10/17
fren
Partager
  • twitter share button

18 septembre 2015

The Aubrey © DR

Une Halte à Santiago du Chili

Par Clara le Fort

Santiago n’est pas une ville touchante à première vue: elle n’a pas l’élégance européenne d’une Buenos Aires, pas de plages ni de sensualité bossa nova comme Rio, elle est urbaine et commerçante. Et pourtant, à s’y perdre, elle recèle de nombreux trésors… en voici trois que Clara Lefort a repérés.

  • The Aubrey

    En plein Bellavista, l’histoire d’une demeure de style colonial espagnol surprend : récemment rebaptisée The Aubrey, ce néo-manoir érigé en 1927 par la famille Duran (une importante dynastie politique chilienne) traversera le XXe siècle, nourrie d’histoires géopolitiques et industrielles, de saga de pouvoir et de rencontres au sommet. Rénovée en 2007 par Marc Cigana – un anglais en villégiature au Chili qui tomba sous le charme de ces vieux murs – elle est devenue un boutique hôtel de luxe. Orchestrant le passé avec soin, chaque pièce, escalier, parquet, moulure, boiserie ou encadrement de porte fut rénové dans les règles de l’art, non sans être augmenté au passage d’une touche contemporaine : modernes, les chaises en cuir noir de Santiago Valdès répondent à quelques peintures d’époque, suspensions noires beat de Tom Dixon et bar en miroir dans l’espace restaurant.
    Constitución 299 – 317, Bellavista
+56 2 940 28 00.
    www.theaubrey.com

  • Boragó

    Au cœur des nouvelles avenues résidentielles de Vitacura, Boragó fait figure d’exception sud-américaine. Emmené par le chef Rodolfo Guzman (élève d’Andoni Luis Aduriz, étoile filante de Mugaritz en Espagne), le restaurant pourrait être une extension régionale d’une Noma ou tout autre laboratoire culinaire scandinave. Passionné par les produits de saison, méconnus ou indigènes, Guzman les récolte, déterre ou piste comme un chercheur d’or. Des fleurs de hauts plateaux andéens, des crustacées cuisinés de manière ancestrale, des bois fumés ou purées de salicorne égayées par des baies de Patagonie, la cuisine chilienne – souvent pauvre, insipide et nourrissante – prend soudain la clé des champs. Servis dans des bols en pierre sculptés à la main ou sur assiettes couleur lave, les plats se succèdent comme une mise en abîme de la nature.
    Av. Nueva Costanera 3467, Vitacura +56 22 953 8893.
    www.borago.cl

  • Francisca Sutil

    Peintre chilienne entrée dans les collection du MoMA, New York, Francisca Sutil est à l’image de son nom : discrète et attentive aux moindres variations de la couleur. Sous son pinceau, la couleur s’épanche et irradie, se tait et s’extasie. Digne héritière de Mark Rothko, la chilienne compose et orchestre des symphonies de couleurs ou de tons ‘sourds’. Travaillant à partir de gesso pigmenté – enduit à base de plâtre et/ou gypse qui, mêlé à de la colle animale, était utilisé dès le Moyen Age pour préparer les panneaux de bois destinés à être peints – ou de peinture à l’huile, chaque toile est l’occasion d’un voyage, d’une exploration sensorielle vers les frontières de l’intensité colorielle. Car la peinture de Francisca Sutil est un oxymore, un hommage à Paul Eluard et sa ‘Terre Bleue comme une Orange’: bleu cobalt et orange cramoisi, rayons solaires et lances sanguines, tous se chevauchent et se répondent, dans un tempo calme et sur un rythme endiablé. Entre courroux et sérénité, Francisca Sutil saisit la couleur dans son dénuement.
    www.franciscasutil.cl/v2


  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page