09/17
fren
Partager
  • twitter share button

30 Octobre 2015

Le Château de Courban © DR

Une pause
au Château de Courban

Par Béatrice Delamotte

Ce n’est plus la Champagne et pas encore tout à fait la Bourgogne. Mais que la région est jolie, parée des tons chauds d’un été indien qui se prolonge. Pour profiter de grandes balades, des visites dans les vignobles ou simplement pour faire une pause luxueuse, le Château de Courban est l’étape idéale.

  • Comme à la maison, le cœur en plus

    Niché au cœur d’un petit village discret, le Château de Courban est avant l’histoire d’une passion familiale. Tout commence en 1998. Pierre Vandenriessche, entrepreneur lillois, tombe amoureux d’une belle bâtisse du XIXe siècle. Au fil des ans, il va la transformer de relais de chasse en un chaleureux hôtel quatre étoiles où travaillent maintenant ses deux fils, Jérôme et Frédéric. Des travaux titanesques qui ont su préserver le charme du lieu, semblable à une maison de famille où il fait bon revenir. « Nous voulons que nos hôtes se sentent comme à la maison, loin de la maison », explique Frédéric Vandenriessche. « Le cœur en plus ! »

  • L’esprit campagne chic

    Chacune des vingt-cinq chambres de l’hôtel possède son propre caractère. Pierre Vandenriessche a tenu à s’occuper lui-même de la décoration en privilégiant les tons rompus, en préservant l’espace et la luminosité des pièces. Que l’on préfère l’une des chambres de la maison principale, accueillantes et douillettes, ou l’une des différentes annexes qui s’éparpillent dans le parc, le plaisir est le même. La valise à peine posée, on se sent chez soi. Et pour roucouler de plaisir, rien de tel que d’opter pour le pigeonnier du XVIe siècle. Entièrement revisité avec une touche contemporaine, il fait bon s’y prélasser en comptant les niches d’origines à moins de préférer prendre un bain en duo dans les deux baignoires à pieds en tête à tête.

  • Feu et douceurs pour prolonger l’expérience

    Après une journée passée à arpenter les vignobles et la campagne avoisinant, une étape au spa Nuxe et avant un dîner gourmand, on se laisse aller dans les canapés profonds des salons de la grande maison. Devant un feu de cheminée réconfortant, c’est le moment idéal pour déguster une coupe de champagne ou un vin de Bourgogne. Avec un peu de chance, Sushi, le chat de la maison, viendra vous rendre visite. On poursuit la soirée à La table du Colombier, le restaurant gastronomique du Château. C’est ici le domaine de Takashi Kinoshita. Le chef japonais, passé par les cuisines de l’Elysées et plusieurs tables étoilées, y propose une cuisine qui mixe grande tradition française, art de la présentation japonais et un zeste de créativité. Rien n’est lourd, tout est délicat, brillamment exécuté, même le gibier qu’il réussit à transformer en expérience gustative incroyable.

    www.chateaudecourban.com


  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page