03/17
fren
Partager
  • twitter share button

02 Décembre 2016

Gare Saint Paul, Voyage, Lyon Fetes des Lumières. Une halte novembre 2016 PLUMEVOYAGE @plumevoyagemagazine © Camille Gross & Leslie Epsztein

Lyon,
des lumières dans la nuit…

Ludovic Bischoff

La Fête des Lumières revient à Lyon début décembre. Une édition inédite pour s’émerveiller des créations lumineuses des plus grands artistes. Et crier haut et fort que ceux qui vénèrent les ténèbres ne gagneront jamais face à la joie de se réunir ensemble pour rêver.

  • Un acte de résistance.

    Dans le contexte actuel d’état d’urgence et de menaces d’attentats, organiser un immense rassemblement de foule au cœur d’une ville est devenu un véritable acte de résistance. Une manière de dire haut et fort que nous ne changeons pas notre manière de vivre. La prochaine édition de la célèbre Fête des Lumières de Lyon illustre parfaitement cette prise de position. Annulée en 2015, suite aux terribles attentats parisiens du 13 novembre, la Fête des Lumières revient cette année, plus lumineuse et magique que jamais. Une édition inédite pour réaffirmer l’envie et la joie de se retrouver tous ensemble pour s’émerveiller et rêver…

  • La Fête des Lumières, un grand rassemblement populaire

    Au fil des ans, la traditionnelle Fête des Lumières, célébrée par les lyonnais, est devenue un événement phare dans le monde entier. A tel point que cette fête, aux racines religieuses devenue un grand rassemblement populaire, s’est hissée sur la troisième place du podium des grands événements internationaux regroupant le plus grand nombre de participants, derrière la fête de la bière de Munich et le carnaval de Rio !

  • Une balade féérique

    On attend, cette année encore, au moins 3 millions de visiteurs, du 8 au 10 décembre 2016. Et tous vont s’émerveiller devant les animations lumineuses et musicales, agrémentées des dernières technologies, de la vidéo aux projections d’images sur bâtiments, des plus grands artistes internationaux. Une balade féérique et gratuite proposée, cette année, dans un format un peu réduit par rapports aux éditions précédentes : un jour de moins et une plage horaire un peu plus courte (de 20h à minuit). Et dans un périmètre plus concentré, principalement dans la Presqu’île, qui constitue le centre-ville de Lyon et qui sera entièrement rendu aux piétons. Des mesures prises dans une optique de sécurisation maximum.

  • Tout voir en une seule soirée !

    Résultat, l’édition 2016 de la Fête des Lumières sera encore plus agréable et conviviale du fait de son recentrage sur le cœur historique de la ville qui va permettre aux visiteurs de (presque) tout voir en une seule soirée ! Il faut dire que le programme est chargé. Une quarantaine de projets artistiques est disséminée à travers la ville. 100% de créations originales et inédites, puisque c’est l’ADN de cet événement.
    95% des œuvres qui étaient programmées en 2015 ont été reportées cette année.

  • Projections et créations musicales

    Parmi les œuvres phares à ne pas manquer : le coucher de soleil et lever de lune lumineux sur la colline de Fourvière (Soleil de Philippe Cotten), la déconstruction et reconstruction via projection numérique de la cathédrale Saint-Jean (Evolutions de Yann Nguema avec une création musicale du groupe EZ3kiel), l’odyssée façon Jules Verne sur les façades de la Place des Terreaux (Sans dessus, dessous de Joseph Couturier), la plongée féérique dans l’univers forain, au centre de la grande roue de la Place Bellecour (Un songe forain de Nathanaëlle Picot) ou encore le dancing en plein air du Quartier Grolée où l’on va guincher devant une « bétonnière boule à facettes » !

  • On redécouvre Lyon la nuit

    L’idée est de se balader sans contrainte et de s’émerveiller en tombant par hasard sur un pont transformé en navire lumineux (The Bright Boat de Frédéric Godeau sur la passerelle Abbé Couturier) ou sur un pachyderme tout de LED vêtu (Eléphant Rouge de Fabrice Cahoreau, place Charles-Béraudier). Emporté par la foule et attiré par les lumières, on redécouvre Lyon la nuit. Et l’on résiste à la dictature de ceux qui veulent nous diviser. La nuit, sous la lueur des néons multicolores, nous avons tous les mêmes couleurs…


  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page