Menu
07/18
fren
Partager
  • twitter share button
mars 2018
Retour à l'article

Le vin est central dans la façon d'aborder cette gastronomie française. Le plat est-il "fini" sans le vin qui l'accompagne?

Plats du Restaurant Botanique Paris. PLUMEVOYAGE @plumevoyagemagazine © DR

Pour le chef de Botanique, la cuisine française bien que sophistiquée, est aussi "imparfaite": "contrairement à la cuisine japonaise qui est servie finie dans l'assiette, la cuisine française est incomplète et se finit avec le vin.

Le vin sublime le plat. Au restaurant, tous les soirs, je goûte les vins. » Sugio avoue avoir un faible pour les vins du Rhône. « Ce sont les premières vignes que j’ai vu. J’y ai visité un domaine. Connaître la terre, ça change la perception du vin. Ca laisse quelque chose de spécial. C’est une histoire d’émotion. J’ai une approche totalement émotionnelle du vin et de la cuisine. » Sa préférence va aussi vers les vins qui ont de la structure. « Quand les vins sont bien faits par l’homme et la terre, ils ont de la structure ».

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page