04/17
fren
Partager
  • twitter share button

Toutes les astuces 2015

Célia Gumbau-Serra
– Je compartimente toutes mes affaires dans la valise, grâce aux pochettes personnalisables Decathlon. Pas de mauvaises surprises à l’arrivée – tubes, pots qui s’ouvrent… et qui ont tout tâché – et surtout, je retrouve très vite ce que je cherche. Les chaussettes d’un côté, les tops ensembles…
– J’utilise un spray anti-Jet Lag Bliss que je ne trouvais avant qu’aux Etats-Unis et qui est maintenant disponible chez Sephora : c’est une mousse que l’on applique à l’arrivée et qui donne instantanément un coup de fouet. C’est radical !
– Je prends de la vitamine C le matin même du jour où je prends l’avion. C’est très efficace pour ne pas attraper tous les petits maux de voyage. J’en donne aux enfants aussi pour éviter les mauvais coups de froid avec la clim’, les courants d’air, la fatigue…

 

Toutes les astuces 2014

Jeanne Signoles
Un sac vide dans mon sac de voyage. Pour le remplir au retour… Idéal maintenant avec les sacs L’Uniform, en toile, qui se glissent facilement dans la valise.
Le talc. Pour ne pas avoir à emporter de chaussettes. J’en fais des réserves dans les Mandarin Oriental d’ailleurs, où ils fournissent toujours des petits flacons de ça

 

Toutes les astuces 2013

Myriam Kournaf
J’attache un bandana rose fuschia pour reconnaître ma valise.
En cabine, je mets toujours mon parfum dans la pochette extérieure.
J’emporte aussi de l’huile pour le corps, de la crème hydratante Esthederm, du baume à lèvres l’Occitane, mon pashmina pour la gorge, un livre et de la musique.
Et j’ai toujours quelque chose à manger car je ne touche pas au plateau repas et ne bois jamais d’alcool à bord

Samuel Bucciacchio
Dans notre famille, nous avons une astuce assez particulière et unique ! Nous faisons chacun notre valise de notre côté. Puis nous mélangeons nos contenus dans toutes les valises de manière à avoir un peu de nos affaires dans chaque valise au cas où une valise se perdrait.
Nous emportons un minimum de choses en cabine mais nous prévoyons toujours l’essentiel pour les enfants durant les voyages longs. Pour notre dernier né, qui a vingt mois, ma femme emporte toujours tous les petits pots nécessaires au lieu de les chercher sur place! Et les deux plus grandes ont déjà leurs habitudes dans les avions. Elles voyagent depuis qu’elles ont un an.
Et pour moi, impossible de partir sans mes deux téléphones pour répondre à nos clients. Ce n’est pas très drôle pour l’entourage mais c’est indispensable pour pouvoir partir

Thierry Gardinier
Grand amateur de golf, je ne pars jamais sans mes clubs. Je profite des vols long courrier pour rattraper mon retard : livres, magazines sur iPad, regarder un film ou deux.?A chaque voyage, j’essaie de découvrir de nouveaux vignerons, leurs produits

 

Toutes les astuces 2012

Chantal Thomass
Je voyage toujours la nuit pour pouvoir dormir.
Je me démaquille, une coupe de champagne et hop, dodo !
Je me fais toujours réveiller deux heures avant l’atterrissage pour me remaquiller et être fraîche à l’arrivée, m’adapter à l’heure locale

Andrée Deissenberg
Pour perdre le moins de temps possible aux contrôles de sécurité, je ne porte jamais de ceinture et je mets des ballerines. Mes bijoux sont dans mon sac pour ne pas avoir à les enlever au portique. Sinon, je mets un pantalon de jogging pour le confort, je prends un livre, mon ordinateur, de quoi hydrater ma peau et mes lèvres

Laurent Vernhes
En classe éco, prétexter de commander un repas spécial (hindu sur Air France) pour être servi en premier.  Et surtout, ne jamais faire de plans trop précis…

Antoine Chevanne
Prendre son temps ! Ne jamais faire une valise dans la précipitation. Et commencer par ce qui prend le plus de place. En cas d’urgence extrême, la Valise du gentleman sera de toute manière déjà prête dans le coffre de la voiture…

Charlotte-Amalie Daehn
J’aime bien m’imprégner de l’atmosphère du pays donc je lis des romans avant de partir. Par exemple avant de voyager en Afrique, j’ai lu The White Massaï de Corinne Hofmann. Récemment je suis partie dans la campagne anglaise et j’ai lu Raison et sentiments de Jane Austen. Si je pars en week-end à Saint-Tropez je peux relire Bonjour Tristesse de Françoise Sagan. J’essaie de trouver des romans qui me plongent dans l’ambiance du lieu. Je prends souvent l’option « Upgrade » qui permet d’avoir une meilleure chambre s’il y a de la place. Le tarif est un peu plus cher au départ, mais cela vaut le coup

Julie André
Parfois, j’emporte des bougies Dyptique pour pouvoir retrouver l’odeur de mon chez moi. Dans mon sac-à-dos, je mets toujours mon sac Chanel 2-55. Et bien sûr mon iPod avec une play list différente pour chaque destination

Christophe Marchesseau
Pour les vols long courrier, je n’oublie jamais un coussin pour la nuque, un masque et des bouchons d’oreilles, pour essayer de voyager dans les meilleures conditions possibles et me reposer au maximum… Et je garde bien sûr avec moi un bon bouquin, pour éviter l’ennui

 

Toutes les astuces 2011

Pierre Corthay
Pour les vols long courrier, je n’oublie jamais un coussin pour la nuque, un masque et des bouchons d’oreilles, pour essayer de voyager dans les meilleures conditions possibles et me reposer au maximum… Et je garde bien sûr avec moi un bon bouquin, pour éviter l’ennui

Nathalie Perrodo
Préparer sa valise tout en visualisant les tenues pour les différentes occasions.
Toujours repérer quelques endroits et imprimer les destinations sur Googlemap.
Réserver son hôtel sur www.tablethotels.com. Le site propose de beaux hôtels à tous les prix et dans tous les pays ou un bed & breakfast typiquement anglais.
Prendre une boîte de mélatonine pour s’adapter au décalage horaire et éviter d’être épuisée le lendemain

Zeina Raphael
Je m’assieds sur mes valises au retour pour les fermer ! Je pèse mes valises à la maison sur un pèse personne pour répartir le contenu dans différentes valise et ne pas dépasser les 23 kilos réglementaires. Je noue des rubans de couleur et j’attache des cadenas pour les repérer sur les tapis roulants. J’utilise les guides Louis Vuitton, je me renseigne sur le site de Condé Nast Traveller (www.cntraveller.com) et je suis les conseils de Marie Le Fort dans ses différentes publications. Je prends toujours un sac un pliant pour le shopping

Virginie Dhello : Vee
J’ai toujours sur moi un look complet et une trousse avec mes produits miniatures en cabine au cas où ma valise se perde ! Lorsque je voyage 48 heures, j’essaye de prévoir un look pantalon ou robe qui puisse se porter de deux manières différentes. Je suis ainsi parée à toutes les éventualités. Sinon, le dernier objet que je mets dans la valise est mon trench www.veepost.com

Plume
Pour ne pas froisser les vêtements fragiles, je le plie dans une feuille de papier de soie ou je le laisse dans le plastique très fin du pressing. Le papier de soie est idéal pour plier une veste. En règle général, je choisis des vêtements souples, légers multi-fonctions : en soie, en jersey, en coton. Je privilégie le cachemire fin pour avoir chaud et rendre le voyage plus doux comme un plaid, très fin, bordé de soie que je peux porter autour du cou, ou sur les épaules. Plié il peut servir de coussin moelleux. En avion, je m’enroule dedans. Je range les chaussettes dans les chaussures pour gagner de la place, ou je les enroule autour du col des chemises pour ne pas le casser. Pour une histoire d’hygiène, les chaussures sont toujours rangées une par une dans un pochon. C’est aussi plus pratique pour combler les vides dans la valise

William Ledeuil
Pour ne pas se laisser surprendre au retour, je laisse toujours de la place dans ma valise. On rapporte toujours quelque chose de ses voyages. Surtout prendre le temps de réfléchir à chaque objet, chaque vêtement qu’on emporte et ne pas agir dans la précipitation. Prendre des sacs en plastique (de plusieurs tailles) avec un zip pour rapporter épices et produits achetés sur les marchés locaux et éviter qu’ils ne se répandent dans la valise ou ne laissent un parfum indélébile sur les vêtements. Je n’oublie jamais mon appareil photo et mes carnets de notes. Ils me permettent d’enrichir mon « jardin secret » au fil des rencontres

Sophie Pendleton
Pour organiser un voyage, je jette un coup d’oeil sur le site www.mybestadressbook.com. Je demande conseil à des amis et je consulte la météo. J’essaie toujours de personnaliser ma valise, avec un petit objet reconnaissable sur la poignée, depuis le jour où je me suis retrouvée avec la valise d’une autre, remplie de couches et de lait en poudre ! Parfois, j’accumule plusieurs cadenas

Isabelle Mertens
Je fais ma valise au dernier moment et elle est prête en dix minutes. Avec ses couleurs flashy, mon sac se repère facilement sur les tarmacs des aéroports

Sybille de Margerie
Voyager léger et garder de la place pour rapporter des choses, tout particulièrement pour mes enfants. Toujours choisir une valise cabine pour éviter de l’enregistrer et gagner du temps. Je fais en sorte que mes affaires soient bien pliées et je privilégie les tenues peu froissables. Toujours regarder la météo de la destination. Et ne pas oublier de prendre un vêtement un peu chaud à cause de la climatisation

 


  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page