une halte février 2017 – 1-L’enfant terrible de Manigod

Le génie des alpages. Le ravi des Aravis. Le pape des herbes sauvages. L’apôtre du bien mangé bio. Le géant à la silhouette noire chapeautée du feutre savoyard. L’enfant terrible de Manigod et chef le plus étoilé de l’histoire est de retour.

Lire la suite

une halte février 2017 – Un concept qui cumule restaurant et hébergements

Marc Veyrat revient de tout cela pour ouvrir sa ferme des alpages rêvée. Un concept qui cumule restaurant et hébergements. Et qui vient de renaitre des cendres. Car comme un choucas qui se rêve en phénix savoyard, Marc Veyrat

Lire la suite

une halte février 2017- 3-Son amour des herbes sauvages

Mes tables à Veyrier-du-lac ou Megève, c’était bien, mais ce n’était que des ébauches. Ici je touche du doigt mon rêve absolu : avoir une ferme où je peux travailler en autarcie. Nous produisions presque tout sur place, comme on le faisait dans le temps. C’est ma plus grande fierté…

Lire la suite

une halte février 2017 – 4-L’engagement du chef contre la « mal bouffe »

Au fil du cheminement dans ce garde-manger de luxe, l’eau monte à la bouche et l’on découvre l’engagement du chef contre la « mal bouffe » via des inscriptions sur les murs qui vantent la cuisine des restes, des produits bio et de proximité.

Lire la suite

une halte février 2017 – 5-Assister à un repas spectacle

S’attabler chez Marc Veyrat c’est assister à un repas spectacle. Si les chefs ont depuis longtemps abandonné leurs fourneaux pour passer une tête en salle, le savoyard pousse la coquetterie à son extrême en étant tout au long du repas auprès de ses clients.

Lire la suite

une halte février 2017 – 6-De la haute gastronomie

Cela va du couteau Opinel que l’on vous invite à essuyer avec du pain entre chaque plat comme chez Mamie, à cette assiette vide que l’on pose devant vous et qu’il faut retourner pour découvrir une crème renversée.

Lire la suite

une halte février 2017 – 7-La grande fête dans les étoiles

Alors, oui, Manigod c’est loin. Et la Maison des bois encore plus loin, tout en haut d’une colline que l’on atteint par une route mal déneigée l’hiver. Alors oui, un repas chez Marc Veyrat, c’est cher. Comptez 395 euros pour le menu du soir baptisé, en toute modestie, comme le bonhomme sait faire.

Lire la suite

une halte février 2017 – 8 – Côtoyer les sommets de la gastronomie

La Maison des bois propose aussi des hébergements dans des petits chalets. Tout le confort est là, mais, cette fois, les tarifs sont un peu exagérés : entre 750 euros la chambre et 1560 euros la nuit dans un chalet pour quatre personnes.

Lire la suite

Une Halte février 2017 – La tête dans les étoiles à Manigod, chez Marc Veyrat

Marc Veyrat, le chef du massif des Aravis revient sur la scène gastronomique avec sa Maison des bois qui, dès son ouverture il y a quelques semaines, remporte deux étoiles au Michelin 2017.

Lire la suite
  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • PLUME VOYAGE magazine, le luxe d’un voyage léger et immobile – C’est Maintenant

    PLUME VOYAGE magazine, le luxe d’un voyage léger et immobile - C'est Maintenant

    PLUME VOYAGE magazine, le luxe d’un voyage léger et immobile - C'est Maintenant

  • PLUME VOYAGE magazine, le luxe d’un voyage léger et immobile – Brèves de Voyages

    PLUME VOYAGE magazine, le luxe d’un voyage léger et immobile - Brèves de Voyages

    PLUME VOYAGE magazine, le luxe d’un voyage léger et immobile - Brèves de Voyages

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • PUBLINEWS PARTENAIRES

    Plume Voyage magazine PUBLINEWS PARTENAIRES

    PUBLINEWS PARTENAIRES

  • Forbes

    Forbes