02/24
fren
Partager
  • twitter share button

Domaine de Chaumont sur Loire , l’art au jardin

Totalement atypique, le Domaine de Chaumont-sur-Loire est conçu comme une « utopie artistique, multidisciplinaire et multisensorielle, un lieu vivant en chaque saison et en perpétuelle métamorphose ». Au fil des années, Chantal Colleu-Dumond, directrice du domaine et commissaire de la Saison d’Art, a transformé l’ancienne propriété de Catherine de Médicis puis de Diane de Poitiers, cédée à l’État en 1938, en laboratoire à ciel ouvert, ouvert 363 jours par an.

Un rendez-vous culturel international, ponctué chaque année par trois événements majeurs : à la Saison d’Art et au Festival International des Jardins qui marquent le printemps et l’été, succèdent les expositions de Chaumont-Photo-sur-Loire en fin d’année.

En 2022, le plus abouti et le plus créatif des festivals dédié aux jardins mettait en perspective le thème du jardin idéal avec l’œuvre d’un trentaine d’artistes-paysagistes qui apprivoisent, questionnent, respectent, transcendent la nature. Le Vallon des Brumes a été repeuplé par Patrick Blanc de végétaux exotiques et luxuriants. Un jardin d’illusions s’organisait autour d’un cercle parfait. Un espace planté de misères et de carex abritait une féerique fontaine qui semble brodée comme un tapis persan. Un parcours de folies végétales tout simplement magique ! Pour son 15e anniversaire, la saison d’Art investit le château, les écuries, le parc historique et la cour de ferme. Au fil des déambulations, Andy Goldsworthy imagine un Cairn inédit où pierres et végétal s’entrelacent en s’épousant. Quayola inaugure la galerie digitale avec une expérience immersive totalement envoûtante. Jaume Plensa installe trois grandes sculptures de bronze, figures d’enfants empreintes d’énergie et de spiritualité. Un mystère, un charme, une profondeur, une poésie « qui vous illumine littéralement ». Créé il y a 5 ans, le Chaumont-Photo-sur-Loire rassemble quatre artistes que l’attrait pour la nature a rendu patients. L’idée ? Attirer l’attention de chacun sur le caractère précieux de notre environnement naturel, tout en célébrant des pratiques photographiques exceptionnelles. Michael Kenna, qui réfute le mot prise pour insister sur le don, récolte pour ainsi dire ce que la nature offre sans contrainte. Les fleurs, les fruits et les détails naturels en majesté de Denis Brihat subjuguent. Telles les pages échappées d’un carnet de voyage, les tirages en noir et blanc teintés au thé et cirés de Flore, invitent à partir sur les traces de la jeune Marguerite Duras en Indochine. Quant aux images d’Éric Bourret, elles sont aussi d’une grande singularité, l’une issue de ses promenades en bord de Loire et l’autre Primary Forest de ses marches dans les îles de la Macaronésie et des forêts primaires de Chine et de Finlande. 41150 Chaumont-sur-Loire Tél. : 02 54 20 99 22 domaine-chaumont.fr A découvrir aux alentours : Le Bois des Chambres, hôtel d’arts et de nature, offre de vivre une expérience à 360 degrés qui magnifie le pouvoir de la beauté, le rôle bénéfique de l’art et l’inventivité exemplaire de la nature. Imaginé par l’architecte Patrick Bouchain et l’Atelier Construire, dirigé par Loïc Julienn, l’établissement prolonge et parachève l’esprit écoresponsable et arty du Domaine de Chaumont-sur-Loire. Pour un verre, un dîner, une nuit… 41150 Chaumont-sur-Loire Tél. : 02 36 65 84 00 www.domaine-chaumont.fr

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • TASCHEN
  • haut de page