11/18
fren
Partager
  • twitter share button
mai 2016
Retour à l'article

« Charles Gleyre – le romantique repenti » au musée d’Orsay

Charles Gleyre, Femme turque Madame Langdon News parisiennes Mai 2016 PLUMEVOYAGE @plumevoyagemagazine. © DR

A l’inverse de la Suisse, aucun musée national français n’a jusqu’à présent consacré d’exposition à Charles Gleyre. On sait encore trop peu que Gleyre, citoyen suisse, fut probablement l’artiste de sa génération à avoir la connaissance la plus profonde et la plus intime du Proche-Orient et de l’Afrique du nord où il a passé près de quatre années d’éblouissement comme de souffrance intense. ll fut également un acteur important de la scène artistique parisienne : humble et discret, il était toutefois pleinement reconnu tant par ses pairs que par l’intelligentsia et par un large public. Cette exposition raconte à la fois la vie aventureuse d’un artiste tourmenté, évoque les étapes principales de la sa carrière et élargit le contexte en plaçant les chefs-d’œuvre de Gleyre en dialogue avec des toiles de ses maîtres.
Jusqu’au 11 septembre. www.musee-orsay.fr

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page