Menu
04/18
fren
Partager
  • twitter share button
février 2018
Retour à l'article

Jour 8

Jeûne au Centre Buchinger Wilhelmi. PLUMEVOYAGE @plumevoyagemagazine © Simon Wegener

Je me rue vers l’infirmière avant de boire la moindre goutte d’eau. Moins 5 kg. Jamais je n’aurais rêvé obtenir un tel résultat en une semaine.

« Sachez que vous allez reprendre au moins un kilo avant la fin du séjour , car vous aller réhydrater vos tissus et remplir votre tube digestif» tempère Léonard Wilhelmi directeur junior du centre. Comme tous les membres du centre, il pratique lui aussi régulièrement des jeûnes.

A 11h30, c’est le grand moment. J’ai droit à une compote de pomme et à une amande, savourées religieusement. Deux heures plus tard, une vraie pomme arrive. A déguster lentement précise l’infirmière. Impression de redécouvrir le goût de la pomme. Étrange de deviner que mes intestins, endormis depuis 6 jours, se réveillent peu à peu. « N’importe quel sot peut jeûner mais seul un sage sait rompre son jeûne correctement » a décrété George Bernard Shaw, le dramaturge irlandais. Le système digestif va mettre quelques jours à retrouver toute ses fonctions. Il est important d’avoir une alimentation de qualité. A Buchinger Wilhelmi, les légumes sont souvent cueillis juste une heure avant le repas.

Le soir, retour au monde normal dans le restaurant, avec des nappes, des couverts, des bougies. Tout cela pour une soupe, un peu plus épaisse. Nous repartons avec des diplômes de jeûneurs.

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page