06/17
fren
Partager
  • twitter share button

22 Mai 2015

Marseille, capitale du design ?

Dans la cité phocéenne, pas un mois ne passe sans qu’un nouveau lieu design ne voit le jour.
 
La ville met les bouchées doubles pour poursuivre sa marche forcée vers la modernité. Avec succès car les réalisations sont le plus souvent réussies, entre le Mucem, le Frac, les Docks, etc.

La Marseille branchée, qui se passionne pour l’architecture et le design, multiplie les projets pharaoniques et tutoie Paris sans complexe, parviendra-t-elle à maintenir le cap vers ce nouvel horizon ? Les résistances restent nombreuses dans cette ville populaire au taux de pauvreté de 25%. La ville a aussi une tradition de fermeture, qui remonte à l’antiquité, lorsqu’elle devait résister aux assaut de l’histoire. Aujourd’hui encore, Marseille peine à s’exposer, et sa haute bourgeoisie vit en cercle fermé, en évitant de s’afficher.
 
Malgré tout, une dynamique semble s’être mise en place que ni la crise ni les aléas politiques ne semblent freiner.
Marseille, cette « belle fille qui se néglige » selon un dicton local, parait avoir trouver les clefs d’une nouvelle garde robe design.
 
Tour d’horizon des dernières adresses.

Marseille

Rooftop Marseille © DR
par Cécile Sepulchre

Marseille revendique le titre de seconde commune de France et de troisième agglomération, avec 1,56 millions d’habitants.
Premier port français, le deuxième port méditerranéen et le quatrième port européen, la ville connait depuis une dizaine d’année une profonde mutation marquée par l’année 2013, qui vit la cité phocéenne devenir la ville européenne de la culture avec de nombreuse réalisations architecturales. Le musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM) créé en 2013 est ainsi devenu le musée le plus visité de la ville (2 millions de personnes en 2013)

L’histoire de la ville a été marquée par plusieurs personnalités emblématiques :Pierre Puget, « le Michel-Ange de la France » ( xviiie et xixe ), est le sculpteur classique le plus célèbre de la ville. Il a aussi contribué à introduire l’Art baroque en France. Antonin Artaud a plus marqué le début du xxe siècle avec Le Théâtre et son double, puis ce fut Albert Londres, qui publia « Marseille, porte du Sud » en 1927. Marcel Pagnol contribue au mythe avec la Trilogie marseillaise, composé de Marius (1929), Fanny (1931) et César (1946), qu’il adapte ensuite au cinéma. Durant la Seconde Guerre mondiale, André Breton et d’autres surréalistes, réfugiés à Marseille et ont crée le Jeu de Marseille.

  • Hôtel C2

    Nouveau rendez vous des « happy few », le C2 affiche un mixte de design et de classicisme. Ce 5 étoiles ultra design s’est installé il y a un an dans une belle demeure du XIXe siècle, riche en bas reliefs, fresques, lustres de Paulo Rizatto marbres et parquets anciens. Entièrement repensée dans un esprit contemporain, la déco jongle entre ces bonnes bases et des apports audacieux entre art, design et architecture. Car derrière les initiales C2, l’on trouve les initiales des prénoms de deux architectes aux gouts pointus, Claire Fantoche et Christian Lefevre. Ils ont rajouté un étage au bâtiment, et jeté leur dévolu sur des pièces fortes, telles que de mega lustre de lentilles synthétiques, des chaises Charles Eames, ou une table Saarinen pour twistter les lieux. Sur chaque palier, un fauteuil fait référence à un architecte célèbre : Franck Lloyd Wright, Le Corbusier, Marcel Breuer, Charles Rennie Mackintosh…
    Les chambres sont très épurées, avec pour simple tête de lit un pan de mur dans les briques d’origine de l’hôtel, sur fond de mobilier en corian blanc, moquettes graphique inspirée de la carte de la ville, meubles griffés… Aux murs des espaces commun, des tableaux de street art signent le souhait d’exposer régulièrement des artistes. Les musiciens viennent parfois animer le bar Lounge, lors des soirées qui réunissent la jeunesse dorée. Dans la journée, on flane sur la terrasse ou l’on nage dans la piscine en mosaïque verte du spa Filorga ou dans les eaux privatisées de l’île Degaby, tout prés mais pourtant si loin des rumeurs de la ville.

    48 rue Roux de Brignoles , 13006 Marseille, France
    www.c2-hotel.com

  • LE JARDIN MONTGRAND

    Un concept store ouvert depuis peu dans un luxueux hôtel particulier qui décline tous les codes bobos avec son enfilade de boutiques. Design, bien sûr, mode, bijoux et beauté figurent parmi les thématiques du lieux. On digérera ses excès de shopping en sirotant un verre dans le jardin privé.

    35, rue Montgrand – 13006 Marseille – Tél: 06 17 25 17 66
    www.jardin-montgrand.com

  • JOGGING

    Dans cette ancienne boucherie, Olivier Amsellem et Charlotte Brunet ont crée un mini concept store pointu, entre mode et beauté. Carrelage, béton brut et bois apportent une touche de sophistication brute très particulière à l’endroit.

    103, rue Paradis, 13006 Marseille
    https://www.facebook.com/joggingmarseille/

  • ET MOI ET MOI…

    Cette épicerie design s’adresse aux gourmands esthètes. Chocolats fins, éclairs et jambons côtoient un espace d’exposition dédiée aux jeunes designers.

    Et Moi, Et Moi – 8 boulevard Notre Dame – Marseille 6e.
    https://www.facebook.com/conceptstoreetmoietmoi

  • La Pequeña Boqueria

    Cette épicerie ibérique à la déco aussi soignée qu’affirmée propose des gourmandises espagnoles sucrées et salées, avec notamment une sublime sélection de jambon.
    18, rue Edmond Rostand – 13006 Marseille – Tél : 06 28 77 12 30

  • RABONIAK MOBILIER

    Récemment inaugurée dans le quartier des antiquaires, cette boutique de mobilier et de design offre une sélection affutée de tables, sièges et luminaires de qualité ainsi que des produits en peaux travaillés par les artisans locaux.

    21 rue Edmond Rostang 13006 Marseilles
    www.raboniakmobilierdesign.com

  • BLACK BUTTER

    Ce nouveau multi-store, installé dans le quartier des antiquaires, met en scène les coups de coeur de sa créatrice Adélaïde Obrié pour la mode, la cuisine, et le design.

    16, rue Edmond Rostand, 13006 Marseille
    09 82 29 20 21
    https://www.facebook.com/

  • Le Palais de la Major

    Le Palais de la Major, situé à coté du Mucem joue sur un décor baroque éclairé par un sublime lustre du casino de Moscou. En fin de soirée DJ et groupes de musique viennent enflammer le lieu.
    Quai de la Tourette, 13002 Marseille
    www.palais-de-la-major-restaurant-marseille.com

  • PASCAL’S KITCHEN

    Loin des turbulence urbaines ce restaurant est devenu « the place to eat » où se bouscule le tout Marseille. Pascal, le maitre des lieux, assure un accueil souriant et veille à un service irréprochable. Face à la mer, coté Pointe rouge, on déguste une cuisine franco thaie raffinée, en contemplant le coucher du soleil…

    46 Avenue de Montredon, 13008 Marseille

  • Le Môle Passédat

    Il y a le décor unique du Mucem, la vue sur la mer, et la cuisine de Gérald Passédat, le chef du Petit Nice. Un trio gagnant pour faire de ce lieu gourmand un incontournable.

    MuCEM 1, esplanade du J4 13002 Marseille
    Réservations : reservation.lemole-passedat.com

  • LE THEATRE DE LA JOLIETTE

    LE THEATRE DE LA JOLIETTE propose, outre sa programmation pointue, un espace détente. Un bar et surtout une bibliothèque gratuite avec de 9000 ouvrages, tous recouverts de papier blanc réfléchissants.
    2 place Henry Verneuil, 13002 MARSEILLE
    INFO@THEATREJOLIETTE.FR

  • Le Rooftop des Terrasses du Port

    Le dernier rendez vous des noctambules se situe sur le Roof top des Terrasses du Port. Danser sur un toit de 2000 m2 avec une vue panoramique sur les minières de la ville, se reflétant dans la mer, est une expérience unique. En prime, un restaurant (d’ou le nom, R2) et des burger thaï, des cocktails servis dans des containeurs. Des DJ internationaux mettent le feu au dance flow plusieurs fois par semaines.

    La Joliette 9 quai du Lazaret 13002 MARSEILLE

  • CASA HONORE

    CASA HONORE Derrière une porte discrète, cet hôtel particulier pourvu d’une piscine fait chambre d’hôtes. Pièces uniques et jeux de matière apportent une note raffinée à la déco ultra design.

    123 Rue Sainte, 13007 Marseille

  • Hôtel "La Résidence"

    « La Résidence du Vieux -Port » revendique la plus belle vue de Marseille, grâce à sa position enviable sur le port. La déco rétro a un petit air désuet très charmant et le petit déjeuner face au port est un moment délicieux.

    8 quai du port 13002 Marseille

  • Tea time à Marseille

    Vous prendrez bien une tasse de thé ? Pour rebondir avec pertinence sur ce sujet, un détour s’impose par l’exposition « Le Printemps des thés », à Marseille. André Gabriel, collectionneur génial par sa passion, son érudition et … son franc parler, a prêté par moins de 600 pièces rares à la Maison de l’Artisanat et des Métiers d’Art. Des théières bien sûr, mais aussi des samovars, des boites à thé, des tasses, des tableaux et bien d’autres objets raffinés, peints, ciselés ou martelés, dédiés à la fabrication ou la consommation du thé. Une occasion exceptionnelle de découvrir les mille et une facettes de l’histoire du thé et de ses rituels. « Le thé était à l’origine un breuvage médicinale, qui est devenue peu à peu une boisson de luxe. En Occident il a été associé à l’idée de vieilles mamies buvant leurs tasses de thé, alors qu’en Asie il peut avoir un sens religieux et social très fort et aussi être un passeport pour la méditation » explique André Gabriel. Mu par sa passion, il a chiné des pièces dans le monde entier: au Japon, en Chine, en Inde, en Russie, en Amérique du Sud, en Afrique et bien sûr en France, où il a retrouvé des pièces de Limoge datant du 18e siècle. Reste une question. Par quel détour cet universitaire aux collections multiples en est-il venu à se passionner ainsi pour ce breuvage millénaire ? Son explication est lapidaire. « C’est une bonne question car une collection, par principe, ne sert à rien. Un jour quelqu’un a eu la mauvaise idée de me demander une conférence sur le vin, j’ai proposé le thé à la place, et tout à commencé ainsi. Je suis végétarien, figurez-vous, il faut bien que je me rattrape sur le thé. Pour le reste, voyez mon psychiatre ». Encore une tasse de thé ?

    L’exposition vaut aussi le détour pour le lieu où elle se déroule. La Maison de l’Artisanat et des Métiers d’Art, occupe un vaste bâtiment du XVIIIe siècle, édifié sur l’ancien emplacement de l’Arsenal des Galères de Louis XIV, situé en plein centre, sur le cours Estienne d’Orves. A l’époque, prés de quatre cents corps de métiers y travaillaient. Les poutres massives et plancher en bois sombre, pierre et ferronneries témoignent de cette histoire. La maison de l’artisanat revendique le plus grand nombre de visiteurs des Bouches du Rhône (1,5 millions de visiteurs en 30 ans) parmi lesquels figurer des noms tels que Jean Marais, César, Roland Petit, Jean Jacques Goldman etc. Particulièrement dynamique, cette institution régionale a organisé plus de 200 expositions sous la ferme houlette de son président, le truculent Jacques Rocca Serra. « J’ai tout fait : des expositions sur tous les pays de bassin méditerranéen, sur les métiers d’art locaux, sur costumes d’opéra, sur l’art religieux, les santons de Provence, les œufs de Pâques, imaginez, 3650 œufs et pas un de cassé ; et même sur le père Noel. Il fallait la faire celle-là quand même ! ». Redevenant plus grave, Jacques Rocca Serra s’inquiète de la disparition des artisans dans sa région. « Nous avons ainsi organisé plusieurs expositions pour soutenir le savon de Marseille, mais cela n’a pas suffit. Les savonneries ne se compte plus que sur les doigts d’une main » regrette-t-il. A l’heure de la réhabilitation du « made in France », sa voix mériterait d’être davantage entendue.

    « Le Printemps des thés », Jusqu’au 27 mai à la Maison de l’artisanat et des métiers d’art 21, Cours d’Estienne d’Orves, 1er
    Ouvert du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 13h à 18h, le samedi de 13h à 18h Tél. : 04 91 54 80 54. Visites (hautement recommandées) commentées par André Gabriel à 15h30 les samedi 16 mai et mardi 19 mai
    Sous l’égide du Consulat Général du Japon : Cérémonie du Thé, Chanoyu, présentée par Shizue Omi les samedis 16 et 23 mai.


  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page