05/17
fren
Partager
  • twitter share button

7 Mars 2014

Une Balade Arty à Miami

Miami, c’est le nouveau New-York… version latino ! La cité balnéaire la plus célèbre de Floride est devenue un creuset de créativité dans lequel les émigrants de toute l’Amérique latine se jettent avec joie et bonne humeur.

Depuis que Art Basel a jeté l’ancre à Miami, en 2002, la ville est devenue la capitale Arty de la côte Est des Etats-Unis. Les galeries ont investi les entrepôts à l’abandon du quartier de Wynwood. Les street artistes de toute la planète se pressent pour exposer en plein air sur les murs. Et même lorsqu’un nouveau parking est construit, il ressemble plus à une œuvre d’art qu’à un garage à voitures! En route pour Miami la nouvelle Mecque des artistes qui adorent exposer sous le soleil de la Floride!
Carte Miami2

Entete Miami postcard
Par Ludovic Bischoff
 
Miami compte 400 000 habitants et constitue l’une des principales villes de la Floride.Attention, toutefois, South Beach et ses hôtels Art Déco qui a attirent les visiteurs du monde entier sont sur Miami Beach, une commune indépendante de 90 000 habitants que l’on confond souvent avec la ville de Miami, juste à côté ! Meilleure période pour s’y rendre: de Novembre à Avril.

Durant l’été moustiques, humidité et tornades rendent le séjour moins agréable…

Comptez une dizaine d’heures de vol pour rejoindre Miami depuis la France.

Pour préparer votre séjour : www.miamiandbeaches.com

  • « Vespa street art tour » dans le Wynwood Art District

    Loin de South Beach et ses plages pour bimbos en bikinis, c’est dans le Wynwood Art District qu’il faut se balader pour humer l’air arty de cette ville qui s’est imposée comme la nouvelle scène des artistes nord et sud américains. Cette zone a longtemps abrité des entrepôts et des petites usines. Au fil de la crise économique, alors que les entreprises mettaient la clé sous la porte, les street artistes ont utilisé les murs des entrepôts comme d’immenses toiles. Impossible de parcourir tout le quartier à pieds. Heureusement Roam There propose un circuit en Vespa pour découvrir les plus belles œuvres de street art. Au volant de votre scooter, vous suivez la visite dispensée par un guide cool et érudit. Il vous retrace toute l’histoire des graffitis et vous explique concrètement quels courants artistiques s’affrontent dans la rue. C’est ludique et instructif. Et sans conteste la meilleure solution pour découvrir ce quartier en ébullition. Passage obligé à la Ricart gallery qui expose les photos de la française Peggy Mella dont le travail “Fragment”, basé sur l’agrandissements, la coloration et la déstructuration de l’image donne naissance à une oeuvre abstraite et graphique en version XXL.  N’oubliez pas vos lunettes de soleil car nous sommes en Floride. Le casque n’est pas obligatoire pour enfourcher un deux roues. Mais les sunglasses oui ! So dépaysant, so crazy, so Miami !
    http://roamthere.com/
    http://peggymella.fr/accueil/
    http://www.ricartgallerymiami.com

  • Wynwood Walls, musée urbain à ciel ouvert

    Les Wynwood Walls, toujours dans le Wynwood Art District, sont le terrain de jeu des street artistes les plus célèbres, comme Shepard Fairey (connu du grand public pour avoir réalisé l’affiche de campagne « Hope » d’Obama en 2008), Invader, le petit français qui sème des mosaïques de Space Invader à travers la planète, ou encore Nunca, Futura, Aiko et bien d’autres. Ce complexe artistique met ses murs à disposition des graffeurs qui constituent, jour après jour, un musée populaire. Ils exposent à ciel ouvert au plus grand plaisir des visiteurs qui dégustent ici, en outre, une cuisine merveilleuse au Wynwood Kitchen & Bar. Les influences latines du chef Miguel Aguilar donnent une carte tout en liberté et inventivité. La « vaca frita », soit des morceaux de bœuf marinés puis frits est somptueuse. Comme toute la carte qui surprend les papilles. A noter que le bar et la salle intérieure du Wynwood Kitchen & Bar ont été décorés par Shepard Fairey en personne. Incontournable pour tous les amateurs de street art !
    www.thewynwoodwalls.com
    www.wynwoodkitchenandbar.com

  • Le quartier des galeries d'art de Miami

    De très nombreuses galeries d’art se sont installées aussi dans lequartier de Wynwood, profitant des grandes surfaces qu’offrent les entrepôts vides. C’est ici, par exemple, que Martin Margulies, l’un des plus gros collectionneurs d’art contemporain aux Etats-Unis, a installé sa collection. Vous aurez sans doute la chance de croiser ce personnage haut en couleur lors de votre visite. Lui qui, après avoir fait fortune dans l’immobilier, consacre sa vie à l’art est le meilleur guide imaginable dans son incroyable collection de pièces souvent monumentales et pointues de Anselm Kiefer à Song Dong. Non loin de la Margulies Warehouse, arrêtez-vous visiter le Bakehouse art Complex. Dans cette ancienne usine de cookies sont hébergés plus de 70 jeunes artistes de toutes nationalités dont plusieurs français. Ils trouvent ici l’émulation d’une communauté d’artistes qui travaillent dans des ateliers ouverts au public. Le meilleur endroit pour rencontrer la jeune scène arty de Miami. N’oubliez pas, non plus, d’aller visiter la De La Cruz collection ou le CIFO qui encourage les artistes d’Amérique latine. Et toutes les petites galeries et fondations qui ne cessent de s’implanter dans ce quartier où l’art est à chaque coin de rue…
    http://www.bacfl.org/
    http://www.margulieswarehouse.com/
    http://www.cifo.org/

  • Perez art muséum, le nouveau musée qui fait vibrer Miami.

    Le Miami art muséum est mort. Vive le Pérez Art Muséum Miami ! Ouvert fin 2013, ce musée a été conçu par le cabinet Herzog & De Meuron, incontournable à Miami. Le bâtiment tout en béton brut et en bois regroupe près de 2000 oeuvres d’art du 20e et 21e siècle. Une collection très éclectique qui fait la part belle aux artistes latinos. Alors que la peinture sur les murs est encore fraîche, le PAMM a aussi l’ambition de proposer une programmation événementielle pour les plus grands artistes contemporains actuels. Le PAMM est un écrin de toute beauté très attendu dans une ville qui vit au rythme de l’art. A noter que le cuisinier star Stephen Starr, qui compte une trentaine de restaurants aux USA (principalement à Philadelphie), s’occupe de nourrir les visiteurs avec son restaurant Verde. Un nouvel argument pour que le PAMM devienne le nouveau hot spot de Miami…
    http://www.pamm.org/

  • Betsy hotel, le refuge des artistes sur South Beach

    Pour combler l’âme d’artiste qui vit en vous, oubliez les hôtels Art Déco bling-bling hantés par les tops models et courrez vous réfugier au Betsy Hotel. Ambiance années 30 pour cette belle maison à qui donne sur la mer, tout au bout d’Ocean Drive mais loin des attrapes touristes de ce front de mer si recherché à South Beach. Entièrement rénové en 2009, le Betsy offre une atmosphère tropicale chic. On imagine Hemingway accoudé au bar. Il n’y a jamais mis les pieds, mais qu’importe. Les 60 chambres élégantes, le toit terrasse qui domine la mer, tout est séduisant dans cet hôtel de charme qui soutient les écrivains en mettant gracieusement à leur disposition une chambre. Ils peuvent venir passer une semaine au soleil pour travailler leur texte. Une philanthropie voulue par le propriétaire de l’hôtel dont le père, Hyam Plutzik, poète reconnu fut finaliste du prix Pulitzer. Tout le monde peut déposer sa candidature pour bénéficier de cette chambre dans laquelle on est supposé trouver l’inspiration artistique. Mais si jamais vous n’êtes pas retenu, sachez que dans les chambres classiques, vous aurez droit à des petites attentions originales comme la disposition d’un poème sur votre oreiller le soir… A noter, le BLT, le bistro du chef français Laurent Tourondel, offre au Betsy l’une des meilleures table de Miami pour les amateurs de viande rouge !
    www.thebetsyhotel.com

  • 1111 Lincoln Road : le parking pour fashionistas

    Lorsque l’on traverse l’Atlantique pour découvrir Miami, on se précipite avant tout sur les plages. Plus rares sont ceux qui filent visiter un parking. Et pourtant, le 1111 Lincoln Road est bien plus qu’un simple building pour garer son truck. Ce parking à l’architecture audacieuse est une vraie œuvre d’art. Conçu par le cabinet d’architectes Herzog & De Meuron, le 1111 Lincoln Road ressemble à une sorte de mille-feuilles de béton. Pas de murs extérieurs. La structure disparaît pour laisser la vedette aux voitures stationnées sur plusieurs étages comme en apesanteur. Hyper graphique, le 1111 Lincoln Road est en passe de devenir l’un des monuments les plus photographié de Miami ! Le petit plus : au septième étage se trouve une boutique de vêtements pour fashionistas. Alchemist propose une sélection hyper-pointue des marques les plus tendances dans une sorte de cube de verre directement positionné au milieu des places de parking. C’est étonnant voire détonnant. Et bien pratique de se garer à la porte de sa boutique préférée !
    http://www.1111lincolnroad.com/

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page