11/18
fren
Partager
  • twitter share button
juillet 2018
Retour à l'article

LE RESTAURANT LA PALME D'OR : DEUX ETOILES POUR UN CINQ ETOILES LUXE

Hotel Le Martinez Cannes. Juillet 2018. une halte Plume Voyage Magazine #plumevoyage @plumevoyagemagazine © Jerome Kelagopian

L’hôtel est aussi mythique grâce à son restaurant la Palme d’Or qui accueille chaque année le dîner d’ouverture du Festival de Cannes.
Le chef Christian Sinicropi qui a décroché 2 étoiles au Michelin , 4 toques et 18/20 au Gault et Millau concocte chaque année des assiettes inspirées de la filmographie de la présidente ou du président du Jury, comme Cate Blanchett ou Tim Burton en 2010. 2010, l’année où le chef accompagné de sa femme céramiste a créé les premières assiettes en céramique, cuite dans le four du restaurant. En liant l’art de la table à la gastronome et en créant des tableaux dans les assiettes comme des peintures modernes, le chef à la blouse verte propose une cuisine méditerranéenne qui « s’inspire du monde pour l’adapter à la cuisine locale », tout en mettant en valeur les produits de la région.
Fil rouge que l’on retrouve aussi à la table du Jardin du Martinez , qui remplace l’ancienne piscine.
« La plus belle piscine que l’on peut vous proposer est là devant vous » affirme Alessandro Cresta en désignant la mer mediterranée !
Inspiré par le plan original qui ne comportait pas de piscine, l’architecte Pierre Yves Rochon a supprimé les anciens écrans qui séparaient l’hôtel de la rue et a demandé au paysagiste Philippe Niez de créer un jardin méditerranéen.
Tout juste plantés, palmiers, chêne liège, citonniers, cédrats ou encore myrthes, poussent autour des tables et embaument de notes citronnées la terrasse, ouverte maintenant sur La Croisette.
On peut y goûter les crêpes de Soca, typiquement méditeranéennes qui sont présentées ici comme les crêpes des canards laqués chinois. On les prépare à son goût en choisissant tapenade, purée de maïs, pesto, lamelles d’oignons frais, servis comme des mezzés.
Pour le chef Christian Sinicropi qui orchestre toutes les cuisines et les menus des restaurants de l’Hôtel Martinez, conseille le groupe Hyatt pour la partie gastronomie « ce qui est important c’est la convivialité ».
Et la convivialité on la retrouve aussi bien dans la salle à manger de la Palme D’or à la table du chef, qu’au restaurant Version Originale, inspiré des années 30 toujours mais avec des touches du Miami des Fifties ou encore autour du bar du Martinez Bar, redécoré dans l’esprit des yacht clubs de la Riviera ou quand la terrasse se transforme en guinguette et accueille des concerts big bang Jazz.

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • haut de page