12/17
fren
Partager
  • twitter share button

27 Juin 2014

Land art dans le massif du Sancy

Des œuvres d’art en pleine nature que l’on découvre en randonnant… Voilà le concept du « Festival Horizons Arts Nature » dans le Sancy, en Auvergne. Quand la montagne rencontre l’art contemporain, le land art fait son show dans le Sancy. Un événement unique en Europe à découvrir cet été!

Imaginez des œuvres parfois monumentales, parfois intimistes mais toutes disséminées dans les montagnes d’Auvergne. Voilà le concept d’un formidable rendez-vous qui mêle art contemporain et grands espaces.

Le « Festival Horizons Arts Nature » en Sancy fête cette année sa huitième édition. Au fil des ans, il est devenu le rendez-vous incontournable des artistes, designers et architectes du monde entier qui se pressent pour exposer leurs créations dans le cadre de ce festival unique. Ils étaient 270 à postuler cette année. Seuls dix artistes ont été retenus et ont eu la chance de pouvoir créer, in situ, leurs œuvres que les randonneurs pourront découvrir au grès de leurs balades durant tout l’été. Chaque œuvre doit entrer en résonance avec le site sélectionné. Et la beauté de l’événement réside aussi dans son aspect éphémère. Car fin septembre, toutes les œuvres seront démontées. Ou bien elles disparaîtront naturellement au gré des intempéries… La nature retrouvera alors ses droits.

Et, seul dans les souvenirs des promeneurs qui les auront rencontrés, subsistera le souvenir de ces installations poétiques…
Voici, ci-dessous, sélectionnées pour vous par la rédaction de Plume Voyage, trois installations parmi les 11 présentées cette année. Vous pouvez les découvrir cet été jusqu’au 28 septembre 2014. Une carte disponible en ligne ou dans les offices de tourisme permet de suivre le parcours menant d’œuvres en œuvres. L’accès est totalement gratuit.

Festival Horizons Arts Nature en Sancy, L'évidence de Thomas Monin, © Ludovic Bischoff
Textes et Photos par Ludovic Bischoff.

Festival « Horizons Arts Nature » en Sancy
huitième édition

Date de l’évènement :
14 juin / 28 septembre 2014

Date de création : 2007

Nombre d’artistes présents : 11 retenus sur 270 candidatures

Les artistes :
eDline BIANCO / Yuhsin U CHANG / Collectif A L’OUEST (Arnaud LECAMUS et Emmanuel TAILLARD) / Greta DIMARIS / Pier FABRE / Arnaud HUART / Anaïs LELIÈVRE / Antoine MILIAN / Thomas MONIN / Gaëtan ROBILLARD et Isabelle DAËRON / Louis SICARD, Emil YUSTA et Thorsten FISCHER

En savoir plus :
www.horizons-sancy.com

A noter, cette année, que se déroule en parallèle le « Festival des Fleurs de lave ». Du 2 au 22 juillet trois artistes tailleurs de pierres créeront leurs œuvres en direct dans les rues de Besse.

  • L'évidence de Thomas Monin

    Le loup revient en Auvergne ! Le 26 janvier 2013, un loup a bien été vu dans le massif du Sancy. L’artiste plasticien Thomas Monin a souhaité rebondir sur ce fait divers qui cristallise les passions dans ces montagnes. Il propose donc une œuvre monumentale représentant la silhouette d’un loup à l’emplacement exact où le véritable canidé a été vu. Constitué de tiges métalliques soudées et recouvertes de peinture blanche, ce treillis représente un loup en position assise, telle un sphinx fier et serein. Le spectateur peut voir au travers, comme pour signifier que ce loup n’est pas si envahissant que ça dans le paysage. Pour autant, la peinture est phosphorescente et la silhouette de ce loup géant est donc visible de nuit également ! Bref, avec cette sculpture, Thomas Monin nous prouve qu’à l’évidence, un loup est bien présent en Auvergne. Qu’il se fond parfois dans le paysage. Mais pas toujours. Mais que cela ne doit surtout pas effrayer les promeneurs qui ne verront que son fantôme blanc… Visible à Beaune-le-Froid, sur la montagne du Margelet, à proximité du fameux col de la Croix-Morand.

  • Nuage de Yuhsin U Chang

    Voilà une œuvre qui illustre parfaitement la philosophie du « Festival Horizons Arts Nature » : créer des passerelles entre les habitants du Sancy et des artistes venus du monde entier. En l’occurrence, Yuhsin U Chang, artiste taïwanaise qui vit et travaille à Montrouge, en région parisienne, a, ici, utilisé la laine brute issue de la dernière tonte des moutons du territoire. Avec cette matière première locale, elle a concocté un « nuage » de laine de 4 m de haut, 6 m de long et 3 m de large ! Au total, ce « Nuage » qui semble flotter au sommet d’une colonne pèse 1500 kg… De forme mi animale, mi nuage, cette œuvre sera sans doute l’une des plus poétiques de cette édition. Elle évoque une étrange forme que chacun va interpréter à sa manière, comme les nuages dans le ciel. Œuvre interactive et creuse, le public pourra y pénétrer pour la découvrir de l’intérieur. Étrange et onirique, installée au sommet du cratère d’un ancien volcan, voilà une éruption de laine qui ne laissera personne insensible.
    Nuage de Yuhsin U Chang est visible à Picherande, au Puy de Chareire.

  • Le Cri du sol de Gaëtan Robillard et Isabelle Daéron

    Cette oeuvre s’inscrit dans une des traditions du « Festival Horizons Arts Nature ». Constituée de terre et de matériaux végétaux, elle ne sera pas démontée au terme du festival. Elle sera conservée sur site et va se disloquer au gré des pluies et du vent. C’est donc une œuvre 100% bio-dégradable qui est construite à partir de la terre puisée sur place. « Le Cri du sol » est formé d’un monticule de 3 m de haut et d’une superficie totale de 150 m. Un monticule qui fait écho, par sa forme, au relief volcanique environnant. L’installation révèle aux visiteurs ce qui est dans l’infiniment petit, grâce à deux dispositifs sensibles qui décrivent l’activité sonore et la production de chaleur. Inspiré du principe des piles à bactéries alimentées par l’énergie présente dans la terre, un cornet en chêne diffuse et révèle l’activité sonore des entités organiques qui habitent cette hutte de terre. De la fumée et du bruit, voilà un mini volcan qui va en mettre plein la vue aux randonneurs de passage ! « Le Cri du sol » de Gaëtan Robillard et Isabelle Daéron est visible à Murol.

  • Une belle rencontre entre artistes et habitants du Sancy

    Le festival « Horizons Arts Nature » est aussi une belle histoire de rencontre entre les artistes et les habitants du Sancy. Il y a 8 ans, lorsque la première édition a été organisée, la population des petites villes du Sancy regardait d’un œil curieux ces artistes un peu farfelus qui installaient des œuvres monumentales et décalées dans « leur » paysage. Aujourd’hui, ces mêmes agriculteurs et paysans sont fiers de donner un coup de mains aux doux dingues qui débarquent dans leurs champs avec leurs drôles de sculptures! Ici quelques réalisations des oeuvres précédentes.

  • Une aventure humaine

    Dans le Sancy, la magie a donc opéré. Les artistes ayant participé au festival racontent tous, émus, comme ils ont été touchés par l’aide apportée par les habitants alors qu’ils s’échinaient à donner vie leurs œuvres en haut d’une montagne ou au bord d’un ruisseau. Aujourd’hui, les auvergnats disent même que grâce au festival « Horizons Arts Nature » ils ne vont pas au musée mais que les œuvres d’art viennent à eux, dans leurs montagnes! Pour les artistes, qui travaillent en extérieur, dans des conditions parfois très difficiles, comme l’année dernière où il a neigé jusqu’en juin, ce festival est aussi une vraie aventure humaine. « On travaille dans la boue, on mange dans la boue et on dort dans la boue, mais quelle expérience incroyable que de pouvoir créer en pleine nature » assurent Pierre-Yves Péré et James Bouquard, qui ont donné vie à un buron en terre lors de l’édition 2013 dont on peut suivre l’évolution sur ce site www.collectifderive.blogspot.fr/

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page