile dans les bras de Neptune, à regarder ferries, voiliers et pilotines se faufiler entre les îles. Et se réveiller au matin bercé par le doux clapot des vagues.

L’hôtel des Bords de Mer a ouvert début janvier 2019 au terme de travaux pharaoniques.
Les nouveaux propriétaires, Frédéric Biousse et Guillaume Foucher, ont eu envie d’offrir au client le sentiment de revenir dans une maison familiale. Pour cela, chaque détail compte: les photos de vacances familiales -vieux tirages Kodak des années 60- précieuses comme un souvenir collectif, culturel, accrochées au-dessus du lit dans de petits cadres blancs. Galeriste à Paris, Frédéric Biousse pose sa patte à travers les pièces du mobilier ou les oeuvres d’artistes soigneusement choisies. « Les oeuvres proviennent de ma galerie ( la Galerie Particulière à Paris). Il s’agit d’artistes tels que le marseillais Arnaaud Vasseux, ou Laurent Millet, Agnès Sorel ou la sud africaine Berni Searle. «  explique Guillaume Foucher. Les oeuvres disposées dans les couloirs ou les lieux stratégiques de l’établissement, font echo à la présence de la mer. Sur le bureau dans chaque chambre, une sélection de romans dans la collection de poche Folio, pour voyager en littérature, le temps du séjour. Les nouveaux hôtes ont insufflé la dimension de la mémoire en hommage à l’ancien hôtel chéri par des génération de Marseillais qui venaient y célébrer des anniversaires, des mariages et à ses fidèles voyageurs qui revenaient invariablement chaque année y passer des vacances les pieds dans l’eau. L’idée du refuge a été précieusement préservée et réinterprétée dans l’esprit contemporain.

Un nouvel élan a été donné par l’addition d’un étage et la construction d’une piscine chauffée de 10m de long sur le toit.
Effet visuel d’enfer du bassin bleu se détachant sur fond de Méditerranée. Un roof-top de rêve pour faire ses longueurs, se ressourcer ou boire un verre en admirant le coucher du soleil et la plus belle vue sur Marseille, à 5 mn à pied du Vieux-Port. A la belle saison, le restaurant y disposera des tables pour déjeuner au soleil ou sous la voûte céleste.

A gauche du lobby, la salle de restaurant avec ses immenses baies vitrées, semble posée sur la mer. La vue est de toute beauté, quand le soleil fait miroiter sur la mer ses reflets d’argent. La façade donnant sur la rue est occultée par des grilles métalliques noires aux motifs Art Déco.

Parmi les dix-neuf chambres de l’établissement, toutes donnent sur la mer, certaines avec balcons, d’autres avec une vaste terrasse sur caillebotis, douche extérieure et transats pour le rituel du bain de soleil. Aux étages inférieurs se logent la piscine et le spa, creusés dans la roche. Les cabines de soin se lovent au creu de la paroi diffusant une agréable fraîcheur naturelle et invitent pour la première fois en France les produits bio anglais REN Skincare et leurs protocoles de soins et de massage. Les maîtres des lieux ont imaginé un havre de paix pour le plaisir et le lâcher-prise. Du spa, on accèdera bientôt à une terrasse située juste au-dessus de la plage des Catalans pour savourer boissons et petite restauration tout au long de la journée, et notamment le vin rosé issu des vignes du Domaine de Fontenille, situé à deux pas de Lourmarin. Les Bords de Mer ne sont que l’un des plus beaux fleurons d’une collection de villégiatures en train de se bâtir.

Frédéric Biousse et Guillaume Foucher souhaitent mettre en oeuvre une « hôtellerie d’auteur » se démarquant des chaines standardisées. Leur base line est le partage d’une expérience authentique et porteuse de sens. Haut de gamme mais pensée de façon simple, naturelle et toujours ancrée localement, chaque maison est unique, restaurée dans le respect de l’histoire et l’âme des lieux que Guillaume et Frédéric s’attachent à faire revivre. Inaugurée en 2015, le Domaine de Fontenille est une bastide aixoise du XVIIIème siècle qui abrite également 19 chambres et suites, deux restaurants dont un gastronomique -le Champ des Lunes, un centre d’art contemporain, un vignoble de 38 hectares et un potager biologique en perma-culture, destiné à approvisionner les domaines en fruits, légumes et fleurs.

C’est le logo de ce concept qui vous accueille dès l’arrivée, imprimé sur les portes vitrées à l’entrée de l’hôtel: un énigmatique FTLL, comme une profession de foi.
« Nous concevons nos hôtel comme s’il s’agissait de notre propre maison, dit Guillaume Foucher. Nous y mettons tout ce que nous aimons dans notre vie privée. A Paris, nous adorons le restaurant Le Servan. Nous avons donc invité les soeurs Katia et Taiana Levha à venir s’occuper du restaurant. Les Chefs proposent une cuisine acidulée, généreuse, qui ne laisse pas indifférent. »

Hôtel Les Bords de Mer
52 corniche Kennedy 13007 Marseille, France contact@lesbordsdemer.com

04 13 94 34 00

www.lesbordsdemer.com

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page