11/17
fren
Partager
  • twitter share button

Novembre 2015

News Parisiennes

Béatrice Delamotte

Plein de douceur encore cette semaine avec les chocolats pralinés de La Pâtisserie des rêves, les cocktails fashion du Renaissance Paris Arc de Triomphe, les goûters parisiens de l’hôtel de Nell ou encore les spécialités gourmandes du marché de Noël alsacien de Paris. Mais aussi de bonnes adresses gastronomiques : La Mandragore à Montmartre, la Régalade qui change d’adresse et la bonne initiative de Châteaux & Hôtels Collection en faveur des Restaurants du Cœur. Et parce que Paris restera toujours une ville ouverte, où il fait bon sortir, découvrir de nouvelles adresses de restaurants, partager de bons moments, quelles que soient les circonstances tragiques que nous venons de vivre, nous vous invitons à découvrir trois nouvelles adresses. Que vous préfériez Montmartre et le restaurant panoramique du Terrass’’ Hotel, Ménilmontant et le nouveau Bistrot Blanc Bec ou le chic Marais et la cuisine ethnique du 1K Paris, c’est à Paris que cela se passe et nulle part ailleurs. Et pour prolonger la magie de la capitale, allez découvrir le travail exceptionnel du designer américain Kris Ruhs à la Galerie Alaïa, faites une promenade au Relais du Parc, au Bien Aimé, au Burgundy Lodge, ou encore à la Cristal Room Baccarat. Mais aussi, découvrir les merveilles artisanales du Japon, se laisser aller à la gourmandise avec des produits suédois, plonger au cœur de la Guyane hors des sentiers battus ou encore découvrir la vitalité de la scène artistique congolaise, la gastronomie de Shanghai et du Sichuan, Atfernoon Tea vegan et dîner green au Shangri-La, ambiance survoltée chic au TIGrr, les adresses gourmandes ne manquent pas à Paris. Et pour poursuivre le voyage, rien de tel que de plonger dans MAP Stories, un recueil de cartes historiques qui boostent l’imaginaire. Malgré tout, Vive Paris !

  • Du chocolat praliné pour se faire du bien

    Après le succès de la gamme de chocolats blancs, la Pâtisserie des Rêves a demandé à Philippe Conticini de créer une deuxième collection de dix mini-tablettes autour du praliné. Présentées dans un coffret couleur or, voulu comme une boîte à secrets, les tablettes offrent un tourbillon de saveurs et permettent de se réconforter. Chacune des tablettes associe les saveurs d’un chocolat (noir, au lait ou blanc) et le goût subtil du praliné ponctué, selon la déclinaison, de citron, coco, graines de céréales pour varier les plaisirs gustatifs. B.D.
    www.lapatisseriedesreves.com

  • Châteaux & Hôtels Collection se mobilise pour les Restaurants du Cœur

    Le weekend prochain, quelques jours avant l’ouverture de la campagne d’hiver des Restaurants du Cœur, le groupe présidé par Alain Ducasse collectera des fonds au profit de l’association fondée par Coluche. Pour la deuxième année consécutive, plus d’une soixantaine de chefs Châteaux & Hôtels Collection signeront des dîners d’exception qui se dérouleront en même temps dans toute la France. L’intégralité de la recette de ces dîners sera reversée aux Restaurants du Cœur. En 2014, l’opération avait permis de réunir près de 68.000 euros pour l’association. B.D.
    www.chateauxhotels.com

  • Les Marmots retournent à la salle Gaveau

    Pour la cinquième saison consécutive, petits et grands se retrouvent à la salle Gaveau pour une série de spectacles musicaux originaux. Après « Comment Mozart vient aux enfants », rendez-vous est donné au mois de décembre avec « L’immeuble de Morgane ». Morgane nous invite, pour Noël, à la rencontre de ses drôles de voisins, au cours d’un spectacle interactif où les plus petits (dès trois ans) s’improvisent musiciens le temps d’une chanson. B.D.
    www.sallegaveau.com

  • La Mandragore, nouvelle adresse gourmande à Montmartre

    L’Hôtel de Montmartre, caché dans une allée privée en plein cœur de Montmartre, est devenu au fil des ans l’adresse que l’on se passe entre amis. Entouré d’un jardin luxuriant, cette maison de famille du XIXe siècle, à l’atmosphère empreinte de légèreté, de chic et de romantisme, dévoile La Mandragore. Avec ses deux salons feutrés, le restaurant accueille soirées romantiques et tablées familiales pour un moment de pure gourmandise. En cuisine, Thibaut Spiwack, lauréat du concours Escoffier et formé auprès de prestigieux chefs, propose une cuisine inspirée de ses nombreux voyages en Asie et en Amérique du Sud. Sans pour autant oublier les fondamentaux de la gastronomie française. B.D.
    www.hotel-particulier-montmartre.com

  • Fashion cocktails « Molly Bracken » à l’hôtel Renaissance Paris Arc de Triomphe

    L’hôtel Renaissance Paris Arc de Triomphe s’associe à la marque de prêt-à-porter Molly Bracken pour proposer une déclinaison de trois mini cocktails à l’image de la collection d’hiver. Concoctées par la nouvelle barmaid en chef Mégane Dubosclard, ces créations gourmandes et originales jouent sur les textures et les saveurs hivernales. Catherine Sidonio, créatrice de la marque Molly Bracken, a puisé dans ses nombreux voyages pour proposer une collection au travers de tissus uniques et de matières innovantes. B.D.
    www.renaissanceartdetriomphe.com

  • Nouvelle adresse pour la Régalade Saint-Honoré

    La Régalade Saint-Honoré a déménagé à quelques mètres de l’original, au 106 de la rue Saint-Honoré. Le chef, Bruno Doucet, a totalement repensé un des emblèmes de la bistronomie parisienne. Successeur d’Yves Camdeborde depuis 2004, le chef martèle sa philosophie : « l’essence de ma cuisine repose sur trois éléments : le produit, l’assaisonnement et la cuisson. » Les plats sont généreux, mettent en valeur le travail de producteurs de talent et les assiettes font honneur aux différents terroirs français en balayant l’ensemble de l’Hexagone. Dans cette nouvelle version de La Régalade, la décoration a été entièrement revue et fait la part belle aux matériaux bruts : pierre, bois massif et poutres apparentes. B.D.

  • « Goûter parisien » à l’Hôtel de Nell

    Envie de douceur ? Alors direction l’Hôtel de Nell. Dans le cadre imaginé par Jean-Michel Wilmotte, on déguste les brioches feuilletées de Guy Savoy, les madeleines et autres douceurs de Bruno Doucet. Que ce soit au coin du feu, dans l’ambiance plus feutrée de la bibliothèque ou encore sous la lumière naturelle de la verrière, le goûter devient un moment particulier gourmand et chaleureux. L’occasion de se réconforter avec une tasse de chocolat chaud d’exception (chocolat de Tanzanie, vanille Bourbon, pralin et mousse de lait) ou de décompresser avec une coupe de champagne. B.D.
    www.hoteldenell.com

  • L’Alsace fait son marché à Paris

    Comme tous les ans, le parvis de la gare de l’Est accueillera, du 3 au 18 décembre, le marché de Noël alsacien gourmand avec une sélection de produits culinaires typiques. En vedette cette année, les traditions gourmandes des Noëls alsaciens. Ce marché est l’occasion de faire le plein de belles et bonnes choses : pâtisseries, pains d’épices, foies gras, fromages et vins alsaciens. Une quinzaine d’artisans proposeront chaque jour de déguster une spécialité différente. B.D.

  • Promenade automnale gourmande au Relais du Parc

    « Jouer avec les produits de saison pour créer de nouvelles associations », telle est la démarche de Stéphane Duchiron, le chef du Relais du Parc, le restaurant du Renaissance Paris Le Parc Trocadéro. Et l’automne fait une entrée triomphale sur la carte avec champignons (en tarte fine), œuf bio en île flottante en passant par les côtes et ris de veau. Quelques-unes de nouveautés, renouvelées toutes les deux semaines, qui voisinent avec les grands classiques de la maison comme les crevettes en infusion de citronnelle, la sole ou encore le savarin, présents toute l’année. B.D.
    www.renaissanceleparctrocadero.fr

  • Le Bien Aimé rend hommage à Louis XV

    Situé entre le faubourg Saint-Honoré et le quartier de la Madeleine, le Bien Aimé représente l’archétype de l’art gastronomique français en s’inspirant de l’époque des Lumières et des cuisiniers de la cour royale sous le règne de Louis XV (surnommé le Bien-Aimé). Ce lieu hors du temps, où la décoration rappelle celle de l’époque de la monarchie, n’est que raffinement et perfection. Aux commandes des cuisines, le jeune chef Irwin Durand – passé par le Strato à Courchevel, L’Oustau de Beaumanière aux Baux ou encore le Relais Bernard Loiseau à Saulieu – y propose une cuisine gastronomique revisitée, fidèle aux grands classiques mais avec contemporanéité. B.D.
    www.le-bien-aime.com

  • Un nouveau chef à la Cristal Room Baccarat

    Dirigée par le chef étoilé Guy Martin, la Cristal Room Baccarat accueille depuis quelques semaine un nouveau chef, Baptiste Trudel. Charge à lui de développer une cuisine poétique contemporaine, puisant ses bases dans les grands classiques, mais en glanant de la fantaisie partout dans le monde. Passé par le Sensing et le Grand Véfour, Baptiste prend ainsi les commandes de l’ancienne salle à manger de Marie-Laure de Noailles. EN salle, Benjamin Locreille, ancien directeur de L’Atelier Guy Martin, entend bien hisser l’adresse vers les sommets de l’accueil et du service. B.D.
    www.cristalroom.com

  • « Hanging Garden » à la Galerie Azzedine Alaïa

    Pour sa première exposition parisienne, l’artiste et designer américain Kris Ruhs présente une installation holistique, composée de près de 45.000 pièces de porcelaine et de cuivre, toutes fabriquées à la main. Cette œuvre incarne les éléments essentiels de l’art de Ryhs : toutes les pièces et les formes sont uniques ; elles permettent d’entrer dans son imaginaire. Dans sa capacité à remettre en cause les frontières ente orfèvrerie, sculpture, installation et scénographie. Elle invite à repenser les interactions qui limitent le champ de l’art. C’est aussi un aboutissement de la recherche de l’artiste à partir de la multiplicité de sa création, une œuvre simple et unique aujourd’hui, un chemin de traverse vers le présent.
    Jusqu’au 27 décembre. B.D. www.galeriealaia.org

  • Eric Lurthy, nouveau chef du restaurant panoramique du Terrass’’ Hotel

    Après plusieurs mois de travaux et une rénovation totale, le Terrass’’ Hotel accueille désormais un restaurant bistronomique au dernier étage. Et c’est le chef Eric Lurthy qui officie désormais ici. Cuisine ouverte sur la salle, grands volumes et baies vitrées offrent un espace clair et lumineux pour savourer la nouvelle carte, en tête à tête avec Paris. Amateur de chasse, de pêche et de cueillette de champignons, Eric Lurthy aime préparer des plats qu’il appelle « plats souvenirs ». Il s’efforce de remettre en avant les bases de la cuisine française, souvent oubliées, en prenant le temps d’élaborer les fonds et sauces qui composent ses créations. B.D.
    www.terrass-hotel.com

  • Bistrot Blanc Bec, nouvelle adresse de Ménilmontant

    Niché en plein cœur de Ménilmontant, le Bistrot Blanc Bec est le résultat du rêve de Christophe, Frédérick et Jean-François : créer « leur » endroit. Un lieu où ils auraient le plaisir de partager leurs passions : la cuisine, les vins, le commerce de proximité et une certaine vision de la modernité. A la fois restaurant et cave à vins, le Bistrot Blanc Bec est le nouveau spot du quartier. En cuisine, Arnaud Brière est un chef « à la française », c’est-à-dire saucier avant tout, et un spécialiste de la cuisson basse température. Si tout à l’air simple, c’est que rien n’a été laissé au hasard. Les dressages sont délicats, élégants, sans jamais laisser le goût de côté. B.D.
    www.facebook.com/bistrotblancbec

  • Le 1K, la cuisine ethno-contemporaine

    Après avoir été le premier restaurant à faire découvrir la cuisine d’inspiration péruvienne en France, le 1K Paris apporte davantage d’exotisme à son concept. La carte, plus sauvage et contemporaine, met en avant la cuisine du chef Julien Burbaud. Une cuisine d’autant plus ethnique que le jeune chef insiste pour qu’on puisse partager plusieurs « items ». Adepte des grandes maisons (Passard, Robuchon et ancien candidat Top Chef), Julien Burbaud ne se contente pas d’importer des recettes du Pérou. Laissant certains produits s’exprimer à l’état sauvage, il accorde la plus grande minutie à d’autres mets andins.
    www.1k-paris.com

  • « Héritage culture du Japon » à la Maison de la culture du Japon à Paris

    Avec 20 millions de visiteurs étrangers accueillis chaque année d’ici 2020, année des Jeux olympiques de Tokyo, le Japon est une destination touristique incontournables. Pour présenter ses sites patrimoniaux, la Maison de la culture du Japon à Paris présente dix-huit régions à travers des œuvres culturelles typiques via des récits narratifs. Profitez du weekend pour découvrir un ensemble de pièces exceptionnel (sculptures, manuscrits, bijoux, kimono ou encore vaisselle traditionnelle) seront ainsi présentés. En parallèle, des ateliers sont organisés pour plongeur au cœur de la culture nippone : dégustation de thés, découverte de mets anciens, introduction au port des vêtements traditionnels… B.D.
    www.mcjp.fr

  • Mum’s, l’épicerie éphémère d’Ikéa

    Pas de voiture et une furieuse envie de produits suédois ? Pas de souci. Ikéa installe en plein cœur du Marais Mum’s, son épicerie éphémère. Pendant deux jours, les 14 et 15 novembre, à vous Kako Choklaflarn, Lördags Godis, Knäckebrod Räg & Kli, Kaviar Kaka… Autant de noms imprononçables à découvrir dans cette épicerie ludique et décalée. Pour les plus ambitieux, rendez-vous au rez-de-chaussée de l’Imprimerie pour des ateliers rigolos et créatifs autour des produits Ikéa Food : Le suédois pour les Nuls, Snap Snap et On ne joue pas avec la nourriture. A part si c’est joli. B.D.
    www.ikea.fr

  • « Colonie » à la Chapelle des Beaux-Arts

    Christophe Gin, lauréat du 6e Prix Carmignac du photojournalisme, propose une plongée au cœur de la Guyane, qu’il explore depuis 2001, pour témoigner de cette société multiethnique et cloisonnée, mosaïque de zones d’exceptions, régies par des codes et des lois qui leur sont propres. En dehors des villes du littoral atlantique (Cayenne, Kourou et Saint-Laurent du Maroni), l’intérieur guyanais, ancien « territoire de l’Inini », n’est devenu département français qu’en 1969. Entre tradition aurifère, forêts primaires, villages isolés, les difficultés d’intégration et de développement marquent la Guyane. Le travail de Christophe Gin témoigne de la réalité de cette terre de contrastes, loin des caricatures.
    www.beauxartsparis.com

  • « Beauté Congo – 1926-2015 – Congo Kitoko » à la Fondation Cartier

    Théâtre d’une extraordinaire vitalité culturelle, la République démocratique du Congo est ici mise à l’honneur. Prenant pour point de départ la naissance de la peinture moderne au Congo dans les années 1920, l’exposition retrace près d’un siècle de production artistique. Si la peinture est au cœur de la manifestation, la musique, la sculpture, la photographie et la bande dessinée y ont aussi leur place et offrent au public l’opportunité unique de découvrir la diversité et la vivacité de la créativité des artistes congolais. Devant le succès de l’exposition, la Fondation Cartier a d’ailleurs prolongé son ouverture. B.D.
    www.fondation.cartier.com

  • 0 d’attente, la cuisine chinoise créative

    Drôle de nom que celui de cette nouvelle adresse du XIIIe arrondissement dédiée à la gastronomie de deux régions chinoises: le Sichuan et Shanghai. Ces cuisines souvent millénaires sont encore méconnues. Mais ici, le chef Cao les réinvente et propose quelques recettes uniques en France. La carte met donc à l’honneur des plats authentiques et pour se démarquer des autres restaurants chinois prisés de la capitale, 0 d’attente affiche plusieurs plats inédits comme les oranges farcies au bœuf, les ailes de poulet farcies aux crevettes. Au total, un voyage gastronomique avec une carte qui n’offre pas moins d’une centaine de plats. B.D.

  • Map Stories, une histoire de cartes

    L’écrivain de voyage Francisca Mattéoli offre, avec cet ouvrage, une aventure géographique étonnante en une vingtaine de récits sur les lieux qui l’inspirent ou l’ont marquée lors de ses périples. A travers de magnifiques cartes de toutes provenances et de toutes les époques, la jeune femme nous entraîne du Far West des premiers colons à l’expédition au pôle Sud de Roald Admundsen, en passant par la découverte de Pétra et d’Angkor. Un livre amusant, inattendu, curieux qui permet de suivre du doigt les contours de la Terre en imaginant comment s’est fait – ou défait – le monde que nous connaissons aujourd’hui. B.D.
    www.hachette-livre.fr

  • Le Shangri-La se met au vert et au vegan

    Alors que le chef étoilé Christophe Moret propose depuis le début de l’été un menu pour des diners « 100 % Green » à La Bauhinia, le Shangri-La lance le premier « Afternoon Tea 100 % Vegan ». Le chef pâtissier Michaël Bartocetti permet aux gourmands de savourer les créations savoureuses réalisées uniquement avec des produits frais, de saison. Avec seulement des protéines végétales, des sucres non raffinés, les fruits et les saveurs naturelles reprennent toute leur place. Les pâtisseries gagnent en légèreté et en personnalité. Il aura fallu trois ans de sourcing et d’essais pour que l’équipe du Shangri-La réussisse à trouver le bon équilibre gustatif et à imaginer une dizaine de gâteaux différents. B.D.
    www.shangri-la.com

  • Le TIGrr rugit à Saint-Germain-des-Prés

    Adresse reconnue et incontournable de Megève et Saint-Tropez, le TIGrr s’installe à Saint-Germain. A la fois bar, restaurant et club, le lieu festif aux couleurs asiatiques, imaginé par Jérôme Foucaud et le designer Philippe di Méo, s’adapte aux envies, aux humeurs, à l’heure. « Nous cherchons à créer plusieurs espaces sur l’ensemble du lieu en changeant les volumes, les modes de consommation, mais sans cloisonner afin que tout le monde participer à l’ambiance du restaurant comme du bar », souligne Philippe di Méo. Le TIGrr reprend ainsi tous les codes qui ont fait le succès des deux premiers espaces. Chaleureux, chic et convivial, à la dominante noire frappée du sceau or, le lieu s’annonce comme le nouveau spot de Saint-Germain. B.D.
    www.tigrr.fr


  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page