12/18
fren
Partager
  • twitter share button

Septembre 2018

Piscine du Club Blanche Paris, juillet 2018. une halte Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine © Lenny Guetta

Blanche : le sport a son écrin

Par Sandra Serpero

Des espaces sportifs high tech, une piscine monumentale, un restaurant, un cinéma privé, le tout répartis sur les 3000m2 et 6 étages d’un hôtel particulier classé à l’inventaire des Monuments Historiques : bienvenu chez Blanche !

  • Il fallait de l’audace et une bonne dose de courage pour réenchanter le magnifique hôtel de Paul Choudens laissé à l’abandon depuis des années.

    Ils l’ont fait ! Eux, ce sont les frères Benzaquen, déjà à la tête du Ken Club et du Klay qui font à nouveau vibrer les murs de cette spectaculaire bâtisse à la façade Art Nouveau édifiée en 1901.

    En 2018, on y profite de la splendeur des volumes désormais consacrés aux disciplines de l’équilibre du corps et des beaux esprits. Ici, le sport et le bien-être s’épanouissent dans un décor grand chic avec sur trois étages des studios d’entrainements regroupant toutes les disciplines dans le vent : fitness, yogas, pilates, cycling, boxe…

  • Théâtrale, la piscine nichée au sous-sol de la bâtisse, se déploie sur 20 mètres de long et 10 mètres de large dans un espace incroyable, d’une pureté minérale absolue.

    Aux couloirs de nage s’ajoutent contre-courants et jets hydro-massant.

    Et de part et d’autre du bassin, des espaces de relaxation, hammams et saunas auréolés de transats aux mêmes variations minérales, viennent prolonger le bien-être.

  • Point d’orgue, le restaurant BB, piloté par le médiatique chef Jean Imbert (L’Acajou) qui occupe tout le premier étage.

    Signé par l’agence Toro & Lieutard, le décor esprit « décadent chic », mélange palmiers en laiton, miroirs, banquettes design, lustres XL, marbres, moquette imprimée…

    Prolongée d’une vaste terrasse où il fait bon s’attarder, cette table plaide le bien-manger, la diversité, la gourmandise et le plaisir aussi avec des menus inspirés du marché et des salades monochromes aussi belles que bonnes. On s’y donne rendez-vous dès le matin pour des petits déjeuners healthy, tous les jours de la semaine à l’heure du déjeuner, le dimanche pour le brunch qui se pique d’influences japonaises et le soir après le théâtre pour des dîners so parisiens.

    A savoir : cette demeure a abrité des années 40 jusqu’à la fin des années 90 l’Ecole de la rue Blanche, établissement mythique où tout le cinéma français a fait ses classes : Isabelle Huppert, Michel Serrault, Jacques Weber, Jean Rochefort… Un passé élogieux auquel Arthur et Frank-Elie Benzaquen ont voulu rendre hommage. Direction le dernier étage de l’hôtel particulier où une salle de cinéma privée de 30 sièges a élu domicile. Ambiance velours bleu nuit, programmation pointue, menus inédits… Blanche fera son cinéma dès septembre ! Hâte.

    Blanche, 21 rue Blanche, Paris 9e. T. 01 42 40 12 12. www.21blanche.com

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page