12/17
fren
Partager
  • twitter share button

15 Janvier 2016

ROAD TRIP
en Ecosse

L’Ecosse est ce pays étrange, où la nature se mêle aux caprices météorologiques pour créer des paysages fantomatiques.

C’est aussi ce petit territoire où l’on passe en moins d’une heure de plages secrètes aux monts pelés, de petits ports de pêche aux lochs bleu acier.
 
Un fil conducteur ? Quelques belles dégustations de whiskies, des greens spectaculaires et des adresses de charme « à l’écossaise ».
 
Ambiance tartan au coin du feu.

Ecosse

Campagne Ecossaise © DR
Par Laurence Gounel

Partir
Office du tourisme d’Ecosse : www.visitscotland.com

Se loger
Un petit label de demeures de charme, avec 30 propriétés d’exception en Ecosse : Connoisseurs Scotland. www.luxuryscotland.co.uk

Lire
Guide Hachette des Whiskies, indispensable pour comprendre et apprendre les fondamentaux de la dégustation. Conseils, 500 whiskies commentés et notés…
www.hachette-pratique.com

 
 
 
 

  • En longeant la côte ouest

    Au nord d’Edimbourg, empruntez la route côtière du Royaume de Fife, entre Kircaldy et St Andrews. Le Royaume de Fife ? Une langue de terre à l’atmosphère bien distincte du reste du pays, qui égrène ses villages de pêcheurs et une « capitale » bien connue des étudiants : Saint-Andrews. Arrêtez-vous d’abord à Elie, un petit village préservé avec ses ruelles bordées de maisons typiques et fleuries. A peine troublées par les rafales de vent et les matchs de cricket le dimanche, sur la grève. Continuez jusqu’à Anstruther, en prenant le temps de vous arrêter à Saint Monans – sublime église paroissiale -, Pittenweem – connue pour sa grotte qui servit de chapelle… Elle est protégée et vérrouillée mais demandez la clé à la chocolaterie, au 9th High Street – et Crail, petit village photogénique avec ses cottages aux tuiles rouges. Partout, on achète du crabe et du homard dans des kiosques, on se lance dans de grandes balades le long des plages. A Anstruther, arrêt obligatoire au Fish Bar sur le port, célèbre dans toute l’Ecosse pour son « meilleur fish & Chips de Grande-Bretagne ».
    Continuez jusqu’à Saint-Andrews, la plus ancienne ville universitaire d’Ecosse. On prend le temps ici de flâner dans les ruelles, de se balader au milieu des ruines médiévales mais surtout, les amateurs venus du monde entier sont sur le point d’y réaliser un vieux rêve : fouler enfin le Old Course, terrain de golf le plus célèbre au monde. Surplombant la mer, à l’extrémité ouest de la ville. S’offrir un parcours ici tient du privilège ! Le sésame ? Réserver à partir du mercredi 1er septembre de l’année précédant la date choisie pour la partie. Aucune réservation possible pour le samedi ou pour le mois de septembre.
    De Saint-Andrews, direction Dundee par la route côtière… avec cette fois, un arrêt à Arbroath, pour sa sublime plage au bout de laquelle se dressent d’imposantes falaises rouges, et pour ses fameux smockies, une spécialité de poisson fumé, réputée là encore dans tout le pays. De Dundee, direction le Dunnotar Castle – un château médiéval posé sur un éperon rocheux – puis Aberdeen, pour passer la nuit aux portes du Speyside.

  • J'irai dormir chez Donald Trump

    D’origine écossaise, grand amateur de whisky, Donald J. Trump s’est fait construire deux manoirs en Ecosse, dont le MacLeod House & Lodge, dans l’Aberdeenshire. Point de départ idéal pour sillonner le Speyside, LA région des whiskies. Les terres ancestrales du milliardaire valent le détour pour le clin d’oeil, mais surtout pour son golf, objectivement sublime, en bord de plage et devenu une étape incontournable des championnats d’Ecosse. L’arrivée à l’hôtel est impressionnante avec ce Manoir en pierres, qui se dresse au milieu d’un parc gigantesque, taillé au cordeau. C’est l’Ecosse de l’aristocratie !
    Le + : les 16 chambres qui confèrent au domaine l’ambiance d’une grande maison de famille – un peu surréaliste, certes, avec lustres en cristal et lits à quintuple épaisseur – mais loin du train train d’un hôtel. Le soir, on s’installe au salon devant la cheminée en dégustant un bon single malt.
    www.luxuryscotland.co.uk

  • Le Speyside, sur la route du whisky...

    Cette région du nord est à l’Ecosse ce que le Bordelais est à la France : le « Rectangle d’Or », du whisky en l’occurrence. Avec près de 60 distilleries sur moins de 60 km2, voilà de quoi parfaire sa culture et varier les plaisirs. Car selon le type de maisons et de fûts choisis, « l’eau-de-vie-de-château » n’a pas les mêmes caractéristiques et c’est ce qui rend l’exercice passionnant. Un conseil néanmoins : le pays a entrepris une politique de lutte contre l’alcoolisme très sévère donc pour ne pas prendre de risque sur les routes, deux visites peuvent suffire. Commencez le matin par une prestigieuse maison comme The Balvenie, située à Dufftown, puis finissez après déjeuner par une distillerie plus confidentielle, telle que Benromach, à l’extrémité nord et à moins de dix minutes de votre prochaine nuit d’hôtel.
    The Balvenie – même maison que Glenfiddich mais avec une production de single malts réduite de moitié – est intéressante à plus d’un titre : c’est l’une des 10 distilleries qui réalisent le maltage selon la méthode traditionnelle et c’est surtout la seule à disposer de sa propre tonnellerie. Avec 7 tonneliers à plein temps, ce sont 16 fûts qui sortent chaque jour, avec deux typicités : les futs américains (bois qui provient du Kentucky), qui donnent aux whiskies une robe dorée et des arômes vanillés; les fûts espagnols, à l’origine de tonalités plus acajou et de notes fruitées. Un maître de chais célèbre dans toute l’Ecosse, avec 57 ans de maison : David Steward. Le flacon à rapporter ? Le 21 ans d’âge, PortWood Finish.
    www.thebalvenie.com
    Benromach… il faut remonter sur la côte nord pour trouver la plus petite distillerie du Speyside. Après le village de Forres, dont les sublimes maisons sont toutes en pierres pictes parmi les mieux conservées d’Ecosse. Fermée pendant 15 ans, cette maison rachetée en 1993 produit depuis, une belle collection de single malts non filtrés à froid et sans caramel. Le grand classique : le 10 ans d’âge, herbacé et fruité. Le flacon à rapporter ? Le Peat Smoke qui, comme son nom le laisse deviner, propose une version tourbée (parfaite en digestif).
    www.benromach.com

  • Une nuit au Paradis

    La Boath House est l’incarnation même du charme des belles demeures édouardiennes et de leurs jardins à l’anglo-saxonne. Celle-ci, construite par l’un des plus grands architectes anglais il y a deux siècles, fonctionne comme une très jolie maison d’hôtes, aux chambres toutes différentes, au mobilier chiné et au goût exquis. Un peu comme à la maison, l’apéritif se prend dans le premier salon à 19 heures précises, à 19h30, un menu unique est servi dans la petite salle à manger en rotonde et l’on termine la soirée dans le salon bibliothèque cossu et feutré en papotant avec ses voisins de table. Ce n’est pas un hasard si cette adresse est aujourd’hui l’un des fleurons du petit label écossais Connoisseurs of Scotland, la table étoilée y est l’une des meilleures de tout le pays. Tous les produits viennent des fermes et potagers voisins. Ne surtout pas snober le petit-déjeuner, le müsli aux fruits du jardin est d’anthologie ! Le jardin justement : il est la fierté de la propriétaire Wendy Matheson qui s’est fait un nom autour de ces essences. Prévoir une bonne heure pour en faire le tour et pousser jusqu’au petit loch qui agrémente le parc. A l’automne, l’effet miroir avec toutes le nuancier de roux est une splendeur.
    www.luxuryscotland.co.uk

  • D'Inverness au Loch Lomond

    Ne serait- ce que pour traverser le Caigorn National Park et toute la région des Trossachs, rejoindre le Loch Lomond depuis Inverness, c’est s’offrir un final parmi les plus belles beautés naturelles. Si vous souhaitez faire la route en deux fois, rien n’empêche de passer la nuit dans la petite ville typique de Pitlochry et d’en profiter pour visiter celle qui fut longtemps la plus petite distillerie du Pays, Edradour. Un ensemble de cottages blancs et rouges au charme désuet, traversé par une petite rivière… 14 personnes en tout, deux petits alambics et toutes les étapes réalisées encore manuellement. On est loin des gros rendements du marché !
    www.edradour.com
    Pour rejoindre le Loch Lomond, préférez la route touristique qui longe notamment le Loch Tay, les paysages sont sublimes et l’atmosphère fantomatique des jours de brume alterne les tableaux naturels qui se reflètent par beau temps dans les eaux calmes. Arrêtez-vous à Killin pour marcher jusqu’aux Dochart Falls, puis continuez le long du Loch Lubhain, avec ses forêts qui plongent là encore dans les lacs paisibles.
    A Ardlui, on approche des rives du Loch Lomond. Le plus grand lac et surtout, le plus connu après le Loch Ness. A une trentaine de kilomètres seulement de Glasgow, c’est devenu la destination week-end par excellence des résidents de la seconde ville d’Ecosse. Du nord au sud du Loch, les paysages diffèrent radicalement, d’où l’idée de sillonner à votre rythme. La partie méridionnale, bordée de prairies et de forêts est composée de 60 îles – la plupart privée – tandis que la partie nord devient plus étroite, jusqu’à former une gorge creusée pendant les glaciations quaternaires et encadrée de montagnes de près de 1000 mètres.

  • Cameron House... luxe, calme et volupté

    C’est sans exagérer le triptyque proposé par l’un des plus beaux hôtels de tout le pays. Une demeure seigneuriale du 18e siècle, où l’on vous accueille en kilt traditionnel avant de vous conduire à votre chambre surplombant le Loch Lomond. On pourrait presque passer la journée toute entière ici, entre le golf 18 trous qui fait partie du circuit des championnats, une sortie en hydravion (qui stationne sous vos fenêtres) pour survoler toute la région du Loch Lomond, un parc de X hectares, la marina et son Fish Bar, The Carrick Spa, un spécimen du genre hors du commun, avec 17 salles de traitement, un jacuzzi XXL… sur le toit et des soins dédiés aux golfeurs.
    Le + : commencer la soirée au steak house de haute volée (morceaux d’exception), et finir la soirée au bar à whiskies. Une collection impressionnante de références et des casiers aux noms de ceux laissent une bonne bouteille en sommeil pour chacun de leurs passages…
    www.luxuryscotland.com


  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page