Menu
05/18
fren
Partager
  • twitter share button
juillet 2016
Retour à l'article

Les pilotes côtiers

Les pilotes côtiers. Une Halte à Marseilles Ricciotti Pilotines Juillet 2016 PLUMEVOYAGE. @plumevoyagemagazine © Françoise Spiekermeier

Les pilotes côtiers (ou lamaneurs) sont apparus avec la naissance du commerce maritime dans l’Antiquité, pour protéger les vaisseaux et leurs cargaisons du naufrage. A la science de la manœuvre, le pilote joignait la connaissance des ports et des côtes, des courants et des dangers. Il commandait la manœuvre dans les ports à l’aide des amarres. Il s’agissait à l’origine de pêcheurs connaissant parfaitement les fonds et leurs pièges. De guerres en blocus économiques, des heures sombres aux périodes de prospérité, les pilotes ont développé à travers les siècles un sens de l’adaptation hors norme. Aujourd’hui, l’essentiel de l’activité des pilotes se situe dans les ports du Golfe de Fos et de l’Etang de Berre. Ils disposent d’une flotte de douze pilotines rapides dont huit d’une longueur de 12 mètres et 4 d’une longueur de 17 mètres. Des « bagarreuses », comme on les surnomme affectueusement, parce qu’elles sortent par tous temps, tous les jours, toute l’année.

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page