08/17
fren
Partager
  • twitter share button

24 Octobre 2014

Hambourg,
port de tous les désirs…

Moins célèbre que sa voisine Berlin, Hambourg est pourtant une ville qui attire grâce à son continuel développement, sa modernité et sa cool attitude.

Autant Berlin est une ville « pauvre mais sexy », selon les dires de son propre maire, autant Hambourg est une ville riche, très riche même.
Capitale économique de l’Allemagne, Hambourg est le second port marchand d’Europe et héberge quasiment toute l’industrie de la communication et de la presse du pays. Sans oublier les nouvelles technologies qui s’épanouissent très bien, à l’image de Google qui y a installé son siège européen. Résultat, une population jeune et branchée y côtoie des familles bobos qui aiment à préciser que Greenpeace y a aussi établi son QG…

Le nouveau quartier de HafenCity est le terrain de jeu des architectes qui inventent la ville du futur. Et les quartiers populaires de Schanze et Sankt Pauli attirent toujours plus de noctambules et de food addicts. On dit même qu’ils sont nombreux à venir de Berlin pour s’amuser à Hambourg.

Si les marins en goguette sont moins nombreux que par le passé, Hambourg attire de nouveaux visiteurs par son art de vivre et sa forte personnalité.

 

Hambourg, HafenCity © Ludovic Bischoff
Par Ludovic Bischoff

Hambourg est la seconde plus grande ville d’Allemagne après Berlin. C’est aussi le second port marchand d’Europe.

Hambourg est une cité mais c’est aussi un des 16 lands d’Allemagne.

1,8 millions d’habitants vivent à Hambourg.

Le club de foot de Sankt Pauli est le plus cool d’Allemagne avec son emblème tête de mort.

Il faut 1h30 en avion (avec Germanwings par exemple) pour rejoindre Hambourg depuis Paris.

Préparer son voyage sur www.hamburg-tourism.de

Hambourg

  • Hambourg se réinvente à HafenCity

    Le quartier d’HafenCity offre d’ores et déjà la vision du futur Hambourg. Les anciens entrepôts qui faisaient la liaison entre le port et la ville sont peu à peu reconvertis en bureaux et logements. Et de nouveaux bâtiments tous plus design les uns que les autres se construisent autour des canaux de l’Elbe. Ce quartier ultra-bobo accueille aussi bien les familles que de nombreuses entreprises du net, des médias et de la communication. On y trouve des petits magasins sympa comme « the optimistic project » et des hôtels branchés comme 25 Hours (lire plus bas). Mais la pièce maitresse de HafenCity est le bâtiment du Philharmonique de l’Elbe; un building gigantesque qui s’érige à l’emplacement des anciens entrepôts de cacao à l’entrée du vieux port, appelé à devenir l’icône de la ville. Malheureusement le chantier ne cesse de prendre du retard. Le célèbre cabinet d’architectes suisses Herzog & de Meuron en charge du projet se confronte à de nombreux défis : la salle de concert devra, par exemple, offrir une acoustique d’une telle qualité que l’on n’entendra pas les cornes de brume des immenses paquebots du port ! L’inauguration du bâtiment a déjà été repoussée près d’une dizaine de fois.  Quand au budget, on murmure que les 67 millions d’euros initiaux se seraient transformés en près de 700 millions pour une salle qui a l’ambition de devenir la plus belle (et sans doute la plus chère!) salle de concert au monde. Date de fin de chantier prévue en 2017…

    www.theoptimisticstore.tictail.com

  • Des quartiers bobos cool et populaires

    Les rues animées de petits cafés et boutiques,  les immeubles recouverts de graffitis, les cours intérieures, véritables lieux de vie communautaire donnent l’impression d’être dans un quartier bohème de Berlin. Dans les quartiers de Schanze et Karoviertel, il règne cette même atmosphère « bobo-écolo-trendy » connue à Berlin. Le premier est le plus connu, des restaurants comme le Nil qui accueille des gastronomes avertis mais cool. Le second, encore en devenir donne la possibilité de faire de belles balades : le grand marché aux puces du samedi est une vraie caverne aux trésors tandis que la rue de Marketstrasse regorge de bonnes petites adresses pour dégoter la petite pièce de créateur comme les costumes de Herr von Eden ou le  magasin Hanseplatte, qui rassemble uniquement des labels ou des groupes de musique de Hambourg. Coté restaurant, le Bullerei offre son décor fait de de bric et de broc. Un peu plus loin, vers l’Elbe, le quartier de Sankt Pauli offre un autre visage… beaucoup plus touristique celui ci. Des bars et des clubs accueillent une foule joyeuse venue de toute l’Allemagne pour faire la fête toute l’année. Mais la  night life la plus délurée se passe à la Reeperbahn. Ici , Hambourg ne fait pas oublier que l’industrie du divertissement pour marins en goguettes ou touriste de passage fait partie de son ADN !

    www.restaurant-nil.de
    www.bullerei.com
    www.hanseplatte.de
    www.herrvoneden.com/shop

  • Sur les traces des Beatles...

    Les vrais fans le savent mais beaucoup l’ignorent : c’est à Hambourg que les « 4 fab » sont véritablement nés ! En 1960, lorsque John, Paul et George débarquent, accompagnés de Stuart Sutcliffe, le « 5e Beatles » qui va disparaître prématurément à l’âge de 22 ans à Hambourg, les garçons ne sont qu’un groupe d’adolescents sans grand talent. Ils débarquent dans ce port peuplé de marins en escales pour leur premier engagement professionnel. Ils y donneront près de 300 concerts jusqu’à leur départ en 1962. Il n’auront jamais autant joué, dans aucune autre ville au monde,  même pas dans leur cher Liverpool. C’est ici qu’ils rencontreront Ringo et  qu’ils définiront leur style. Stefanie Hempel propose un formidable tour sur les traces des Beatles dans les rues du quartier de Sankt Pauli. Ukulélé à la main, elle guide les fans des clubs de strip-tease dans lesquels ils ont débuté aux lieux dans lesquels ils ont habité, souvent de manière précaire et très rock’n roll ! Mais cette balade permet surtout de comprendre l’évolution du groupe. Lorsqu’ils débarquent à Hambourg les Beatles portent le perfecto noir, les bottes et la banane à la Elvis ! Ils chantent les standards rock de leurs idoles des années 50. Bref, ils sont plus proche du groupe de bal musette ! Mais à Hambourg, ils côtoient les groupe des Existentialistes. Astrid Kirchherr qui en est l’une des figures les encourage à écrire leurs propres chansons et  à trouver leur style. « Vous devriez porter les cheveux coiffés vers l’avant et des costumes classiques », recommandera un jour Astrid, définissant ainsi leur look original. Parcourir les rues sur leurs pas est un voyage dans le temps passionnant.

    www.hempels-musictour.com/de/

  • Deux hôtels pour faire escale à Hambourg

    Dans le centre-ville historique de Hambourg et à deux pas de la gare centrale, l’hôtel Henri est la coqueluche des amateurs des Mad Men ! Il faut dire que l’ambiance « working men » des années 50 est recréé à merveille dans cet ancien immeuble de bureau reconverti en hôtel, il y a un an. Les 65 studios confort et design sont parfaits pour séjourner en ville. Mais le vrai plus de cet hôtel c’est son vaste « living room » commun qui vous donne l’impression d’être en collocation ! La cuisine est ouverte 24h/24 et l’on y on pioche bières et glaces Ben & Jerry dans le frigo comme à la maison ! Le sentiment de « feel good » vintage est ici incroyable et fait déjà la réputation du Henri partout en Allemagne.
    Autre hôtel nouveau, fun et bobo : le 25 Hours HafenCity. Le thème de ce 25 Hours (une petite chaîne d’hôtels allemands originaux) est évidement lié à la mer et aux voyages en cargos. Dans le hall, c’est un conteneur orange qui sert de salle de réunion. Et un autre, sur le toit, abrite un sauna. Des bibelots ont été chinés un peu partout et le petit magasin de l’hôtel mérite à lui seul la visite. Les chambres vous donnent l’impression de dormir dans une cabine en pleine mer avec papier peint reprenant des tatoos de marins…. Un hôtel où l’on s’amuse à tous les étages !

    www.25hours-hotels.com/en/
    www.henri-hotel.com

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page