11/18
fren
Partager
  • twitter share button
avril 2018
Retour à l'article

L’autre option est de se rendre au Shambling hôtel pour pouvoir se rendre librement au sanctuaire de Bodnath.

Népal. PLUMEVOYAGE @plumevoyagemagazine © DR

Ce temple inouï est en effet un lieu de rassemblement vibrant de la foi des pèlerins.

De jour comme de nuit, ils arrivent en flot silencieux par les rues attenantes et une fois sur la place, tournent avec ferveur au moins trois fois, toujours dans le même sens, comme aspirés par un manège enchanté. Au soleil levant, le temple vrombit déjà du pas feutré des prieurs et des moulins de prières. Une ribambelle de pigeons, digne de la place Saint Marc, s’envole par vagues, taquinant les yeux mystérieux de l’immense bouddha blanc qui domine la place. Autour, les marchands du temple veillent, prêts à happer les brebis égarées. Parmi les prieurs figurent de nombreux tibétains que l’on reconnait à leur traits plus marqués et leur costumes traditionnels. Pauvres tibétains, qui tentent de retrouver une vie décente, dans ce pays voisin si démuni, tout en pratiquant leur foi. Cette stupa, datant du XIVes, avait perdu sa partie supérieure, et donc ses yeux fascinants pendant le tremblement de terre. Ce sont les deniers du culte qui ont financé sa restauration dans un temps record.. Il est à nouveau possible de monter sur sa partie la plus large du monument pour apprécier une vue encore plus saisissante des lieux.

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page