12/18
fren
Partager
  • twitter share button
décembre 2018
Retour à l'article

LE MYTHE INTACT DES CIGARES DE LA HAVANE

Les cigares célebres de La Corona (la Havane). Une balade à Cuba. décembre 2018. Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine @plumevoyage © Cécile Sepulchre

On appréciera aussi la visite du Musée National des Beaux-Arts, qui donne une idée intéressante de l’évolution artistique du pays, ainsi que celle de la fabrique de cigares Corona.

Ne rêvez pas de voir une belle cubaine rouler vos cigares sur ses cuisses. Les torcedores sont plus souvent des hommes en pantalons. Sur d’antiques établis en bois, les torcedores enroulent nonchalamment les 5 à 7 feuilles qui composent la rolls du mythique cigare cubain, avant de les mettre sous une presse mécanique. Les meilleurs d’entre eux peuvent rouler plus de 80 cigares par jour, tous parfaitement identiques, tant pour leur poids, leur calibre que leur longueur. La tradition maison veut qu’ils puissent s’offrir un cigare par jour et qu’une jeune femme viennent régulièrement leur lire le journal ou une histoire, pour distraire leur ennui.

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page