10/17
fren
Partager
  • twitter share button

10 mars 2017

Hotel Au Coeur du Village, La Clusaz. halte mars 2017 PLUMEVOYAGE @plumevoyagemagazine © Ludovic Di Orio

Les quatre hôtels qui font le buzz à la montagne cet hiver

Par Ludovic Bischoff

Avant que la saison des sports d’hiver ne finisse, voici une sélection de nouveaux hébergements qui ont fait le buzz cet hiver. Deux adresses haut de gamme et deux hôtels au concept inédit d’auberge nouvelle génération.

  • La Clusaz : le Cœur du village innove et surprend dans les Aravis

    Double titre de champion pour l’hôtel Au cœur du village de La Clusaz ! Avec ses 48 suites et six chambres, il s’affiche comme le plus gros Relais & Château d’Europe. Rien que ça ! Et c’est aussi le premier hôtel 5 étoiles du Massif des Aravis, à quelques minutes d’Annecy. Pas mal pour cet établissement qui ne cesse de proposer des innovations années après années. Au titre des nouveautés 2017, le Chalet familial qui vient d’être accolé au bâtiment principal. Trois chambres, une grande cuisine toute équipée qui s’ouvre sur un vaste living room avec cheminée. Le tout sur deux étages desservis par un ascenseur privatif. Le Chalet est un nid douillet pour une famille qui souhaite se retrouver le temps de quelques jours « à la neige ». Un loft accueillant où l’on peut commander les plats du chef Thomas Eudier qui officie dans les deux restaurants de l’hôtel. A la brasserie gourmande (dotée d’une cave d’affinage où l’on pénètre pour sélectionner ses fromages soi-même, inédit !) vient s’ajouter, cette année, une table gastronomique. Dans ce restaurant baptisé, logiquement, Le Cinq, on déguste une cuisine de haute volée et le chef ne cache pas sa volonté d’aller décrocher une première étoile… Nouveau, aussi, l’atelier de pâtisserie qui est proposé aux résidents. En compagnie du chef pâtissier Vincent Deforce, les enfants à partir de 4 ans et leurs parents ont accès aux cuisines où ils apprennent à concocter les pâtisseries les plus variées.
    Mais les nouveautés, on les trouvent aussi dans les services inédits proposés cette année. Ainsi, dans le spa de l’hôtel, on pratique la relaxation sous-marine, une technique insolite pour lâcher prise en état d’apesanteur. Equipé d’un détendeur et d’un masque, un moniteur de plongée vous entraine a relâcher vos muscles pour se laisser flotter entre deux eaux. Idéal pour récupérer après une journée de ski ! Les plus aventuriers qui en ont assez du confort douillet de ce 5 étoiles peuvent aussi s’offrir un stage de survie. Proposé par un accompagnateur montagne, seul représentant en France de la Bear Grylls Survival Academy du célèbre aventurier britannique star de la télé réalité, cette activité vous entraine dans les montagnes pour apprendre à construire un igloo et se nourrir de plantes sauvages. Une nuit à l’extérieur avant de retrouver les grandes suites cosy de cette belle adresse de La Clusaz, la petite station de plus en plus haut de gamme…

    www.hotel-aucoeurduvillage.fr

  • Taj-I Mah : un premier diamant 5 étoiles scintille aux Arcs

    Un nouveau diamant brille au milieu des neiges alpines ? C’est en tout cas l’ambition du Taj-I Mah, le premier hôtel 5 étoiles de la station des Arcs et même de l’ensemble du domaine skiable de Paradiski qui regroupe également les stations de La Plagne et Peisey-Vallandry. Voilà donc bel et bien un événement dans ces massifs de la Haute-Tarentaise. Le Taj-I Mah est le petit frère du Koh-I Nor de Val Thorens avec lequel il partage une très forte ADN. Même décoration inspirée de l’Asie, mêmes noms faisant référence aux plus gros diamants du monde. Le Taj-I Mah empruntant son nom à la pierre plus que précieuse de 115 carats, la plus grosse jamais montée sur une couronne et qui appartient aujourd’hui encore aux collections royales de l’Iran. Le chef, Éric Samson, est aussi aux commandes des deux restaurants de ce nouvel établissement, comme de ceux du Koh-I Nor. Il supervise une table gastronomique (le Diamant noir) et une rôtisserie plus orientée vers les repas du midi et ouverte sur les pistes. C’est d’ailleurs son emplacement au sommet des Arcs 2000, au coeur de la montagne, face à l’Aiguille rouge et au centre des pistes de ski, qui constitue le véritable atout de cet hôtel. On quitte l’établissement skis aux pieds et on le retrouve le soir pour profiter des 48 chambres ultra lumineuses ouvertes sur la montagne. A noter deux suites impressionnantes façon duplex qui offrent un véritable écran de cinéma sur les monts enneigés via leurs immenses vitres… Un spa Cinq Mondes et Carita avec piscine, hammam, jacuzzi, etc. complète le tableau. Reste à savoir si ce nouveau bijou va convaincre la clientèle fréquentant les 5 étoiles, surtout concentrés à Megève ou Courchevel, de venir skier dans cette station plutôt familiale des Arcs. La proposition, en tout cas, à le mérite d’apporter une nouvelle option d’hôtel haut de gamme dans cette partie des Alpes…

    www.hotel-tajimah.com

  • Moontain Hostel : l'auberge montagnarde nouvelle génération à Oz-en-OIsans

    Prenez le meilleur de l’auberge de jeunesse et de l’hôtellerie classique. Placez le tout dans un gros mixeur, incorporez-y une bonne dose de connectivité high tech et une pincée d’audace. Et vous avez la recette du Moontain Hostel qui vient d’éclore à Oz-en-Oisans. Un nouveau concept qui s’adresse aux jeunes voyageurs en quête d’un bon plan pour séjourner à la neige pour pas cher et faire des rencontres. Pour eux, des chambres « dortoirs » à taille humaine, entre quatre et huit lits, tous placés dans des box équipées de prise USB, de liseuse individuelle et d’un rideau pour garantir son intimité. Mais le Moontain Hostel intéresse aussi les familles auxquelles il propose des chambres comportant jusqu’à cinq lits pour loger toute la tribu. Les couples, enfin, se rabattront sur les chambres individuelles équipées d’un grand lit avec douche et WC privés.
    Bref, toutes les typologies de voyageurs à la montagne disposant d’un budget serré sont concernées par cette nouvelle marque d’hébergement qui compte bien se développer dans d’autres stations. L’idée étant, comme à Oz-en-Oisans, de convertir un petit hôtel familial peu rentable en un hébergement moderne proposant des lits bon marché mais dans une ambiance joyeuse et moderne. Cette premier station familiale, reliée au domaine skiable de l’Alpe d’Huez, doit servir de test à ce concept innovant qui défi les idées reçues.
    En effet, ici, il ne s’agit pas d’hébergement low cost. La literie est de très bonne qualité et le wi-fi gratuit présent partout de haut débit. Et toute une gamme de services vient enrichir l’expérience Moontain Hostel. Les clients sont ainsi équipés d’un bracelet qui sert de clé pour accéder aux chambres mais aussi de porte-monnaie électronique, relié en temps réel à leur carte bancaire, pour commander un repas ou une activité. L’équipe du Moontain propose ainsi des menus concoctés chaque jour par un chef de la station. Et une série de plats préparés en bocaux, mais aussi de la charcuterie ou des fromages sont disponibles. Rien que des produits locaux dans une optique locavore. Au menu des activités, cela va du cours de yoga à la visite de l’usine à neige de la station et chaque client est libre de proposer à l’ensemble de la communauté du Moontain une activité à partager (jeux de société ou battle de jeux vidéo sur le grand écran de la salle commune, sortie commune en raquette ou en ski, tout est possible !)
    Bref, le Moontain Hostel propose de profiter de l’ambiance toujours animée d’une auberge mais aussi de bons produits et de services high tech pour des tarifs contenus. Comptez à partir de 23 euros la nuit pour un lit dans une chambre partagée ou 30 euros par personne dans une chambre double privative. Et si c’était la bonne recette pour réinventer des hébergements de montagne vieillissant qui n’offrent parfois que de piteuses chambres vendues à un prix d’or ? Cette première saison dira si le concept rencontre son public…

    www.moontain-hostel.com

  • Chamonix : le Rocky Pop Hôtel fait swinguer la montagne

    Fan des années 80 et de pop culture, direction Chamonix pour un séjour dans le nouveau Rocky Pop Hôtel ! Une adresse fun qui multiplie les clins d’œils aux amoureux de jeux vidéo, de musique et de cinéma. Une enseigne lumineuse façon Broadway, on n’avait jamais vu ça dans les Alpes ! Le Rocky Pop, lui, ose. Dès l’entrée, on est accueillis par R2D2 et C-3PO, les deux droïdes vedettes de la saga Star Wars. Le comptoir d’accueil est décoré des pochettes vinyles de Michael Jackson ou Daft Punk. Dans l’ascendeur et sur les sets de table des Pac-man. Sur la moquette des Space Invaders. Une boite de mouchoirs Tetris dans les salles de bain… Bref, voilà un hôtel qui détonne dans l’univers très « bois et fourrure » de la montagne. Le travail de l’architecte d’intérieur Leslie Gauthier a consisté à briser les codes du refuge alpin traditionnel pour concevoir un lieu plein de fantaisie. Le Rocky Pop Hôtel est une création de Romain Trollet, qui possède déjà l’Héliopic à Chamonix. Mais, ici, l’ambiance est bien différente de cette adresse 4 étoiles chic, car le Rocky Pop est un hôtel bon marché qui s’adresse aux familles et aux groupes d’amis qui cherchent un logis abordable et une ambiance festive.

    Les 148 chambres sont donc plutôt petites et sobres. Pas de baignoire par exemple. Simplement des cabines de douche. Mais en contre-partie, un large catalogue de vidéos à la demande gratuites pour lézarder au lit devant la télé. Et, de toute façon, l’idée n’est pas de passer trop de temps dans sa chambre mais de skier (un ski shop est disponible sur place) ou de profiter de l’ambiance du lobby où l’on écoute des musiciens en live le soir autour d’un très long bar, pièce maitresse du rez-de-chaussée. Un fauteuil de coiffeur permet aussi de s’offrir une petite coupe sur demande. Et dans les deux patios extérieurs on peut jouer à la pétanque ou au ping-pong, regarder des films en plein air, danser, rire, s’amuser… Le Rocky Pop veut être une sorte d’auberge espagnole où l’on va et vient selon ses envies. Le restaurant sert une cuisine de « food truck » dans une belle vaisselle en émaille. Des burgers revisités, des pizza très réussies et quelques plats de montagne. Une salle baptisée « la banquise », plus calme que le grand réfectoire, permet de s’attabler « à la japonaise » sur de gros coussins avec vue sur la montagne.
    Le Rocky Pop est situé aux Houches, la petite commune proche de Chamonix que l’on rejoint via navettes si l’on ne veut pas prendre sa voiture. Une adresse un peu excentrée du centre-ville donc. Mais en contre-partie, on dors à partir de 30 euros par personne dans une chambre double. Les familles optent pour les duplex (4 personnes pour une centaine d’euros la nuit). Et les groupes raffolent du penthouse qui permet d’héberger jusqu’à 12 convives dans des lits individuels façon colonie de vacances (à partir de 10 euros par personne la nuit, un tarif imbattable !). Le Rocky Pop offre le meilleur rapport qualité-originalité-prix des Alpes et fait souffler un vent frais sur l’hôtellerie de montagne.

    www.rockypop-chamonix.com

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page