10/19
fren
Partager
  • twitter share button
Juillet 2014
C’est Maintenant

Chaque semaine, le magazine PLUME VOYAGE vous fait une sélection de news culturelles et d’expositions internationales.

Pour bien terminer ce mois de juillet, PLUME VOYAGE vous entraîne à la découverte du céramiste et designer suédois Gustaf Nordenskiöld à Vallauris et des superbes photos de chevaux de Tim Flach à l’abbaye d’Eau. Allez y c’est maintenant!

  • « Tim Flach, Equus » à l’abbaye de l’Epau, Yvré l’Evêque.

    Alors que la Normandie accueille cet été les Jeux équestres mondiaux, Tim Flach présente ses clichés sur le thème du cheval.

    A travers une cinquantaine de photographies grand format, il offre un nouveau regard sur cet animal qui fascine tant les hommes depuis des milliers d’années. Equus est le fruit d’un travail de sept ans pendant lesquels Tim Flach a parcouru lemonde, des plaines de l’Utah aux étendues glacées d’Islande, à la découverte des nombreuses espèces de chevaux, mustangs, islandais ou pur-sang arabes.
    Jusqu’au 21 septembre.
    www.epau.sarthe.com

  • « Gustaf Nordenskiöld » à l’Espace Grandjean, Vallauris.

    Dans le cadre de la XXIIIe Biennale internationale de la création céramique de Vallauris, l’artiste et designer suédois explore différentes expressions de la céramique.

    Loin des codes de la céramique scandinave conventionnelle, il dépasse la frontière traditionnelle entre l’objet fonctionnel et la pièce unique pour mieux interroger le spectateur sur sa perception de l’objet. Son travail est également un questionnement autour du processus de fabrication, le laissant parfois apparaître sur l’œuvre finale comme une mémoire.
    Jusqu’au 17 novembre.
    www.vallauris.fr

  • « Ondes mécaniques – Ayrton, Enzo, François, Steve et les autres… » à la Galerie Sakura, Paris.

    Les amateurs de sports automobile et nautique vont particulièrement apprécier cette exposition qui présente les photos les plus époustouflantes du fonds photographique de l’agence de presse DPPI.

    Sur près de cinquante années de reportage, on revit les grands moments et les visages de quelques-uns des grands coureurs qui ont marqué l’histoire de ces sports et quelques courses mythiques dont celle du Mans avec Steve Mac Queen, dans les années 1960.
    Jusqu’au 2 septembre.
    www.galerie-sakura.com

  • « Daniel Humair » au Château Palmer, Margaux.

    Parain du millésime 2013 du célèbre château de l’appellation margaux, Daniel Humair dévoile un nouvel aspect de son talent avec cette exposition exceptionnelle.

    Si on le connaît comme un des plus grands batteurs de jazz, il mène aussi depuis des années une œuvre picturale indépendante, pleine et entière. Prenant la suite de l’exposition de Barbare Schroeder, la salle de dégustation du Château Palmer accueille donc une trentaine d’œuvres, sur papier ou marouflées sur toiles et six disques vinyles de Daniel Humair peintre.
    Jusqu’au 31 octobre.
    www.chateau-palmer.com

  • Dédicace de « La Saga Maeght » chez Sénéquier, Saint-Tropez.

    Yoyo Maeght, petite-fille du génial marchand d’art, collectionneur et mécène Aimé Maeght, participe à une séance de signatures exceptionnelle de son livre de souvenirs chez Sénéquier, à Saint-Tropez.

    Yoyo Maeght y raconte l’histoire de sa famille qui, menée par ses grands parents, Aimé et Marguerite, côtoya et fit découvrir les plus grands artistes et maîtres modernes du XXIè siècle, de Braque à Giacommeti, à Chagall, de Calder à Miró. L’occasion pour les cinquante ans de dresser par petites touches le portrait de ses grands parents qui vouèrent leur vie à l’art moderne et contemporain et créèrent, en 1964, la Fondation Marguerite et Aimé Maeght à Saint-Paul-de-Vence. Entre joies et peines, gloire et intimité, artistes et amis, la saga d’une famille (pas) comme les autres.
    Le 20 juillet à 12h. Editions Robert Laffont.
    www.senequier.com

  • Kirikou s’installe à Planète Sauvage, Port Saint-Père.

    Le village de Kirikou et tout l’univers du célèbre petit personnage s’installe en plein cœur du parc animalier.

    Le village, animé par une étonnante ambiance sonore (rugissements de lion, musique africaine…), permet de s’émerveiller devant le documentaire Kirikou et les animaux sauvages ou de s’initier aux secrets de la sorcière Karaba dans la Case à fétiches. Une entrée en matière ludique et pédagogique avant d’aller voir les animaux sauvages du parc animalier.
    www.planetesauvage.com

  • « Scholten & Baijings » à la Villa Noailles, Hyères.

    A l’invitation de la Villa Noailles, le duo de designers néerlandais Stefan Scholten et Carole Baijings opèrent une sélection large dans leur production

    pour présenter au public leur création. Tables en marbre Luce Di Carrara, Strap Chair Moustache, Dot Chair par HAY et Shift Cabinet par Pastoe sont quelques-unes des pièces présentées. La science des couleurs qui les caractérise infuse la piscine de la Villa Noailles dont le dégradé, inspiré par le paysage et le ciel environnants, est créé spécialement pour l’exposition. Les designers ont à leur tour invité un autre duo, les photographes Scheltens & Abbenes pour une commande photographique sur la porcelaine, Tea with Georg Collection, exposée dans le squash de la villa.
    Jusqu’au 28 septembre.
    www.villanoailles-hyeres.com

  • « Paul Frank Wagner, Homeward Bound » au Six Senses Con Dao.

    L’île hôtel accueille l’artiste Paul Frank Wagner pour une exposition originale de ses dernières œuvres.

    Installé à Paris, l’artiste contemporain dont le travail est fortement influencé par les années 1960, a créé une forme d’art unique qui mêle peinture et suspension d’un cadre avec des cordes. La tension et les contorsions des peintures de cordes donnent un sentiment intime qui dépasse l’espace tangible. Tous les profits de l’exposition seront versés au club de tortue de la station qui donne des leçons de natation aux enfants de l’île.
    www.sixsenses.com

  • « Ecrin » à Lavitrine, Limoges.

    Lavitrine accueille une exposition collective inédite autour du bijou dans l’art contemporain.

    Autour du bijou, à la fois objet du quotidien et de luxe, Ecrin est composé d’un univers décalé, agrémenté de commodes et canapés. L’exposition présente un ensemble d’œuvres qui, par leurs formes et leurs matières, rappellent ces ornements les plus classiques : anneaux, bracelets, broches et colliers. Mais outre ses fonctions décoratives, le bijou évoque de multiples intentions. Les « œuvres-bijoux » attisent alors la curiosité.
    Jusqu’au 26 juillet.
    www.lacs-lavitrine.blogspot.com

  • « Les Arpenteurs » à la Saline Royale, Arc-et-Senans.

    Toujours dans le cadre de son questionnement de la notion de « citoyen du monde », la Saline Royale invite à s’interroger sur les notions de migration, d’exil, d’errance, de voyage, de cartographie…

    Pour cette deuxième exposition, suite de « Récits nomades », quatorze artistes d’origines diverses et de toutes disciplines (photographie, vidéo, installation , peinture, dessin…) abordent, selon les points de vue singuliers de leurs auteurs, l’altérité traversée d’illusion et de désillusion. « Les Arpenteurs » invite à considérer la notion de territoire, d’appartenance, de frontière et d’identité à une époque où la méconnaissance de l’autre et le rejet de l’étranger persiste.
    Jusqu’au 5 octobre.
    www.arc-et-senans.com

  • « Jardins nomades » à la Saline Royale, Arc-et-Senans.

    Pour sa nouvelle édition du festival des jardins, la Saline Royale d’Arc-et-Senans appréhende, en résonnance avec les différentes manifestations, le thème de citoyen du monde.

    Dans l’arc de cercle qui garde la mémoire des potages ouvriers entourant la Saline, c’est l’idée de seize jardins en mouvement générés par une cartographie de l’imaginaire où les plantes vagabondes voyagent et se ressèment, portées par le vente, les insectes et les oiseaux, qui se développe. La présence de l’eau, en imitant certains grands fleuves, est l’une des voies propices à l’errance. Le visiteur peut ainsi vivre des expériences sensibles, portées par le plaisir de la promenade.
    Jusqu’a 19 octobre.
    www.arc-et-senans.com

  • « Vélo Vélo » à la Gallery S. Bensimon, Paris.

    La Gallery S. Bensimon propose une exposition originale, basée sur un jeu de mots.

    « Vélo », en italien, signifie foulard… Une série de designers s’est amusée à s’exprimer autour de l’univers des deux roues. Vingt-cinq créations en série ultra-limitée sont ainsi proposées dans la galerie, avec des créations originales d’Anne Lutz, Antoine Lesur, Garth Roberts, Marc Venot ou encore Weiche Wu…
    www.gallerybensimon.com

  • « Robert Arnoux », Megève.

    Le sculpteur Robert Arnoux est l’invité de la ville de Megève pour sa grande exposition estivale.

    Après les Jardins de Bagatelle, le Miami International et le Palm Beach Art Fair2014, puis les Jardins du Marais, Robert Arnoux s’offre une escapade estivale dans les ruelles, places, torrents et chemins de Megève qui se transforme en musée à ciel ouvert. Une vingtaine de sculptures monumentales animent ainsi le village. Habitué à dialoguer avec la nature où il installe ses « petites sociétés humaines » dans les plus beaux parcs et jardins de France, Robert Arnoux investit Megève pour une première exposition en montagne.
    Jusqu’au 29 septembre.
    www.megeve.com

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page