09/17
fren
Partager
  • twitter share button

26 février 2016

La

Le retour du tea-time

Par Béatrice Delamotte

Nous avons tous des souvenirs d’enfance de goûters pantagruéliques, que ce soit au retour de l’école, après un après-midi de ski ou tout simplement pour se faire dorloter par une grand-mère pâtissière émérite.

Le goût perdu de ces brioches, gâteaux, pâtes à tartiner et confitures maison enchante nos souvenirs. Alors pourquoi ne pas retomber en enfance en profitant d’un tea-time gourmand ? Nos amis britanniques l’ont bien compris : il n’y a pas d’âge pour se faire plaisir et régresser tranquillement dans un salon !

  • Printanier au Meurice

    Alors que le célèbre palace parisien célèbre cette année son 180e anniversaire, le jeune chef pâtissier Cédric Grolet imagine un tea-time tout en fraîcheur pour célébrer l’arrivée du printemps. Son goûter décline fruits et pâtisseries de manière surréaliste et colorée, en hommage aux artistes célèbres qui ont fréquenté l’hôtel, dont Salvador Dali. Créations originales et grands classiques de la pâtisserie française se côtoient avec, ici encore, de scones encore tièdes et des traditionnels finger sandwhichs toastés minute, au croustillant inégalé. Et que vous préfériez accompagner ces délicatesses d’un thé ou de champagne, c’est à vous seul de décider. Vous êtes au Meurice !
    www.dorchestercollection.com

  • Vegan au Shangri-La

    Le nouveau chef pâtissier du Shangri-La Paris, Michaël Bartocetti, a choisi un « afternoon tea 100 % vegan ». Fidèles à la cuisine de saison et de terroir, initiée par le chef exécutif doublement étoilé Christophe Moret, les créations de ce goûter respectent les valeurs de la maison : fraîcheur, éthique et proximité. Le chef a aussi choisi de n’utiliser que des protéines végétales, des sucres non raffinés. Un long travail de recherche qui s’exprime à merveille avec des pâtisseries légères, savoureuses tout en restant sophistiquées. Comme si on avait besoin d’un argument supplémentaire pour se laisser tenter par les créations de Bartocetti…
    www.shangri-la.com

  • Eblouissant au Bristol

    « Se nourrir du bonheur qu’on offre aux autres », tel pourrait être le résumé du crédo du chef pâtissier du Bristol, Laurent Jeannin, élu par ses pairs « Chef pâtissier de l’année » en 2011. Ici, tout est excellence, qu’il s’agisse des scones moelleux, des pâtisseries, petits fours et autres cakes. Particulièrement complet, le tea-time du Bristol n’oublie pas les amateurs de saveurs salées avec un large choix de mini sandwichs : club sandwich, homard, végétarien, poulet, saumon fumé, véritable jambon d’York… sans parler des toasts plus rustiques du moins dans l’appellation. Et pour que le plaisir soit complet, autant se laisser tenter par le délicieux chocolat à l’ancienne, onctueux et puissant. Qui a dit régression ?
    www.lebristoparis.com

  • Ludique au Peninsula

    Au Peninsula Paris, on ne parle pas de tea-time, mais de l’Heure du Thé. Quel que soit le nom, ce magnifique goûter est servi au Lobby, sous les ors et les fresques du grand salon de l’hôtel. Ici, Laurent Poitevin, le chef du Lobby, et Julien Alvarez, le chef pâtissier de la maison, travaillent tout en discrétion à la création de véritables petites merveilles. Les pâtisseries sont tout en finesse et en délicatesse, tout en magnifiant les meilleurs produits de saison. Mêlant saveurs sucrés teintées de notes asiatiques, Peninsula oblige, cet afternoon tea est pantagruélique. Mais on se laisse facilement aller à la gourmandise tant ses gâteaux sont légers, savoureux et, pour certains, imaginés avec un certain humour. Pour Pâques, le chef a ainsi imaginé une déclinaison autour du thème de l’œuf qui se traduit aussi bien en salé original qu’en sucré rigolo, comme cet Oréo gastronomique ou un œuf en biscuit, garni de crème fouettée aérienne et de fraises des bois. Pour se prendre pour un grand enfant.
    paris.peninsula.com

  • Typiquement parisien à La Réserve

    C’est à un véritable plongeon en enfance que nous convie le chef pâtissier de La Réserve Paris avec son goûter. Cake chocolat, éclair citron, crêpes, tartelettes et gaufres sont au rendez-vous. Clin d’œil au tea-time anglais, les incontournables scones servis, of course, avec double crème et confiture, sans oublier quelques pièces salées pour rester dans l’esprit. Côté « tea », la maison Dammann propose quelques-uns de ses meilleurs thés dont de grands crus et une très belle sélection d’infusions. Pour régresser en toute tranquillité devant la cheminée du salon cosy.
    www.lareserve-paris.com

  • Trompe l’œil au Buddha-Bar Hotel

    Le Buddha-Bar Hotel joue sur les contradictions. De quoi réveiller le tea-time et s’inscrire dans un esprit de rupture qui lui colle bien. Ici, les pâtisseries sont salées et les sandwichs sucrés. Le club sandwich est à la mangue, litchi et chocolat blanc. Le burger marie chocolat noisette et orange sanguine, feuille de shiso croquante. Le jambon beurre conjugue un délicat biscuit à la cuillère vanillé, le citron, la goyave tandis que le Croque Madame, sous des airs classiques, se révèle être un biscuit léger à la noix de coco torréfiée, orné d’une sphère parfumée à la bergamote. Côté salé, les pâtisseries sont tout aussi trompeuses. La religieuse se parfume au saumon fumé et à la crème fouettée, la tarte au chocolat se compose de lard fumé, châtaigne d’eau et champignon japonais. Pour se retrouver sans dessus dessous.
    www.buddhabarhotelparis.com

  • En beauté à l’Hôtel Particulier Montmartre

    Au cœur de cette adresse discrète mais incontournable de Montmartre, il fait bon s’attabler devant la cheminée où crépite un feu et déguster un goûter original. A partir du 7 mars, pour un Mois Particulier, l’occasion de réinventer le tea-time version pause beauté. Pendant quatre semaines, du mercredi au dimanche, le salon de thé de la maison va se transformer en beauty parlour avec manucure, brushing et maquillage par My M.E.C. pour les dames et pauser barbiers par les Maîtres Bardiers pour les messieurs. Et pour ceux qui souhaiteraient garder un souvenir pérenne de ce tea-time original, l’Asile des Tatoueurs proposera un salon de tatouage. A l’issue de ce Mois (très) particulier, les afternoon tea seront toujours là. Sans les animations…
    www.hotel-particulier-montmartre.com

  • Culturel au musée Jacquemart-André

    Dans cet hôtel particulier du XIXe siècle, construit par Henri Parent, qui abrite le discret musée Jacquemart-André, le Café vous plonge dans une ambiance très Second Empire. Avec ses ors et ses fresques, l’ancienne salle à manger de l’hôtel est très certainement un des plus beaux salons de thé de la capitale. L’idéal pour déguster quelques pâtisseries après avoir admiré les œuvres des collections permanentes ou de l’exposition temporaire. Ici, on oublie la rumeur de la ville pour se laisser porter par la délicatesse des chefs d’œuvres exposés.
    www.musee-jacquemart-andre.com

  • Confidentiel à l’Hôtel de Nell

    Luxe et raffinement, telle pourrait être la devise de l’Hôtel de Nell. Un esprit qui se retrouve bien sûr au moment du tea-time avec un « Goûter parisien » imaginé par le chef Guy Savoy qui propose ici ses brioches feuilletées. Dans un décor raffiné et chaleureux imaginé par Jean-Michel Wilmotte, la dégustation peut se prolonger au coin du feu, dans l’ambiance feutrée de la bibliothèque ou encore sous la verrière. Dans un cas comme dans l’autre, il est plaisant de se lover dans les fauteuils confortables et de prendre le temps de déguster ces brioches très gourmandes, accompagnées du chocolat chaud d’exception créé par Bruno Doucet, le chef du restaurant La Régalade Conservatoire.
    www.hoteldenell.com

  • Zen chez Jugetsudo

    A défaut de pouvoir vous rendre dans un salon de thé au Japon, direction Saint-Germain-des-Prés. C’est là que depuis quelques années a ouvert le plus nippon des salons de thé de Paris. Dans ce lieu minuscule, on entre dans une autre dimension : celle de l’art du service du thé à la japonaise avec ses codes, ses rites et sa tradition millénaire. Le décor féérique, dessiné par le grand architecte japonais Kengo Kuma, est un « temple aux bambous », tout en raffinement. Laissez-vous initier à l’art du thé, qui conduit à la méditation et la sérénité. De toutes façons, ce sera en tout petit comité : il n’y a que cinq places…
    www.jugetsudo.fr


  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page