10/17
fren
Partager
  • twitter share button

Août 2016

News Parisiennes

Béatrice Delamotte

Fin de semaine caniculaire à Paris. Alors direction la nouvelle terrasse du restaurant Le 68 Guy Martin sur les Champs-Elysées pour déguster quelques-unes des créations du chef étoilé dans une ambiance délicatement parfumée par Guerlain. A moins de préférer le Rose Pompon, nouvelle fragrance d’Annick Goutal, déclinée elle aussi en version sucrée à l’Hôtel de Vendôme. Pour les amoureux de beaux objets et de nouveautés, on file à la boutique du Centre Pompidou pour le 40e anniversaire de la maison italienne Magis et au Bon Marché pour l’exposition consacrée à Paris et à ses créateurs. Et voici quelques adresses qui vous entraîneront dans des ambiances gastronomiques très différentes, du Japon avec Matsuri à l’Italie avec Domani, de Shanghai avec 0 d’attente aux Etats-Unis avec BBQ Bistrot, vous allez avoir la bougeotte ! Amoureux de homards ? Rendez-vous au nouveau restaurant Les Pinces, à Saint-Germain des Prés. Nostalgiques de la belle époque de Montmartre ? Retrouvez les délicats feuilletés hommages de Gilles Marchal. Envie de confort cosy pour choisir un sac d’exception ? Direction Ateliers Auguste dans le Marais. Et enfin, allez découvrir la signature olfactive du nouveau 5 étoiles parisien, le Nolinski par Shams. Happy Paris !

  • Magis célèbre ses 40 ans à la boutique du Centre Pompidou

    La boutique du Centre Pompidou célèbre le quarantième anniversaire de la référence du monde du design autour d’une installation unique (du 31 août au 3 octobre), spécialement conçue pour le lieu. La marque italienne Magis investit la boutique avec une présentation créative et colorée, qui permet de parcourir son histoire chronologique et de découvrir ses collections récentes. La collection Officina des frères Bouroullec, les rembourrés Traffic de Konstantin Grcic, la nouvelle chaise Milà de Jaime Hayòn ou encore le tabouret en acier S.S.S.S. de Philippe Starck seront parmi les créations présentées. Celles qui incarnent au plus près de la marque sa recherche pour un design toujours plus innovant, reflet du développement des nouvelles technologies.
    www.magisdesign.com

  • Une nouvelle terrasse pour le 68 Guy Martin

    Alors que Paris souffre de la canicule, la bonne nouvelle vient des Champs-Elysées. Devant la mythique adresse de la Maison Guerlain, depuis 1914, le restaurant Le 68 Guy Martin déploie sa nouvelle terrasse. Imaginée comme une bulle végétale parfumée, grâce à l’utilisation de plantes aromatiques, on y déguste une sélection de thés rares ainsi qu’une carte de pâtisseries uniques, travaillées à quatre mains par le chef étoilé Guy Martin et Thierry Wasser, Maître parfumeur de Guerlain. L’occasion de déguster quelques-unes des créations du duo comme la Petite Robe Noire, habillée de feuillantine pralinée, de ganache griotte, d’un chocolat croquant et d’un voile de chantilly Jivara.
    www.le68guymartin.com

  • Rose Pompon, expérience olfactive et gustative à l’Hôtel de Vendôme

    Le restaurant de l’Hôtel de Vendôme propose tout au long du mois de septembre un afternoon tea aux couleurs de Rose Pompon, le nouveau parfum féminin d’Annick Goutal. Louise Wolmer, pâtissière de l’hôtel, a imaginé une œuvre culinaire à cette occasion. Cette création sucrée à l’esprit gourmand, délicatement travaillée sur un lit de pétales de roses, reprend les codes olfactifs du parfum, interprétation joyeuse d’une nouvelle rose, lumineuse et légère où les notes piquantes de poivre rose se mêlent à l’éclat vert et pétillant du cassis pour s’arrondir sur le velouté de la framboise. Après la dégustation, les hôtes pourront découvrir le premier étage de la boutique Annick Goutel, à deux pas de l’Hôtel de Vendôme, l’histoire de la maison et ses créations.
    www.hoteldevendome.com

  • Paris ! s’expose au Bon Marché et à La Grand Epicerie de Paris

    Après le Brésil, le Japon et Brooklyn, le Bon Marché et la Grand Epicerie choisissent de mettre Paris en scène à partir du 2 septembre. Le Paris insolite, secret, cosmopolite, mais aussi celui des créateurs, entrepreneurs souvent reconvertis et tous passionnés qui conçoivent et fabriquent au cœur même de leur quartier mode et accessoires, objets et soins de beauté, gourmandises et breuvages. Une exposition d’une créativité foisonnante de collaborations inédites, d’esprit communautaire où marques et créateurs, déjà présents au Bon Marché et à La Grande Epicerie, s’associent à cette célébration de la capitale.
    www.lebonmarche.fr

  • Café Antonia, le Bristol version bistronomie

    Inspiré par l’esprit de Marie-Antoinette, l’égérie des lieux, le Café Antonia allie la sérénité à l’élégance d’un mode de vie résolument parisien. A travers son portrait, issu de la collection privée du Bristol Paris, Marie Antoinette surnommée Antonia par sa mère Marie-Thérèse d’Autriche, semble veiller sur ses invités avec une bienveillance toute intemporelle. Dans les assiettes du Café Antonia souffle un vent de modernité sage. La carte élaborée avec le raffinement et la rigueur extrême du Chef Eric Frechon offre un bel équilibre entre les produits de la mer et de la terre en faisant rimer inventivité et authenticité. Elle porte la signature du Chef : celle de plats légers et créatifs qui subliment la qualité des produits. L’art de recevoir à la française dans toute sa splendeur.
    www.lebristolparis.com

  • Boutary s’offre un bar à caviar

    La maison familiale Boutary continue depuis plus d’un siècle de réinventer le luxe alimentaire contemporain à la française. Spécialise du caviar, elle entend démocratiser le caviar avec l’ouverture de son bar à tapas version ultra chic, au cœur de Saint-Germain des Prés. Convaincus que le caviar, même s’il reste un mets rare, peut aussi se déguster dans une ambiance conviviale et décomplexée, les dirigeants de la Maison Boutary proposent une carte de tapas gastronomiques dans un écrin intimiste, décoré par l’artiste contemporaine Ann Grim qui y marie inspirations classiques et touche ultra moderne.
    www.boutary.com

  • Indonesia, entre saveurs exotiques et aspirations sociales

    L’adresse n’est pas nouvelle puisqu’elle a été créée en 1982. Mais l’histoire de ce restaurant mérite qu’on en parle et reparle. Fondé par quatre Français et quatre Indonésiens, Ie restaurant a permis de créer des emplois pour les réfugiés politiques indonésiens dont les diplômes n’étaient pas reconnus en France. L’établissement rejoint ainsi le « gotong royong », une tradition d’entraide pratiquée depuis des siècles en Indonésie afin d’organiser, sans privilégier ni favoriser quiconque, les circuits de distribution dans les rizières. Plus de trente ans plus tard, l’aventure continue avec succès ! Dans un cadre à la décoration chaleureuse, on retrouve les saveurs originales et raffinées, typiques d’Indonésie dans une carte 100 % fait maison.
    www.indonesiaparis.fr

  • Le chef de l’Epi Dupin s’engage pour la planète

    Bon pour le palais, pour la santé et pour la planète, tel est le credo de François Pasteau, propriétaire et chef de l’Epi Dupin depuis vingt ans, à deux pas du Bon Marché. Bien avant la mode du « locavore », il s’emploie à se fournir en produits de saison auprès de petits producteurs locaux et favorise la consommation de légumes, moins gourmands en gaz à effet de serre. Et pour que chacun puisse consommer en toute connaissance de cause, certains plats de la carte portent la mention « Bon pour le climat » qui indique le taux de carbone. Quant aux poissons, ils sont issus de filières de pêche durables et protègent les espèces en voie de disparition. François Pasteau est d’ailleurs président de la filière française de l’ONG SeaWeb Europe qui œuvre pour la préservation des océans et de leurs ressources. Le chef a d’ailleurs reçu un trophée « Solutions Climat » de la COP 21 pour son engagement écologique.
    www.epidupin.com

  • Matsuri fête ses 30 ans

    C’est en 1986 que le premier restaurant japonais à comptoir tournant voyait le jour, rue de Richelieu. Une époque où les sushi n’étaient connus que des amoureux du pays du Soleil levant. Aujourd’hui, la gastronomie nippone fait souvent partie de notre quotidien et Matsuri a été le premier à démocratiser cette cuisine saine grâce à une carte sans cesse renouvelée par le chef Dai Tamura. Et pour ceux qui n’ont pas le temps de quitter leur bureau pour déjeuner, Matsuri proposera dès la rentrée une nouvelle collection de sept bentos chauds qui mettront l’accent sur les légumes. Pour un déjeuner gourmand et équilibré histoire de bien reprendre le collier.
    www.matsuri.fr

  • Domani, la nouvelle adresse italienne

    C’est au cœur du quartier des Champs-Elysées que s’est ouvert la nouvelle adresse italienne de la capitale. Domani propose un condensé de ce qui se fait de meilleur dans la Botte avec des plats réalisés à partir de produits frais importés directement de petits producteurs italiens. Les pâtes sont faites maison, viandes et poissons tranchés minute pour des carpaccios tout en fraîcheur, le ragoût de veau des lasagnes mijote sept heures pour un fondant inoubliable. Quant au risotto, il est arrosé de bouillon maison pour un fondant et un crémeux inégalés. Les recettes traditionnelles sont respectées à la lettre et s’accompagnent d’une superbe sélection de vins des différentes régions italiennes. En plus, une jolie terrasse permet de profiter du soleil et de la fraîcheur le soir.
    www.facebook.com/domaniparis

  • 0 d’attente, pour découvrir la gastronomie chinoise

    Le XIIIe arrondissement est réputé pour ses nombreuses adresses chinoises, pas toujours reconnues pour leur qualité. Le restaurant 0 d’attente propose lui une cuisine innovante et créative qui se démarque des autres adresses parisiennes. Le chef Cao, originaire de Shanghai, a reçu l’équivalent chinois du titre de Meilleur ouvrier de France. Axée sur les spécialités du épicées Sichuan et de Shanghai, la carte propose une centaine de plats dont vingt uniques en France comme l’orange farcie au bœuf ou les ailes de poulet farcies aux crevettes. Un véritable voyage gastronomique.
    www.facebook.com/odattente

  • Cap sur les US au BBQ Bistrot

    Le quartier Montorgueil a une nouvelle adresse, le BBQ Bistrot. Amateurs de viandes cuites dans les règles de l’art du barbecue américain, vous allez êtres ravis. Ici, les grillades sont réalisées sur un lit de braises dans un appareil fermé pour des viandes (mais aussi des légumes marinés et des poissons) particulièrement savoureuses, comme à Austin. Pour réussir ses cuissons, le chef saisit ses préparations sur une période très courte, mais à très haute température, permettant ainsi de réduire le temps de cuisson de près de 40 %. Cette technique permet de restitué au plus près la qualité, la saveur et le fumé inimitable du vrai BBQ américain.
    www.bbqbistrot.com

  • Les Pinces s’installent rive gauche

    L’air marin vous manque ? Une soudaine envie de déguster coquillages et crustacés comme au bord de mer ? Alors rendez-vous aux Pinces qui s’installe à Saint-Germain des Prés, après avoir rencontré le succès dans le Marais. A l’origine du concept, quatre amis qui, au retour d’un voyage à Boston, souhaitaient rendre le homard accessible à tous. Voilà qui est fait puisqu’ici on peut se délecter d’un homard entier (rôti ou en sandwich) à un prix imbattable.
    www.lespinces.com

  • La Compagnie générale de Biscuiterie s’installe à Montmartre

    Village de paysans au milieu de riches terres agricoles jusqu’au début du XIXe siècle, Montmartre s’est transformé en lieu de fêtes où artistes et bourgeois venaient s’encanailler. Pour retrouver l’esprit artisanal de la Butte, Gilles Marchal a créé la Compagnie générale de Biscuiterie et a décidé d’y faire la part belle au feuilletage. Cette technique particulièrement exigeante allie la simplicité des meilleurs produits à un savoir-faire particulier pour obtenir de délicates feuilles dorées et légères, comme les jupons des danseuses de cancan. Fabriqués avec des farines des meilleurs moulins artisanaux d’Ile-de-France, du beurre frais et de l’eau, les biscuits sont préparés et cuits plusieurs fois par jour sous les yeux des gourmands. Ses compositions rendent hommage aux belles qui ont fait le succès de Montmartre : Jean Avril, Nini Patte en l’air, Cha u Kao ou encore La Goulue.
    www.ciegeneralebiscuiterie.fr

  • Ateliers Auguste ouvre rue de Turenne

    Fondée en 2012 par Laurent et Xavier Valembert, Ateliers Auguste a ouvert un nouvel espace au cœur du Marais. Tous les codes chers aux créateurs sont ici présents, mélange de classique et d’industriel, de bois et de métal, de gris et d’orange. Ici, tout est home made et chaque meuble chiné par Laurent ou fabriqué par Xavier. Dans cette ambiance chaleureuse, on retrouve tous les modèles qui font le succès d’Ateliers Auguste, mais aussi une cuisine américaine où partager un café avec les créateurs. Et pour ceux qui pourront grimper à l’étage, ils pourront découvrir un véritable appartement haussmannien dédié aux shooting, commandes spéciales et service après-vente.
    www.ateliers-auguste.fr

  • Shams crée la signature olfactive du Nolinski

    Le nouveau cinq étoiles parisien, qui vient tout juste d’ouvrir ses portes, a choisi Shams pour signer son habillage olfactif. La fragrance choisie marie les notes hespéridés et piquantes sur fond boisé musqué qui soulignent la chaleureuse discrétion et l’élégance innée du lieu. Un mélange oriental épicé, élégant et énigmatique qui donne un dimension supplémentaire au dernier né du groupe Evok Hôtels Collection. Mêlant esthétique contemporaine, prestige classique et audace, le Nolinski est un voyage en soi, orchestré par le décorateur Jean-Louis Deniot avec son grand salon feutré, chambres lumineuses, Spa by La Colline et brasserie Réjane.
    www.evokhotels.com

  • Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume

    Parutions Capsule de Plume pour le Parfum de Valise

  • Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

    Pour les annonceurs de Plume Voyage

  • Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

    Découvrez les News Parisiennes de Plume Voyage Magazine

  • Forbes

    Forbes
  • haut de page