01/19
fren
Partager
  • twitter share button
novembre 2013
Retour à l'article

La Manhattan des Pays-Bas !

De haut en bas et de gauche à droite: Vue et skyline du port de Rotterdam Photo 1 © Ossip van Duivenbode, 2, 4, 5 6, 7 © Ludovic Bischoff , 3 © Marc Heeman et 8 © Claire Droppert

Surnommée la « Manhattan des Pays-Bas » grâce à ses nombreux buildings, Rotterdam fait cohabiter tous les styles. Si la seconde ville des Pays-Bas est devenue le terrain de jeu et d’expérimentation des plus grands architectes, c’est qu’elle a été très touchée par les bombardements lors de la Seconde Guerre Mondiale. En dehors de la poste centrale, pratiquement tous les bâtiments du centre-ville étaient en ruine. Au lieu de reconstruire les petites maisons traditionnelles du pays, les Hollandais ont plutôt décidé de se tourner vers la modernité et de laisser les architectes réinventer la ville. Au fil des décennies, ils ont apporté, touche par touche, leur tribut à ce qui est devenu une sorte de musée vivant de l’architecture. D’ailleurs l’Institut d’architecture des Pays-Bas (le NAI) est installé à Rotterdam qui est considérée comme la capitale architecturale du pays. En parcourant les rues, on passe du petit canal traditionnel de Delfshaven avec ses vieilles et rares maisons penchées à une construction inspirée du Bauhaus, à un building néogothique ou à de nombreuses tours de verre et d’acier illuminées la nuit. On peut découvrir cette ville multiple en montant à bord d’un bateau taxi pour parcourir les canaux. On passe alors sous le spectaculaire pont Erasme avant de s’engouffrer dans le port où s’entassent les porte-conteneurs, immeubles horizontaux dans une ville verticale. C’est idéal pour découvrir la skyline très new-yorkaise de R’dam. L’autre solution consiste à parcourir la ville à pieds ou à vélo. Depuis la toute nouvelle gare centrale où arrivent les Thalys (et que les habitant ont déjà surnommé « the shark » à cause de son aileron dorsal !) on accède au parcours de sculptures internationales du centre-ville. En découvrant la cinquantaine de sculptures, dont le sulfureux Santa Claus de Paul McCarthy, on se balade dans les rues où défilent des immeubles au style éclectique. Un paradis pour les amoureux d’architecture moderne…

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page