08/17
fren
Partager
  • twitter share button

Juillet 2017

La vie de château à Bordeaux

Envie de vous prendre, le temps d’un week-end, pour le propriétaire d’un grand domaine viticole de la région de Bordeaux ?

Il vous suffit de choisir parmi les nombreuses offres d’hébergement que les plus grandes propriétés offrent dans des lieux remarquables.
 
L’occasion de s’initier aussi à l’art de la vigne et de la dégustation de grands crus.
 
 

Chartreuse Cos d'Estournel. PLUMEVOYAGE @plumevoyagemagazine © G. Gardette
Béatrice Delamotte

 

 
 
 
 

  • Château Le Pape

    Aux portes de Bordeaux, les Wilmers, propriétaires de Haut-Bailly, ont décidé d’acquérir la chartreuse XVIIIe et les jardins du Château Le Pape pour en faire un lieu d’hébergement très exclusif. Avec seulement cinq chambres, le lieu est une retraite discrète dans le vignoble. Pour redonner son faste à la bâtisse, une quinzaine d’artisans locaux ont été mobilisés et une seconde tour a été construite comme une jumelle de la tour d’origine, réinstaurant une symétrie et une harmonie dans le style XVIIIe siècle. De la vaste terrasse, on domine une mer de vignes qui ne fait pas de distinction entre celles du Château Le Pape et celles de Haut-Bailly. Seul l’immense jardin vient distraire le regard grâce au travail du paysagiste Camille Muller. Hauts platanes et cèdres bleus du Liban ont été conservés en héritage des anciens jardins de la chartreuse, tandis qu’un jardin secret a été conçu, ainsi qu’un jardin d’ombre contre la maison. Plus de cent espèces différentes composent un écosystème original.
    www.haut-bailly.com

  • Château Beychevelle

    Au cœur du Médoc, Château Beychevelle contemple la Gironde du haut de sa terrasse. Depuis trois siècles, les propriétaires et vignerons s’attachent à produire un des meilleurs vins de l’appellation Saint-Julien. Modifiée au fil des siècles et des engouements artistiques de ses différents propriétaires, la bâtisse centrale, entourée par les bâtiments techniques et le tout nouveau chai signé Arnaud Boulain, invite à entrer dans l’intimité des propriétaires du château. Réputé comme le « Versailles du Bordelais », il accueille quelques privilégiés qui peuvent profiter des onze chambres et deux suites qui témoignent de la richesse du patrimoine mobilier de la maison. Tout est fait ici pour que vous vous sentiez chez vous et l’expérience d’un dîner à la Table de Beychevelle parachève le plaisir de se promener sur la terrasse attenante à certaines chambres d’où la vue, au-delà des vastes pelouses, donne sur la paresseuse Gironde. A moins de préférer se prélasser dans le confortable petit salon, un verre de Château Beychevelle d’une main, un bon livre de l’autre, bercé par le crépitement d’un feu de bois les jours moins ensoleillés. Une étape hors du temps.
    www.beychevelle.com

  • La Chartreuse de Cos d’Estournel

    Au Nord du Médoc, Cos d’Estournel ne se laisse pas facilement découvrir, caché derrière une imposante porte en bois sculpté. Mais une fois franchi cette belle barrière, on découvre l’emblématique bâtiment principal, une folie surmontée d’un toit en forme de pagode, qui témoignent de l’amour du propriétaire d’alors pour l’Asie. Aujourd’hui, c’est Michel Reybier qui préside à la destinée de cette belle propriété de Saint-Estèphe et qui, en hôtelier expérimenté – son groupe possède entre autres La Réserve à Paris, Ramatuelle et Genève – a souhaité permettre à quelques privilégiés de profiter de la magie du lieu. Ainsi est née la Chartreuse de Cos d’Estournel dotée du charme d’une maison de famille et de l’excellence du service hôtelier en plus. Avec seulement huit chambres dont deux suites, le lieu est préservé et il fait bon y savourer un art de vivre d’extrême qualité, fait de simplicité et de discrétion. Entourée d’un beau jardin et de vignes à perte de vue, la Chartreuse a été entièrement décorée par Jacques Garcia qui a mis en valeur le style sino-indien, caractéristique de Cos d’Estournel. Une expérience originale réservée à seize privilégiés à la fois.
    www.estournel.com

  • Logis de la Cadène

    La famille de Boüard de Laforest, propriétaire du Château Angélus, a décidé, en 2013, d’acquérir une institution de Saint-Emilion : le Logis de la Cadène. Situé au cœur de la cité médiévale, c’est un havre de paix où tout incite à la contemplation. Stéphanie de Boüard-Rivoal a voulu une maison simple et chaleureuse, qui respecte l’esprit du lieu, mais qui s’inscrive aussi dans l’air du temps. Réputée pour sa table, la maison a fait appel à Alexandre Baumard. Il livre ici une cuisine innovante, subtile et légère qui laisse les saveurs des produits s’exprimer dans une approche contemporaine, se déclinant au fil des saisons. Comme dans une vieille maison de famille au charme patiné par les années, cinq chambres à la décoration subtile et chaleureuse offrent un repos réparateur. Carreaux de ciment, meubles en bois, vieux planchers, pièces rares chinées, tout ici invite à la méditation, à la détente. 1782, 1945, 1985, 2012 et 2016… chacune des chambres porte un nom qui évoque des millésimes historiques du Château Angélus. A quelques pas du Logis, la Maison de la Cadène proposes, dans une demeure du XVIIe siècle, quatre suites, des espaces à vivre et de détente ainsi que l’essentiel pour se préoccuper de son bien-être (hammam, sauna, salle de massage).
    www.logisdelacadene.fr

  • Château Soutard

    Après plusieurs années de travaux, le Château Soutard, grand cru classé de Saint-Emilion, a ouvert sa magnifique chartreuse du XVIIIe siècle. Entièrement rénovée, elle est devenue une des plus jolies maisons d’hôtes de la rive droite de la Garonne. Rien n’a été laissé au hasard dans la restauration du lieu, du choix des tissus dont les dessins sont des rééditions d’époque aux meubles chinés un par un. Avec seulement trois chambres et une suite, la chartreuse se veut être comme une maison de famille où il fait bon prendre son temps et se reposer après avoir profité d’une visite des chais, de sa spectaculaire cuverie et d’une dégustation commentée des vins de la propriété. Avant de se retrouver dans la salle à manger aux murs opaline où l’on peut savourer la cuisine du chef qui magnifie des produits régionaux d’exception.
    www.chateau-soutard.com

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page