10/17
fren
Partager
  • twitter share button

14 Août 2015

Pierre-Alexandre Risser © Béatrice Delamotte

Une Halte chez Pierre-Alexandre Risser

Par Béatrice Delamotte

Créateur de bonheurs.
Depuis un quart de siècle, Pierre-Alexandre Risser conçoit quelques-uns des plus beaux jardins urbains. Ses clients ? De grands noms tels que Kenzo, Ungaro ou Azzarro, mais aussi de nombreux anonymes. Celui qui se définit comme un « organisateur de vie au jardin » nous ouvre les portes de son repère privé.

  • Le rêve de tout enfant

    Pour découvrir la cachette de Pierre-Alexandre Risser, il faut traverser sa pépinière – sans trop se laisser détourner par la magnificence des différentes plantes -, passer une porte en bois et monter un sentier pavé entre des haies vives avant de découvrir… un Eden ! Le rêve de tout enfant, de tout adulte qui sait encore s’émerveiller. De la grande cabane dans l’arbre qui domine la piscine naturelle au mur de bambous qui cache la maison aux regards, tout participe d’un monde merveilleux. C’est ici que le jardinier des villes cultive son coin secret. Mais ne vous laissez pas duper par le fouillis apparent qui règne : chaque plante a été soigneusement choisie, le mobilier – mélange d’objets déco et vintage – participe du tout. Une fausse simplicité qui témoigne de l’art du maître des lieux, un talent récompensé à de nombreuses reprises.

  • Des jardins qui offrent un maximum d’émotions

    « Nous devrions nous inspirer des plantes pour apprendre à vivre ensemble », déclare Pierre-Alexandre qui continue à s’émerveiller devant la complicité voire l’entraide que peuvent développer les plantes pour partager le même espace. « Nous vivons dans une société citadine qui a besoin de vivre dehors, de jardins. Mon métier consiste à concevoir des jardins qui offrent un maximum d’émotions, de plaisir et qui soient faciles à vivre. »

  • Une synthèse de ses deux passions

    Pour réussir cette alchimie, Pierre-Alexandre n’hésite pas à marier plantes ornementales et potagères, une synthèse de ses deux passions : cuisine et jardin. Un grand potager longe d’ailleurs la maison et il faut voir le plaisir qu’il prend à déterrer quelques pommes de terre, couper des herbes aromatiques et trois tomates qui se retrouveront quelques minutes plus tard simplement préparées sur la grande table conviviale qui borde la piscine.

  • Le jardinage est un vecteur de paix sociale

    « Jardiner apprend la patience, mais la récompense pour le travail effectué est là, avec des belles plantes, de bons légumes. C’est un discours que tout le monde peut entendre, des plus petits aux plus grands, insiste Pierre-Alexandre. Le jardinage est un vecteur de paix sociale. Alors soyons optimistes, apprenons à cultiver notre bonheur ! »
    www.horticultureetjardins.com


  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page