10/22
fren
Partager
  • twitter share button

Eté indien : 7 hôtels sur l’eau

Profiter de l’été indien et s’offrir avant l’automne, un week end sur l’eau. Dernière ligne droite pour tutoyer le soleil et la mer , se faire plaisir avec de longs bains et moments de calme, Plume Voyage a sélectionné 7 hôtels de charme sur l’eau.

Tuba Club hotel restaurant Marseille © F SPIEKERMEIER

Tuba Club, un cabanon sur l’eau aux Goudes

Un ancien club de plongée transformé en lieu de vie pour les copains : le Tuba club, cabanon réhabilité dans l’esprit de la culture et des matériaux locaux, ressuscite un art de vivre « perdu ». Celui de la simplicité et de la complicité,  du modeste, du brut, du combat ou de l’osmose avec les éléments naturels. Le seul lieu où l’on peut réserver une chambre dans le Parc National des Calanques. Un paradis retrouvé ! Un sas d’acclimatation à l’univers fantasmé du cabanon marseillais.
Hôtel Les Bords de Mer, Marseille. Une Halte. mars 2019. Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine @plumevoyage © F. SPIEKERMEIER

Hôtel les Bords de Mer, à Marseille

« Avant, il s’appelait le Richelieu. C’était un hôtel des années 30, une belle adresse devenue un peu désuète. Il y avait aussi un restaurant, l’Eden Roc, qui servait une magnifique bouillabaisse. Son emplacement est extraordinaire!! ». Les chauffeurs de taxi marseillais s’en souviennent. Ils en parlent avec des trémolos dans la voix. A peine franchi le pas de la porte d’entrée vitrée à ouverture automatique du flambant neuf hôtel Les Bords de Mer, la vue s’ouvre sur la Méditerranée, panoramique à 360°: l’archipel du Frioul, le légendaire château d’If, la plage des Catalans en contrebas sur la droite, et une vue imprenable sur le mythique bâtiment du Cercle des Nageurs de Marseille fondé en 1921 avec sa piscine olympique. Passé de deux étoiles (de mer!) à 4 étoiles, suite aux travaux de transformation engagés par l’architecte marseillais Yvann Pluksva, sa silhouette Art Déco s’est vue insuffler un look clean, élégant et luxueux de simplicité.

A Hyères, la Reine Jane trône sur le port

Quatorze chambres tournées vers la mer ou la pinède, quatorze expériences uniques.Douces, amusantes, ingénieuses, toutes sont le fruit d’une carte blanche que David Pirone, le propriétaire des lieux, a offerte en toute confiance, à l’imagination de ces jeunes talents.
Triés sur le volet avec la complicité de Jean-Pierre Blanc, le directeur de la prestigieuse Villa Noailles à Hyères, centre d’art niché dans un monument d’architecture signé Robert Mallet Stevens, et instigateur du Festival Design Parade à Toulon et Hyères, ils sont de toutes nationalités. Réunis fin septembre 2016 dans le bâtiment de l’hôtel La Reine Jane construit en 1948, et resté intact, il n’a fallu que quelques mois pour réaliser la transformation avec l’aide d’artisans locaux, dynamiques et engagés sur le projet. « J’avais envie de faire quelque chose de différent. Les artistes interviennent souvent dans les chambres d’hôtel, les architectes d’intérieur aussi, mais rarement les designers. Réunir la jeune garde des designers, c’est unique ! ».

Hotel Le Provencal à Giens, l'extrême Côte d'Azur. © Françoise Spiekermeier DR Plume Voyage

L’hôtel, Le Provençal sur la Presqu’ïle de Giens et sa piscine d’eau salée, en surplomb de la mer

Visionnaire, Marius Michel, le créateur du lieu fait le pari fou de creuser dans la roche et donnant directement sur la mer, une piscine alimentée à l’eau de mer, qui, à son ouverture en 1957, fait la fierté de l’établissement et aujourd’hui encore.

Ses 400 m3 d’eau sont renouvelés toutes les 48 heures! Pour s’y rendre, on descend un chemin en contrebas de l’hôtel puis l’on pénètre dans la pinède en balcon sur la mer.
Tout l’été, le rendez-vous au bord de la piscine sont des incontournables de la presqu’île. Pendant que les jazzmen font le boeuf avec les cigales, on sirote un rosé dans les jardins en admirant la mer, assis sur le gazon ou dans les recoins de la pinède. Cette ambiance estivale de rêve, un brin vintage, est préservée et cultivée avec talent par les deux petits-fils de Marius, l’un étant Chef des cinq restaurants de l’établissement, et l’autre veillant au développement, mais tous deux attachés à conserver l’esprit du lieu. Pour la restauration de l’hôtel, on a veillé par exemple à conserver le mobilier d’origine, en traitant le bois par sablage, à choisir une décoration design minimaliste dans les chambres où la photographie d’auteur a sa place sur les murs.

Hotel Me Ibiza Santa Eulalia del Rio Espagne

Ibiza, Hôtel ME Ibiza, design sur l’eau

A Santa Eulalia del Rio, le nouvel hôtel ME Ibiza 5 étoiles offre une parenthèse enchanteresse face à la mer. Au menu, des chambres lumineuses, une plage sublime, un Nikki Beach en voisin, un spa thaï et un fou rooftop avec piscine que l’on ne veut plus quitter. Un petit paradis aux couleurs des vacances qui célèbre un bel art de vivre comme seule Ibiza a le secret.
Restaurant, Hotel Relais & Châteaux Elounda Mare. Reportage en Crete. Un voyage en Crète. Plume Voyage Magazine #plume @plumevoyage

Elounda Mare, un hôtel 5 étoiles membre Relais & Châteaux sur la mer Egée

Plaines d’oliviers, villages authentiques, petits ports de pêche, mer turquoise, la Crète, la plus grande des îles grecques, jouit d’un décor à la beauté époustouflante. Destination hédoniste, ce petit bout de terre qui semble blotti au bout du monde et pourtant à quelques heures de vol de Paris, se déguste dans sa version luxe à l’hôtel Elounda Mare, point de chute idéal pour des vacances au paradis. On y est allé, on rêve d’y retourner et on vous raconte.
Et l’effet ‘’wahou’’ qui va avec à peine on passe la porte de cet établissement déployé le long d’un dédale de jardins qui ornent un terrain en pente douce de 30 000 mètres carrés dominant la baie de Mirabello sur la côte Nord de l’île de Crète. Le charme du lieu opère tout de suite : le temps se suspend, les terrasses nous appellent, la petite plage de sable fin nous fait de l’œil, les larges pelouses qui se déploient le long du rivage se caressent pieds nus et la mer Egée, étendue à l’infini dans sa robe bleue s’imprime dans nos yeux. Ici, c’est certain, on va être bien.

Ile des Embiez. juin 2018. Une halte Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine © Claude Fougeirol

Sur l’Ile des Embiez, un hôtel de charme dans la pinède, avec vue mer à 180 degrés

A deux pas de l’institut, d’un côté, des criques et des plages intactes. Et de l’autre, l’hôtel Hélios et sa partie résidentielle de style néo-provençal entourent le port. L’hôtel respire le calme. Un passage au spa, pour un instant de détente, un plongeon dans la piscine, et une sieste au soleil sur les transats… la détente est totale, au chant des cigales dans la pinède. On peut aussi loger aux Douanes, anciens bâtiments construits à l’époque où l’on exploitait des salins sur l’île, et aménagés en appartements coquets. Aux Embiez, toutes les chambres ont vue sur la mer! Le soir, on se promène sur le port, on déguste le vin de l’île (seulement 35 000 bouteilles produites de façon artisanale) dans l’un des restaurants tournés vers le port: ici la mer est partout, dans les moindres interstices.


  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page