10/17
fren
Partager
  • twitter share button

19 août 2016

ILE BENDOR Une Halte à Bandole, aout 2016 PLUMEVOYAGE @plumevoyagemagazine © Françoise SPIEKERMEIER

CINQ RAISONS –
AU MOINS – DE VISITER BANDOL

Texte et photographies par Françoise Spiekermeier

A Bandol on aime le verbe, le cinéma et l’architecture. Dans les années 30, la synergie des trois a donné naissance au chic décontracté de cette station balnéaire située entre Marseille et Toulon au pied de collines plongeant dans la mer.

En son sein sont nées des œuvres majeures de la littérature moderne. Marlon Brando y tombe amoureux d’une fille du pays, et l’écrivain D.H.Lawrence (auteur de l’Amant de Lady Chatterley) y poursuit son rêve de créer une communauté utopique pour lutter contre le déclin d’un Occident en guerre. Aujourd’hui, on aime se fondre dans ce décor, se mêler à la foule festive et souriante pour adopter son chic décontracté.

  • Rudy Ricciotti et Fleury Linossier

    Bandol est une cité d’architecture. Berceau revendiqué de l’architecte Rudy Ricciotti qui, entre un Musée Cocteau à Menton et un musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée à Marseille, perche des villas panoramiques en équilibre entre falaises et pinèdes, le village recèle de remarquables bâtiments construits à partir des années 30 par l’architecte Fleury Linossier, de l’école élémentaire au stade municipal en passant par des résidences pour acteurs et célébrités parmi lesquelles celles de Mistinguett, de Maurice Chevalier ou de Gregory Peck. Architecture et cinéma y sont inextricablement liés. Le Casino ouvre à Bandol en 1930 avec une salle de cinéma qui s’ajoute au Cinéma Caméra, toujours debout dans sa petite ruelle s’échappant vers la mer, dont l’écran a vu défiler toutes les familles bandolaises, génération après génération depuis le jour où le cinéma est devenu parlant. Cette révolution technique, Pagnol en saisit d’emblée la portée : très vite, il adapte ses succès dramatiques au cinéma -il tourne Marius en 1931 avec la Paramount- et ce fut un succès mondial, en Europe, aux USA et au Japon. « Plus c’est local, plus c’est général » conclut-il. Tellement vrai!

  • Un village de pêcheurs cerné de douces collines

    Louis Lumière, l’inventeur du cinéma à La Ciotat, se retire à Bandol où l’on croise le physicien Louis Albert de Broglie, Prix Nobel de 1929, découvreur de la mécanique ondulatoire.
    En 1931, dans la baie de Bandol, l’écrivain Aldous Huxley achète une maison et rédige Le Meilleur des Mondes, un classique de la littérature utopiste qui semblerait presque un roman d’anticipation.
    Toutes ces personnalités aimaient ce village de pêcheurs cerné de douces collines où l’on peut vivre tranquillement et siroter des plaisirs simples, entourés d’amis. Avec un tel patrimoine énergétique, presque cent ans plus tard, il y a mille raisons de venir visiter Bandol ! En voici cinq…

  • Première raison : ses îles

    La première : la découpe rocailleuse de ses côtes égrainant quelques îles parmi lesquelles Bendor. L’île acquise dans les années 50 par Paul Ricard, entièrement aménagée selon ses plans, a un charme fou. Une navette la relie au continent en six minutes et, y débarquant, on pénètre dans un autre monde, une opérette mélangeant Grèce et Provence. Le port miniature délimité par des façades en pierre compose un village dont les habitants sont des estivants, des habitués qui recréent chaque été leur microcosme paradisiaque. On les voit en maillot et en tong, aller de leur chambre à la plage, en flânant au passage dans les boutiques d’artisans. Coté face, la civilisation, les transats et les terrasses ombragées ; coté pile, le grand large et des criques rocheuses battues par les vagues.

  • Seconde raison : une nuit câline bercée par la mer à l’hôtel Delos

    La seconde : sur l’île, une nuit câline bercée par la mer à l’hôtel Delos. Demander la 211 de préférence, même si la plupart des chambres possèdent un balcon sur la mer, celle-ci a un charme particulier. L’hôtel bâti en pierres blanches évoque une villa grecque. La terrasse ensoleillée et sa piscine confidentielle surplombant la baie sont parfaites pour lire ou rêvasser en admirant la mer. Le soir, le bar de l’hôtel s’anime de conversations feutrées au creux des alcoves. Pour faire la fête, il suffit de prendre le bateau et de rejoindre l’animation du port de Bandol. On joue à la pétanque tard le soir à la lumière des réverbères entre la terrasse du Bar des Palmiers et les yachts amarrés au quai.

  • Troisième raison : le cœur historique de Bandol

    La troisième : retour sur la terre ferme au cœur du village, le matin, la petite place du marché, entre la Mairie et l’Eglise : c’est le cœur historique de Bandol, son triangle magique décrit par l’écrivain Katherine Mansfield dans ses Lettres. Le rendez-vous des petits producteurs de légumes des environs : tomates, fleurs de courgettes, haricots pour la soupe au pistou, tout pour l’anchoïade… du poisson de la pêche locale, et le fameux basilic qui ne quitte jamais la table. Après avoir rempli son cabas, on attrape au vol le déjeuner à emporter ou une simple bruschetta chez Cécilien, le jeune chef du marché, puis l’on se pose sur la terrasse du Bar tabac Le Narval, à l’ombre des platanes pour siroter un A-C-E (Carotte Orange Citron pour les vitamines A,C,E) en regardant les gens faire leur marché. A moins que l’on ne préfère le Buffalo pour partager un verre de rosé dans ce bistro bandolais de quartier pur jus où Marlène vous accueille avec un grand sourire. Même la véritable Tarte Tropézienne a élu domicile à Bandol ou elle ne se sent pas dépaysée sur le port qui n’a rien à envier à celui de Saint-Tropez !

  • Quatrième raison : le coté bien-être

    La quatrième : coté bien-être, la séance de yoga sur la plage de Renecros, dominée par des villas au style rétro, parmi lesquelles se détache la villa Raimu aux lignes contemporaines dessinées par l’architecte Fleury Linossier dans les années 30. Dès les premiers chants de cigale, on se pose sur la digue protégeant la baie pour entamer une salutation au soleil avec Carole, jamais à court d’idées pour se faire du bien. La séance est suivie d’un bon cocktail de fruits frais chez Julie, à la Chipote, une plage-restaurant aux parasols et matelas orange sur le ponton de bois, dans le pur style riviera italienne.

  • Cinquième raison : Les promenades du soir

    La cinquième : la « passeggiata » promenade du soir sur le port de Bandol. Un véritable rituel. On vient de Marseille pour savourer ce plaisir d’été. Les terrasses se suivent et ne se ressemblent pas. Il y a l’Auberge du Port et son bar à vins Toche, le Bistro du Port : deux restaurants de poisson incontournables où l’on savoure des poissons sauvages grillés ou en croûte de sel. Il y a les bars à cocktails, le Tchin-Tchin à l’ambiance feutrée et jazzy, chez Poupoune, le bar à orchestre qui met l’ambiance, l’Amiral, le préféré des yachtmen. En poussant plus loin, le restaurant Les Galets dont la terrasse domine la baie a des airs de Portofino. Et puis pour finir, l’adresse de la nuit, le Scotch: à la fois restaurant de cuisine fusion française asiatique, aux tables disposées sous une cave voutée, un comptoir convivial introduit à un dance-floor aussi grand qu’un mouchoir de poche. On en quitte la torpeur pour se rafraichir dans la rue, sur la terrasse. Entre deux danses, les conversations s’engagent dans toutes les langues ou presque, avec, en sus, des pointes d’accent provençal.

  • Cinquième raison : les domaines viticoles et le rendez vous des copains

    Enfin, petit extra : l’escapade vers les domaines viticoles de l’AOC Bandol, dans les collines ondulantes alternant pins et vignobles, pour découvrir dans leur terroir les fleurons du vin de Bandol. Le rosé qui fait le tour du monde et la réputation internationale de l’appellation, murit dans les caves fraîches dispersées sur les communes environnantes. La balade sur les routes de campagne emmène à la découverte des paysages de Provence. Parmi une soixantaine de domaines, le Château de Pibarnon, le Domaine Bunan ou le Gros’Noré, reçoivent dans leur caveau situés au plus près de Bandol. Et pourtant, inutile de quitter le port : à l’entrée du village, l’oenothèque renferme les échantillons de tous les domaines et permet donc une première approche aux amateurs. Mais pour finir en beauté ce séjour bandolais, il faut rejoindre « la Planque »… c’est un peu « the « place to be » du vrai bandolais, le rendez-vous des copains… Tous les jeudis soir, sous les eucalyptus et les palmiers, Alex Bunan des Domaines Bunan réunit ses amis autour d’un DJ. Des tonneaux en guise de table, un bar sous le figuier et le dancefloor sur les graviers…. On y déguste le rosé frais de la tombée de la nuit à minuit.

    – La Planque des Domaines Bunan sur Facebook Réservation au 06 03 85 37 97
    Dernier rendez-vous avant les vendanges : le jeudi 25 août Domaine Bunan www.bunan.com
    – Cinéma Camera : 105, Avenue 11 Novembre Téléphone: 04 94 29 42 79
    – Hôtel Le Delos : http://www.lesilespaulricard.com/hebergements/
    – Cécibien au Marché : Cécilien, traiteur au marché quotidien de Bandol. Tél. : 06 71 83 29 68
    – Bar tabac Le Narval : 2 Place Liberté, 83150 Bandol. Tél. : 0494323961
    – Le Buffalo : 12 rue Pierre Toesca. Tel 04 94 29 54 34
    – Bar Les Palmiers : 30, Allée Alfred Vivien. Tél. : 04 94 25 26 50
    – La Tarte Tropézienne, 1955 Saint-Tropez, 3 Bd Victor Hugo, Tél. : 04 94 07 97 35
    – La Chipote : 12, Corniche Bonaparte, Tél. : 04 94 29 41 62
    – Carole Yoga (Carole Farouze) sur Facebook, carole@lavoieduyoga.com
    – L’Auberge du Port www.auberge-du-port.com 9, Allée Jean Moulin, Tél. : 04 94 29 42 63
    – Le Bistro du Port le-bistro-du-port.com. Tél. : 04 94 29 41 39
    – Le Tchin-Tchin : 11 allée Jean Moulin. Tél. : 04 94 29 41 04
    – Bar Le Poupoune : 1 quai Charles de Gaulle. Tél. : 04 94 32 41 79
    – Les Galets Hôtel Restaurant : 49, Montée Voisin. Tél.04 94 29 43 46
    – Le Scotch, 1 rue du Docteur Louis Marçon. Tel. : 04 94 29 80 08
    – Oenothèque Vins de Bandol, Maison des Vins du Bandol, Place Lucien Artaud. Tél. :04 94 29 45 03 www.vinsdebandol.com
    – Domaine du Gros’Noré www.gros-nore.com
    – Chateau de Pibarnon www.pibarnon.com
    – Domaine Bunan www.bunan.com

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page