04/17
fren
Partager
  • twitter share button

Mai 2011

William Ledeuil

Béatrice Delamotte

Passionné de cuisine, d’art contemporain et de voyages, William Ledeuil, chef étoilé de Ze Kitchen Galerie à Paris, s’inspire au quotidien de ses nombreux périples en Asie. La Thaïlande et le Japon sont ses destinations favorites.

Êtes-vous plutôt balluchon, malle, valise, sac de voyage, sac à dos, ou sans bagage ?

Toujours une valise souple. Après, la taille évolue en fonction du séjour et de ma destination, si c’est un voyage d’affaires ou des vacances, seul ou en famille… Si je pars quelques jours à la découverte d’une ville, je prends plutôt un petit bagage cabine. Si je prévoie de partir à la découverte de la nature, ma valise sera forcément plus importante

Votre valise est plutôt rangée ou pêle-mêle ?

Etant méticuleux, ma valise est plutôt très rangée et préparée avec soin. J’aime prendre le temps de réfléchir à chaque objet, chaque vêtement que j’emporte et ne pas agir dans la précipitation. Et comme j’aime avoir le choix de ce que je vais porter avant de sortir, j’emporte toujours trop de choses. Donc bien rangée et très remplie…

Quels sont les objets indispensables ?

Mon petit oreiller gonflable qui ne me quitte jamais et un livre. Ensuite, mon carnet de voyages petit format qui me suit partout, tandis que le grand modèle reste à l’hôtel. Et mon iPhone pour les photos

Comment est votre trousse de toilette et quels sont les indispensables ?

J’ai la même trousse depuis des années, un fourre-tout noir souple avec deux pochettes. Elle contient toujours un rasoir, deux parfums (L’Eau pour homme d’Issey Miyake et Le Mâle de Jean-Paul Gaultier), de la crème pour le visage des laboratoires Biosthetic pour éviter que la peau ne tiraille le matin et du gel pour les cheveux

Que rapportez-vous de vos voyages ?

Je rapporte toujours des choses en rapport avec mon métier. Je vais toujours sur un marché local, ce qui me permet de comprendre la culture et de rapporter des produits originaux. Sinon, ce sont des achats coup de cœur, des cadeaux pour mes proches comme cette petite boîte en marqueterie rapportée du Japon d’où je reviens toujours avec une bouteille d’umeshu, un alcool de prune dont je raffole !

 

La valise de William Ledeuil

Les astuces

Pour ne pas se laisser surprendre au retour, je laisse toujours de la place dans ma valise. On rapporte toujours quelque chose de ses voyages. Surtout prendre le temps de réfléchir à chaque objet, chaque vêtement qu’on emporte et ne pas agir dans la précipitation. Prendre des sacs en plastique (de plusieurs tailles) avec un zip pour rapporter épices et produits achetés sur les marchés locaux et éviter qu’ils ne se répandent dans la valise ou ne laissent un parfum indélébile sur les vêtements. Je n’oublie jamais mon appareil photo et mes carnets de notes. Ils me permettent d’enrichir mon « jardin secret » au fil des rencontres

 

 


  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page